Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Romans - 052 (God Selects whom He has Mercy on)
This page in: -- Afrikaans -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bengali -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hindi -- Indonesian -- Malayalam -- Polish -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Turkish -- Urdu? -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

ROMAINS - Le Seigneur est notre justice
Etudes de l`épître de Paul aux Romains
PARTIE 2 - La justice de Dieu est affermie, même après l`endurcissement des coeurs des enfants de Jacob, les élus (Romains 9:1 - 11:36)
3. Dieu demeure juste même si la majorité d`Israel lui résiste (Romains 9:6-29)

b) Dieu choisit ceux qu`il a pitié d`eux et il a également le droit d`endurcir qu`il veut (Romains 9:14-18)


ROMAINS 9:14-18
14 Que dirons-nous donc? Y a-t-il en Dieu de l'injustice? Loin de là! 15 Car il dit à Moïse: Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j'aurai compassion de qui j'ai compassion. 16 Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. 17 Car l'Écriture dit à Pharaon: Je t'ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre. 18 Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.

Nous lisons d’abord sur la révélation de Dieu à moïse dans (Genèse 33:19) que Dieu a l’autorité de faire miséricorde à un homme quiconque, et continue d’avoir compassion de lui, même si cette personne commet des péchés. L’élection de Dieu ne dépend pas des actes de l’homme, mais de la compassion du Tout-Puissant seule. Le salut de l’homme signifie sa justification imméritée, à cause de la grâce illimitée de Dieu.

Nous lisons une deuxième fois dans la Bible et dans le même sens (Exode 9: 16) que le Seigneur Saint dit à Pharaon le médiateur qui est plein d’esprits de l’Egypte: "Mais, je t'ai laissé subsister, afin que tu voies ma puissance, et que l'on publie mon nom par toute la terre." Et cette révélation divine inspira à Paul d’écrire: "Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut." (Romains 9:18).

Cela est une vérité pour la sainteté de Dieu, mais Dieu n’est pas un transgresseur, plutôt il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité (Romains 11:32, 1 Timothée 2:4, 2 Pierre 3:9). Et si quelqu'un s’ouvre aux esprits qui s’opposent à Dieu, ou il est descendu d’une famille ou une tribu ou un peuple ayant des idées opposantes à Christ, on comprend que Dieu permet à un chef transgresseur de sortir de ce peuple et qui s’oppose ouvertement aux commandements de Dieu. Mais Dieu pourrait prouver sa puissance éternelle en sujet de ce grand renégat.

Certains disent que, comme réponse au verset cité de l’épître de Paul, que l’Islam a adopté l’idée que Dieu égare qu’il veut et guide qu’il veut. Dieu, par rapport à sa sainteté a le droit d’égarer tout homme parce que nul n’est bon. Mais il n’agit pas ainsi, comme disent les autres religions, plutôt il fait miséricorde à tous. Et celui qui accepte le Christ aura part dans son élection, car le Christ est le seul qui n’a jamais péché.

Mais celui qui s’attachera à Satan le père des mensonges, et aimera l’argent plus que Dieu, on ne soit pas étonné si le Saint lui permet de tomber définitivement.

Parce qu’il n’a pas compris la parole du Seigneur, comme dit Jésus dans son Evangile selon Jean (8:43-45). Dieu est libre de prendre sa décision, mais l’homme participe par sa responsabilité qu’il soit repenti sincèrement ou non.

Et comme un éclaircissement aux lecteurs, Paul n’envoya pas ces méditations aux païens, mais aux juifs qui se trouvent à Rome pour vaincre la dureté de leur cœur. Il leur a montré que Dieu peut les égarer en dépit de son élection s’ils n’ouvrent pas leur cœur à sa direction révélée dans l’Evangile du Christ. L’Epître de l’apôtre Paul ne présente pas une philosophie à tous les gens, mais elle nous montre comment il traite la dureté des cœurs des juifs.

PRIERE: Père céleste, nous nous prosternons devant toi parce que tu nous as choisis, nous qui sommes des pécheurs, dans l’élection du Christ. Tu nous as donné le droit d’être tes enfants, malgré que nous sommes indignes d’être choisis. Nous te louons et nous t’exaltons pour ta compassion incessante. Nous te remercions infiniment parce que tu n’as pas endurci nos cœurs, et tu ne nous as pas rejetés malgré nous péchés, mais tu nous as attirés vers toi par ton grand et saint amour.

QUESTIONS:

  1. Pourquoi nul ne mérite d’être élu par Dieu? Et quelle est la raison de notre positive élection?
  2. Pourquoi Dieu a-t-il endurci le cœur de Pharaon? Et comment se montre-t-il l’endurcissement des cœurs des individus, des tribus et des peuples?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 24, 2012, at 08:27 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)