Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Romans - 033 (The Believer Considers Himself Dead to Sin)
This page in: -- Afrikaans -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bengali -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hindi -- Indonesian -- Malayalam -- Polish -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish -- Turkish -- Urdu? -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

ROMAINS - Le Seigneur est notre justice
Etudes de l`épître de Paul aux Romains
PARTIE 1 - La justice divine condamne tous les pecheurs et elle justifie et sanctifie tous ceux qui croient en Jésus-Christ (Romains 1:18 - 8:39)
D - La puissance de Dieu nous libère de la puissance du péché (Romains 6:1 - 8:27)

1. Le croyant se considère mort au péché (Romains 6:1-14)


ROMAINS 6:1-4
1 Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? 2 Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? 3 Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés? 4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

L’Apôtre Paul nous a fait voir aux chapitres 3-5 que le croyant dans le Christ est vraiment justifié, et légitimement délivré de la colère de Dieu et sa condamnation, comme il a expliqué aux Romains et à nous aussi que cette justification nous a fait vivre en paix avec Dieu et en amour avec le monde.

Après cette offre initiale, l’apôtre répondit à la question importante soulevée par les ennemis de la justice gratuite blasphémant: "Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde et la fidélité de Dieu soit manifesté?"

Paul, en répondant à cette question méchante, nous a peint la voie de la victoire finale sur le pouvoir du péché dans nos vies. Toutefois, le croyant ne sera pas vraiment rétabli que s’il lit ce passage et le met en pratique dans sa vie. Or, notre recherche ce n’est pas une leçon théorique, mais un guide pour la vie dans la sainteté.

L’Apôtre ne te dit pas: "Combats tes péchés et ne sois pas battu", parce qu'il sait que l'homme ne peut triompher du péché par lui-même. Il ne t’appelle pas à combattre contre toi-même, mais il te montre qu'il n'y a pas d'autre solution à ton ancienne nature et tes mœurs corrompues que de mourir moralement.

Comment pourrions-nous mourir au péché qui nous domine? Paul nous répond: "Nous sommes morts", comme si l'anéantissement du mal est très facile. Il écrit cela à la forme du passé, comme si la mort avait été accomplie dans le passé. Notre mort donc n’a rien à voir avec nos efforts personnels, et il n'est pas nécessaire de combattre pour lui encore. Notre baptême signifie l'enterrement de l’homme mauvais et la mort de l'égoïsme en nous. Le baptême n’est pas seulement une célébration d’allégresse et de joie, mais une condamnation, un mort et un enterrement, parce que par ton baptême tu témoignes que ton Seigneur t’a condamné à mort, c’est jugement que tu dois l’exécuter par l’immersion dans l’eau. C'est pourquoi la mort de l'homme naturel n'a pas été physiquement mais spirituellement, car nous avons accepté la mort du Christ alternative à notre place. Notre baptême signifie une union définitive avec le Christ dans l'ère de la foi, et une fusion complète dans le creuset de son amour, et un affermissement dans son exemple fidèle.

Quand Jésus a porté nos péchés, nous fûmes morts avec lui à notre arrogance. La croix a frappé d’un coup profond au cœur de notre nature corrompue. Et celui qui croit, renonce à lui-même et porte la croix en reconnaissant que tout être humain mérite l’anéantissement quotidien. Par conséquent, notre mort ne se fait pas à travers un combat psychologique, mais elle fut accomplie dans le passé, quand Jésus cria crucifié sur la croix de la malédiction, en disant: "Tout est accompli." Si tu crois tu seras sauvé et libéré du pouvoir du péché.

Le Christ n’est pas mort et enterré pour nous unir que par sa mort son enterrement, mais il est ressuscité victorieusement d'entre les morts, en nous attirant à sa résurrection, et nous donnant la vie éternelle. Nous, avec le renoncement à soi-même, sommes unis avec le Christ dans la puissance de sa vie aussi. Notre foi n'est pas seulement une connaissance et science et doctrine, mais une force croissante en nous, comme si le Christ est né dans nos entrailles, il grandit, et fait ses œuvres, et triomphe sur le mal dans notre corps. Ce n’est pas nous, mais c’est lui le vainqueur en nous.

La résurrection d’entre les morts était une victoire évidente pour le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, parce qu’il a déclaré sa gloire éternelle, et sa justice inébranlable en acceptant la réconciliation de son fils, et sa victoire sur la mort, et la manifestation de sa vie sainte. La puissance de Dieu faisait son œuvre explicitement dans la résurrection du Christ, et l’efficacité de cette vie divine fait son œuvre dans les croyants qui sont attachés au Christ dans la foi. Le christianisme n'est pas une religion de la peur et la mort, c'est une religion d'espoir et de vie et de force.

Nous, en se prosternant devant le Christ, nous reconnaissons qu’il ne vit pas loin de nous au-dessus des planètes et des étoiles, et qu'il ne se tient pas à l’écart de nous, au contraire il pense toujours à nous. Nous, en adorant le Christ, reconnaissons qu’il est lié avec nous par un lien plus solide, et qu’il réside en nous par la plénitude de sa puissance, et demeurera avec nous pour toujours, il nous conduit à un comportement saint.

Notre baptême est donc une union au Christ, et la mort, et la vie, et ta foi est une nouvelle ère. Celui qui s’attache au Christ reconnaît qu'il était mort avec lui sur la croix, et ressuscité en lui à une vie nouvelle.

PRIERE: Seigneur Jésus, tu as accomplis ma mort sur la croix, et tu as annoncé ma vie par ta résurrection. Je me prosterne devant toi avec tous les croyants qui sont morts avec toi dans la foi, et ressuscités avec toi aussi dans l’Esprit. Nous t'adorons, ô Père de gloire, en te remerciant pour la manifestation de ta grandeur par la résurrection de ton Fils et notre vie en toi. Aidez-nous à rester ferme dans sa grâce, et à avoir un comportement selon son ordre, dans la pureté, la chasteté, l'honnêteté, l'amour et la patience, pour que ta vie se manifeste dans tous les croyants.

QUESTION:

  1. Qu'est-ce que le baptême?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 24, 2012, at 08:06 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)