Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Romans - 034 (The Believer Considers Himself Dead to Sin)
This page in: -- Afrikaans -- Arabic -- Armenian-- Azeri-- Bengali -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Hebrew -- Hindi -- Igbo -- Indonesian -- Javanese -- Malayalam -- Polish -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Spanish -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu? -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

ROMAINS - Le Seigneur est notre justice
Etudes de l`épître de Paul aux Romains
PARTIE 1 - La justice divine condamne tous les pecheurs et elle justifie et sanctifie tous ceux qui croient en Jésus-Christ (Romains 1:18 - 8:39)
D - La puissance de Dieu nous libère de la puissance du péché (Romains 6:1 - 8:27)

1. Le croyant se considère mort au péché (Romains 6:1-14)


ROMAINS 6:5-11
5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, 6 sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; 7 car celui qui est mort est libre du péché. 8 Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, 9 sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. 10 Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. 11 Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ.

As-tu saisi que Jésus avait souffert sur la croix et il est vraiment mort pour tes péchés? Il a enduré le jugement de Dieu sur ton péché, et devint une malédiction pour toi, en acceptant la crucifixion à ta place sur la croix de la honte. Car à cause de tes péchés et de la corruption de tes mœurs, tu mérites le tourment éternel dans ce monde et l'au-delà.

Toutefois, si tu acceptes l’amour et l’œuvre salvatrice de Jésus, par la foi, tu auras honte de tes péchés, et tu verses les larmes de regret. Puis tu ne feras plus de mal, ni même de penser à le faire, mais tu te mépriseras et tu dénonceras à toi-même et tu te condamneras par toi-même. En plus, tu acceptes d’être condamné, en te considérant mort et anéanti, et il n’y a pas de salut pour l’ego corrompu en toi que par ta mort à ton vieil homme, pour que le Christ vive en toi.

Il est impossible de suivre le Christ sans le renoncement à soi-même. Nous trouvons un témoignage initial à Paul qu’il la répète à plusieurs reprises dans ses lettres, à savoir: "Nous avons été crucifiés et ressuscités avec le Christ pour vivre avec lui en concorde et en harmonie." Le crucifié, comme nous le savons, ne peut pas faire comme il lui plaît, mais il se glorifie et meurt par la tempête impétueuse de ses souffrances.

Paul témoigne que cette mort a été accomplie en nous lorsque nous avons commencé à croire en le crucifié. A cet instant, nous sommes unis par sa mort, et nous avons confessé que sa mort est la notre. Nous sommes morts légitimement, et nous n'avons pas de droits ou de sécurité plus tard, parce que la colère de Dieu nous a détruits complètement dans le Christ.

Et comme la loi civile ne prévoit pas de droit pour le défunt, ainsi la loi ne trouve pas encore un droit en nous. Et la tentation ne trouve pas un point de départ dans notre mauvais corps, car nous les considérons morts.

Mais il y a des gens qui sont presque morts, ou demi-morts, et il existe encore en eux un souffle de vie ceux-ci peuvent marcher par la suite. Mais imagine un mort ressuscite et marche avec son corps pourrissant dans les rues de votre ville! Ne donne-t-il cela l’écœurement? N’échappent-ils tous de sa mauvaise odeur? Il n'y a rien de plus laid et écœurant qu’un chrétien se détourne à ses anciens péchés, portant de nouveau son corps corrompu pour être asservi à ses désirs corrompus. Demeurer ferme dans notre renoncement à nous-mêmes est une condition de notre foi. C’est pourquoi nous nous considérons, en tout temps, morts en Christ.

Toutefois, notre foi ne justifie pas que les choses négatives, par exemple il nous suffit de dépouiller le vieil homme en nous et nous nous considérons crucifiés et morts. Non, notre religion est positive, plutôt, elle est une religion de la vie, parce que notre union avec Christ dans l'amour nous fait participer à sa résurrection et sa victoire et sa force. Comme Jésus quitta sa tombe en silence, et traversa avec son corps spirituel les rochers et les murs, ainsi le croyant porte Jésus-Christ comme un habit, sachant que la vie éternel de notre Seigneur coulera dans quiconque s’attachera à lui.

Jésus ne meurt pas. Et la mort, cet ennemi original, n'a aucune autorité sur le Saint, parce que l'agneau de Dieu qui est mort pour nos péchés et nous a donné une rédemption éternelle a vaincu la mort. Le Christ est mort comme un service pour Dieu et les hommes, combien plus le ferait aujourd'hui pour Dieu et les hommes, parce qu’il est vivant et il glorifie son Père sans cesse, afin que beaucoup de fils et de filles lui naissent, qui sanctifient son nom éternel par leur bon comportement.

Tu te rends compte du slogan de notre foi? Nous avons renoncé à nous-mêmes complètement quand nous avons confessé nos péchés et fûmes unis à la croix. Pour cette raison, Jésus planta la puissance de sa vie en nous, pour être spirituellement ressuscités, et vivre pour Dieu innocents et heureux dans une justice éternelle, comme lui aussi est ressuscité d’entre les morts, et vit et règne éternellement.

Mais il y a une différence catégorique entre nous et le Christ. Il était Saint en lui-même depuis les temps immémoriaux, quant à nous, nous n'avons pas obtenu la vraie sainteté, que par notre union avec lui par la foi. L’apôtre ne nous appelle pas au service de Dieu, mais il nous guide à le servir (dans le Christ). Nous ne méritons pas d’approcher du Saint de nous-mêmes. Mais quand nous nous enfonçons dans le sauveur, et notre égoïsme meurt dans son amour, et nous demeurons en lui, sa force et sa bonté et sa joie font leur œuvre en nous, pour que nous soyons plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Sachant que par la foi seule et une volonté brisée nous partageons ce privilège. Crois-tu que tu as été crucifié avec Christ, et ensevelis avec lui, et que tu es vraiment ressuscité par sa résurrection?

PRIERE: Seigneur Jésus-Christ Saint, tu as pris ma place sur la croix, en portant mes péchés et ma condamnation. Merci pour ce grand salut qui est plein d’amour. Accomplis en moi le renoncement à moi-même, et affermis-moi dans la connaissance que je suis condamné à mort, afin que je me considère vraiment mort dans ta mort. Je te remercie pour tes souffrances et tes intentions, et je te glorifie car tu as planté ta vie en moi, afin de vivre pour toi et je glorifier ton Père et être uni avec toi avec confiance. Seigneur Saint, tu fais des criminels des saints, et des enfants illégitimes et des rejetons des enfants bien-aimés pour toi. Combien est grande ta grâce! Accepte notre adoration et notre vie.

QUESTION:

  1. Comment sommes-nous crucifiés avec le Christ et ressuscités dans sa vie?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 24, 2012, at 08:07 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)