Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 106 (The Jews attack Paul)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Igbo -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 2 - Des nouvelles au sujet de l'évangélisation parmi les païens et la création d'Églises d'Antioch à Rome -- Par le ministère de l'apôtre Paul qui a pris le départ par le Saint-Esprit (Actes 13 - 28)
E - L'emprisonnement de Paul à Jérusalem et à Césarée (Actes 21:15 - 26:32)

3. L’attaque des juifs contre Paul et sa protection par les soldats romains (Actes 21:27-40)


ACTES 21:27-40
27 À la fin des sept jours, les Juifs d 'Asie, ayant vu Paul dans le temple, soulevèrent toute la foule, et mirent la main sur lui, 28 en criant: Hommes Israélites, au secours ! Voici l'homme qui prêche partout et à tout le monde contre le peuple, contre la loi et contre ce lieu; il a même introduit des Grecs dans le temple, et a profané ce saint lieu. 29 Car ils avaient vu auparavant Trophime d'Ephèse avec lui dans la ville, et ils croyaient que Paul l'avait fait entrer dans le temple. 30 Toute la ville fut émue, et le peuple accourut de toutes parts. Ils se saisirent de Paul, et le traînèrent hors du temple, dont les portes furent aussitôt fermées. 31 Comme ils cherchaient à le tuer, le bruit vint au tribun de la cohorte que tout Jérusalem était en confusion. 32 À l'instant il prit des soldats et des centeniers, et courut à eux. Voyant le tribun et les soldats, ils cessèrent de frapper Paul. 33 Alors le tribun s'approcha, se saisit de lui, et le fit lier de deux chaînes. Puis il demanda qui il était, et ce qu'il avait fait. 34 Mais dans la foule les uns criaient d'une manière, les autres d'une autre; ne pouvant donc rien apprendre de certain, à cause du tumulte, il ordonna de le mener dans la forteresse. 35 Lorsque Paul fut sur les degrés, il dut être porté par les soldats, à cause de la violence de la foule; 36 car la multitude du peuple suivait, en criant: Fais-le mourir ! 37 Au moment d'être introduit dans la forteresse, Paul dit au tribun: M'est-il permis de te dire quelque chose ? Le tribun répondit: Tu sais le grec ? 38 Tu n'es donc pas cet Egyptien qui s'est révolté dernièrement, et qui a emmené dans le désert quatre mille brigands? 39 Je suis Juif, reprit Paul, de Tarse en Cilicie, citoyen d'une ville qui n'est pas sans importance. Permets-moi, je te prie, de parler au peuple. 40 Le tribun le lui ayant permis, Paul, debout sur les degrés, fit signe de la main au peuple. Un profond silence s'établit, et Paul, parlant en langue hébraïque, dit:

As tu compris l’humilité de Paul et son amour? Il vint à Jérusalem comme un chef d’armée qui a remporté de nombreuses batailles et vint avec un grand butin. Les frères qui ne quittèrent pas le pays lui demandèrent d’oublier tous ses luttes et le réveil qu’il a fait partout dans les églises, et de devenir un serviteur pour quatre personnes renfermées. Paul s’est renoncé de lui-même en oubliant ses triomphes, et en se soumettant au joug de l’esclavage de la loi. Il paya pour les quatre pauvres qui devaient accomplir le vœu de leurs sacrifices. Il a accomplit le devoir de l’amour pour qu’il ne soit pas une occasion de chute pour les frères, mais qu’il reste un serviteur pour les faibles dans l’Esprit. Ainsi il accomplit le commandement de l'amour dont il commanda les églises à compléter afin d’éviter les divisions entre les frères.

Mais quand les jours de la purification furent achevés, quelques juifs qui sont retournés à Jérusalem de l'Asie et d'Éphèse virent Paul marchant dans les rues de Jérusalem avec Trophime qui est un chrétien d’origine païen. Ils l’ont vu une autre fois seul dans la cour du temple en pensant qu’il a ramené ce païen à l’intérieur du sanctuaire, ils furent irrités et crièrent à haute voix au secours au secours! Voici, un homme qui détruit notre religion, et enseigne les impures l’accès à la bergerie du Dieu sans circoncision et sans pèlerinage au temple, et sans observer la loi, il est l’anti-Dieu, éloignez immédiatement ce trompeur parmi vous et fais le périr sur-le-champ.

Le peuple fut ému et accourut de tout part, parce que celui qui a profané le temple provoquera la colère de Dieu sur la ville et il sera le premier ennemi pour le pays. Quand le temple fut souillé la ville a été ébranlée, alors, les gens vinrent de tous les boulevards et les maisons et furent rassemblé et arrêtèrent Paul et le traînèrent derrière eux. Et en conformité avec les traditions, ils se sont abstenus de le tuer au-dedans du temple. Quand ceux qui criaient furent en dehors du temple les gardiens fermèrent ses portes afin de préserver sa sainteté et sa tranquillité.

A l'extérieur, ils y avaient la populace qui battirent Paul, ils le giflèrent et lui donnèrent des coups de pied, en essayant de le tuer une fois pour toute. Et peut-être Paul pensait alors à Etienne, qui a été lapidé avant un quart de siècle et mourut sous une averse de pierres. A cette époque Paul a été encore très jeune, il vit cette tragédie et lui plut. Mais le voici maintenant, sous le même tourment. La parole du Christ a été encore réalisée sur Jérusalem et son injustice quand il avait dit plus auparavant : Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés!

Hélas! Nul de ces milliers et de ces multitudes croyantes d’origine juive dont Jaques avait parlé à Paul, n’est apparu pour l'aider dans cette détresse. D’ailleurs, peut-être, certains d’eux leur avait plu de mettre fin à la vie de ce chicaneur, mais Jésus avait un autre plan avec son serviteur dont l’heure de la mort n’était pas encore arrivée. Dieu n’envoya pas un ange, dans la splendeur de sa gloire mais il a utilisé un tribun, celui-là accourut avec quelques uns de ses officiers et ses soldats à la place de la scène, parce que toute la ville fut émue par ce problème terrible. Il voulait disperser le tumulte au début, alors les fanatiques eurent peur et cessèrent un moment de battre Paul, ce qui a permis au tribun de l’arrêter. Il ordonna d’être lier comme un criminel pour le sauver du public. Le tribun demanda quelques gens sur la raison de l'agitation mais il n’a rien compris à cause du tumulte. Quand il emmena le prisonnier à la forteresse, les gens grondèrent de colère, parce qu'il avait échappé de leurs mains. Alors, les soldats soulevèrent Paul sur leurs têtes, afin que les manifestants ne l’attaquent pas. Et peut-être il ne pouvait pas monter les escaliers en raison de blessures, mais les gens crièrent comme ceux qui ont crée contre le Christ : Prenez-le, égorgez-le, tuez-le maintenant!

A la porte de la forteresse – La Tour d’Antoine - qui supervise le campus, Paul demanda du tribun avec respect et en parlant le grec avec éloquence de l’écouter en lui expliquant sa mécompréhension pour lui qu’il n’est pas le faux prophète qui est venu de l'Egypte qui a égaré quatre mille personnes, et les conduisit à travers le Mont des Oliviers dans le désert, pour rencontrer le Christ, pour utiliser cette armée pour libérer la patrie des Romains. Pas du tout! Il est un homme poli et pas un rebelle, il est venu d’une ville romaine honorée. Il prouva par cette réponse qu’il est sobre et sage et qu’il n’est pas irritable bien qu’il fût sur le point de la mort et malgré ses blessures épaisses et sanglantes.

Le tribun lui accorda sa demande et lui permit d’adresser sa parole à la foule dans le but qu’il révèle la raison du conflit entre lui et le peuple enragé. Alors, Paul se tint debout sur le plus haut degré de l’escalier comme si il est sur un pupitre, puis il fit signe de la main au peuple encombré et commença à parler à son peuple. Il n’aurait pas trouvé une occasion précieuse de ce genre pour parler aux masses des Juifs, si il n’était pas accusé de profaner le temple. Ainsi Jésus utilisa les souffrances de son serviteur pour adresser au peuple juif une importante prédication sur la repentance. Un profond silence s’établit parmi les gens mécontents. Tous voulurent écouter les paroles de ce séducteur. Ils comprirent chaque parole qui fut sortie de la bouche de Paul.

PRIÈRE: Seigneur Jésus Christ, tu as été blessé pour nous, tes apôtres ont été éprouvés pour ton nom des souffrances, des douleurs et des inconvénients. Enseigne-nous à vivre dans ta présence, accorde-nous d'être fidèles à ton nom, que ta volonté soit dans nos vies pour que beaucoup entendront ton Évangile. Amen.

QUESTION 106: Pourquoi les juifs voulaient-ils tuer Paul?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:45 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)