Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 105 (Paul arrives in Jerusalem; Paul’s Acceptance of Circumcision According to the Law)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Tamil -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 2 - Des nouvelles au sujet de l'évangélisation parmi les païens et la création d'Églises d'Antioch à Rome -- Par le ministère de l'apôtre Paul qui a pris le départ par le Saint-Esprit (Actes 13 - 28)
E - L'emprisonnement de Paul à Jérusalem et à Césarée (Actes 21:15 - 26:32)

1. L'arrivée de l’apôtre à Jérusalem et son partage sur son ministère avec les frères (Actes 21:15-20)


ACTES 21:15-20a
15 Après ces jours-là, nous fîmes nos préparatifs, et nous montâmes à Jérusalem. 16 Quelques disciples de Césarée vinrent aussi avec nous, et nous conduisirent chez un nommé Mnason, de l'île de Chypre, ancien disciple, chez qui nous devions loger. 17 Lorsque nous arrivâmes à Jérusalem, les frères nous reçurent avec joie. 18 Le lendemain, Paul se rendit avec nous chez Jacques, et tous les anciens s'y réunirent. 19 Après les avoir salués, il raconta en détail ce que Dieu avait fait au milieu des païens par son ministère. 20 Quand ils l'eurent entendu, ils glorifièrent Dieu.

Les associés de la souffrance partirent quittèrent les plaines des plages vers les hauts montagnes de Jérusalem. Au milieu de leur chemin, ils passèrent la nuit chez un homme de Chypre nommé Mnason qui était peut-être un ami de Barnabas et un membre depuis le début dans la communion des saints, en attendant impatiemment la venue de son Seigneur, et à travers lui, Luc entendu de nombreux détails sur les merveilles de l'Esprit Saint depuis la fondation de l'église. Et finalement le cortège de la victoire de Christ arriva à Jérusalem la splendide, où ils étaient parmi des frères et des amis pleins de joie de l'œuvre du Dieu vivant dans le monde. Ils le glorifièrent pour un grand nombre de païens qui sont devenus des membres dans son église. Ainsi, la partie qui soutient l’évangélisation des païens n’a pas été affaiblie dans l’église de Jérusalem, cependant elle était une minorité par rapport à la partie qui soutient fanatiquement la loi.

Le lendemain, Paul et ses compagnons s’approchèrent de Jacques le frère de Jésus et les anciens de l’église de Jérusalem. Nous ne savons pas si Pierre et Jean étaient présents dans ces jours à Jérusalem. Alors, Jacques, l’homme de prière et qui s’accroche à la loi, est apparu comme un intrépide de l'église, puis Luc était un compagnon de Paul, et avec eux, il y avait aussi les représentants de toutes les églises européennes et asiatiques. Ils ont présenté ensemble les dons considérables qu’ils avaient ramassés auprès de leurs églises comme un don pour l’église de Jérusalem. Ce qui est étonnant, Luc ne mentionne pas la remise de ce don, même un seul mot, car il a considéré l'argent un chose secondaire qui ne mérite pas d’être mentionné. Les gens étaient plus importants que l'argent, et les croyants parmi les païens qui ont reçu l’Esprit-Saint furent le sujet merveilleux, et le sacrifice de leur amour fut les arrhes de la victoire du Christ en eux.

Paul raconta, en présence de ces témoins parmi les païens, des histoires sur l'œuvre du Christ à Philippes, Thessalonique, Bérée, Corinthe, Troas et Éphèse et autres, et il glorifia la puissance de ressuscité d’entre les morts qui a fait des pécheurs des saints, et de ceux qui n’étaient pas un peuple, un peuple qui lui appartiendra. Les gens de la loi ne pourraient que d’être en harmonie avec les louanges pour ce salut universel, parce que les frères présents étaient la preuve concrète de la puissance de Christ qui est en œuvre entre les nations.


2. Paul accepte la purification selon la loi (Actes 21:20-26)


ACTES 21:20b-26
20 Puis ils lui dirent: Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs ont cru, et tous sont zélés pour la loi. 21 Or, ils ont appris que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les païens à renoncer à Moïse, leur disant de ne pas circoncire les enfants et de ne pas se conformer aux coutumes. 22 Que faire donc? Sans aucun doute la multitude se rassemblera, car on saura que tu es venu. 23 C'est pourquoi fais ce que nous allons te dire. Il y a parmi nous quatre hommes qui ont fait un vœu; 24 prends-les avec toi, purifie-toi avec eux, et pourvois à leur dépense, afin qu'ils se rasent la tête. Et ainsi tous sauront que ce qu'ils ont entendu dire sur ton compte est faux, mais que toi aussi tu te conduis en observateur de la loi. 25 A l'égard des païens qui ont cru, nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité. 26 Alors Paul prit ces hommes, se purifia, et entra le lendemain dans le temple avec eux, pour annoncer à quel jour la purification serait accomplie et l'offrande présentée pour chacun d'eux.

Les cœurs qui furent pleins d’allégresse à la sainte église étaient encore liés des préoccupations au sujet de la loi. Les croyants appelèrent Paul frère en Christ, et le considèrent comme un enfant de Dieu le Père. Mais ils ont pensé en même temps aux milliers de chrétiens qui sont d'origine juive, et qui sont encore des juifs et des chrétiens dans le même temps. ils ne voulurent pas être libérés de la loi, plutôt, ils demeurèrent liés à la révélation de l'ancienne alliance inconscients de la grandeur de l'inspiration de l'Esprit Saint dans la nouvelle alliance, sachant que Jérusalem a été dominée dans ces jours là par les éléments révolutionnaires nationalistes et fanatiques qui se sont produits de la révolution torride en 70 ap.J-C, et qui a été conduit à la destruction de la ville sainte et le grand temple. Après la rencontre de Paul avec Jacob, un peu de temps, ces fanatiques rebelles firent mourir le frère du christ par lapidation. Jacques avait senti d’avance du danger et de la tendance des événements, et cela nous montre pourquoi il a demandé de Paul de se conformer à la loi en essayant de le sauver de la méfiance et l'abus.

Lorsque Paul était en Asie Mineure et en Grèce depuis longtemps, des nouvelles et des histoire irréelles furent propagées, histoire que Paul incite les juifs étrangers de se dévier de l’alliance de Dieu et de ne plus circoncire leurs enfants, mais ceux-ci étaient des mensonges et des bêtises, parce que Paul lui-même avait circoncis Timothée pour satisfaire les juifs. Jacques et les anciens à Jérusalem surent que ces histoires à propos de Paul ne sont que des accusations exagérées, ainsi, ils ne les croyaient pas. Mais ils savaient aussi que beaucoup de chrétiens juifs ne comprenaient pas l’essentiel des sens que Paul a annoncés et qui les avait écris dans ses fameux épîtres et ce qui a causé un trouble dans l’église de Jérusalem (Romains 5:20, 7:6, et Galates 5:4). Ces croyants ne sont pas conscients de la liberté spirituelle de la loi, ils considèrent les œuvres de la loi plus supérieurs que la justice de la foi. Ils ne croyaient pas que la justice du Christ causera les actes de l'amour.

Jacques n'a pas demandé dans cet réunion de discuter à propos de ces principes, car ils ont été résolus définitivement dans la conférence des apôtres mentionné dans le chapitre 15. Jacques l’intrépide de l’église prouva devant les représentants des églises des croyants païens qu’ils sont libres de la loi que de certaines ordonnances de l'amour auxquelles ils devraient être soumis pour la continuation de la communion entre les chrétiens parmi les juifs et les Gentils. La justice par la grâce demeura inébranlable une base de l'église, et elle est encore aujourd'hui le cœur de l'Evangile et son mystère profond, mais Jacques demanda de Paul de témoigner devant les croyants en Christ parmi les juifs qu'il demeure encore entièrement un juif originel, en dépit des accusations multiples et il n’a pas rejeté la loi mais plutôt il observe ses ordonnances. et cela pour son amour pour son peuple et l'alliance avec Dieu.

L’apôtre avait vaincu la compréhension traditionnelle de la loi, et il n’en avait pas besoin pour sa justification et sa sanctification, comme le salut entièrement est un don de Dieu, mais il a été soumis à la loi pour gagner les juifs au Christ selon ce qu’il a dit, qu’il est devenu un juif pour les juifs et un gentil pour les Gentils afin de sauver quelques-uns d’eux pour son Seigneur tout-puissant. Sachant que Paul écrit dans sa lettre aux Romains, en toute clarté que la loi est valide et sacrée, mais les hommes sont pécheurs et sont incapables de l’observer par leurs propres forces (Romains 3:31, 7:12). Alors, Paul fut d'accord sur la proposition de Jacques de couper ses cheveux comme un repenti et de se purifier durant sept jours et sept nuits pour se prosterner devant son Seigneur, ainsi que la volonté de sanctification comprend la pulvérisation d'eau dans le troisième et le septième jour.

PRIÈRE: Seigneur Jésus, j'ai été un membre de l'ancienne alliance, j’ai observé la loi complètement. Tu nous a donné la nouvelle alliance avec sa liberté, sa force et son amour. Nous te remercions pour ta grâce, et nous prions pour les religieux que tu les libères de l’esprit de fanatisme, et que tu les affermis dans la bonté de ta justice solide. Amen.

QUESTION 105: Pourquoi Jacques a t-il demandé à Paul de se purifier pour adorer Dieu dans le temple?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:45 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)