Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Romans - 038 (The Law Prompts the Sinner to Sin)
This page in: -- Afrikaans -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bengali -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hindi -- Indonesian -- Malayalam -- Polish -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Turkish -- Urdu? -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

ROMAINS - Le Seigneur est notre justice
Etudes de l`épître de Paul aux Romains
PARTIE 1 - La justice divine condamne tous les pecheurs et elle justifie et sanctifie tous ceux qui croient en Jésus-Christ (Romains 1:18 - 8:39)
D - La puissance de Dieu nous libère de la puissance du péché (Romains 6:1 - 8:27)

4. La loi incite le pécheur à commettre le mal (Romains 7:7-13)


ROMAINS 7:7-8
7 Que dirons-nous donc? La loi est-elle péchée? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point. 8 Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort.

Paul entendit en lui-même les paroles de ses ennemis: "Si tu nous libères de la plus grande sainte révélation, crois-tu que la loi est incomplète, ou faible, ou fausse?" l’apôtre résuma tous leurs arguments par la Question "Est-ce que la loi de Dieu est un péché?", il leur a répondu directement, en leur disant: "Cette déclaration n'a jamais été suscitée par mes idées, il est impossible que les commandements de Dieu soient mauvaises, parce qu'ils nous montrent le chemin de la vie."

Mais Paul détermina ses paroles par le mot " Mais" en disant: "Même moi, je n'aurais pas connu le péché sans la loi. Parce que sans elle, j’ai vécu dans le péché inconsciemment. Comme les fruits dans le jardin d’un voisin paraissent à un enfant savoureux et délicieux, alors il y cueille sans savoir qu’il est interdit de cueillir, ainsi le péché paraît au début savoureux et joli, plutôt, une chose normale. C'est aussi notre cas tordu dans les péchés. Nous voyons les choses tordues et mauvaises normales et bonnes, mais les choses bonnes et droites nous paraissent offensives et désapprouvées.

ROMAINS 7:9-11
9 Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus. 10 Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort. 11 Car le péché saisissant l'occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir.

Là où on soulève un commandement, on provoque une désobéissance dans le cœur humain. Et le désir de la transgression est toujours en croissance. Paul a écrit ses propres paroles à partir du septième verset à la première personne du singulier, parce qu’il a expérimenté en lui-même que l’homme, sans connaître la loi, se voit comme un homme juste et bon, comme s'il n'y a ni péché ni mal en lui-même, et que son corps n’a pas de désirs. Mais quand le commandement de Dieu est entré dans sa vie, il s’est rendu conscient et connut ses péchés, et entendit en lui-même l’appel à refuser la convoitise et de l’extirper, parce que la loi signifie l’attaque de Dieu pour l'ego humain. Car notre âme, n’est que de désir et de curiosité. Toute rencontre avec la parole de Dieu et son commandement signifie la mort inévitable.

Ainsi, l'apôtre nous montre, encore une fois, qu'il n'y a pas d'autre solution pour notre corruption que d’être complètement mort à l'ego. Par cette mort spirituelle paraît la vérité étrange, à savoir, la loi nous montre le chemin à la vie, mais en réalité, elle nous conduit à la mort, et bien plus au renoncement à soi-même, et que nous sommes condamnés à mort et à la destruction.

Paul dit: Le péché m'a paru au début beau et attrayant. Mais il m'a amené à désobéir à la sainteté de Dieu et ses normes naturelles, et par sa beauté et sa splendeur m’a fait entrer à l’enfer. Ceci est le mensonge de Satan, et l’hypocrisie de celui qui a été meurtrier dès le commencement. Lui, avec des mots doux et des facilités rusées, nous conduit à la perdition.

ROMAINS 7:12-13
12 La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon. 13 Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort? Loin de là! Mais c'est le péché, afin qu'il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point.

Paul, l’érudit dans la Tora, se leva effrayé par le fait que la révélation de Dieu Saint dans l'ancienne alliance n’a pas corrigé vraiment l'homme, mais elle le rendit cruel. Elle l’incita à faire le mal, parce que chaque chose défendue crée une opposition et une protestation contre son interdiction. La bonne chose crée un mal qui mène à la mort. Ici, Paul cria, disant: "Non... Cette analyse est fausse. En effet, le bien montre le mal, et incite à le doubler, afin que la nature du mal soit complètement révélée par la loi et montre ses failles.

PRIERE: Seigneur, dans ta Sainteté et ta perfection apparaît ma corruption et mon impureté. Pardonne-moi ma piété superficielle, et supprimes par ta loi vive les masques de l’hypocrisie qui couvre nos visages, afin de connaître et de reconnaître qu'il n'y a pas d'autre moyen pour le salut de nos âmes, que d’être crucifiés avec toi. Seigneur, affermis-nous dans cette mort à jamais, parce que ta loi nous condamne, elle crée en nous une désobéissance téméraire. Je soumets mon âme à toi, ô Seigneur, pour l’examiner, et la sauver, et la garder dans la mort à l’ego, et dans la vie éternelle avec toi.

QUESTION:

  1. Comment la loi valable pour nous devient-elle une cause du mal et de la mort?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 24, 2012, at 08:10 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)