Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 046 (Sifting out of the disciples)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 2 - La lumière luit dans les ténèbres (Jean 5:1 - 11:54)
B - Jesus est le pain de vie (Jean 6:1-71)

5. L’élimination des disciples (Jean 6:59-71)


JEAN 6:59-60
59 Jésus dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm. 60 Plusieurs de ses disciples, après l'avoir entendu, dirent: Cette parole est dure; qui peut l'écouter?

Ce discours sur le pain de Dieu et le corps et le sang de Jésus fut prononcé en plusieurs étapes. Jésus répéta certains thèmes et en approfondit petit à petit le contenu. Jean rassembla ses discours en une seule collection. Dans la synagogue de Capernaüm, Jésus enseigna indirectement à ses auditeurs qu’il était meilleur que Moïse et que tous les croyants devaient avoir part à son corps et à son sang.

Une telle révélation dépassait l’entendement de ses loyaux disciples. Ils commencèrent à se poser des questions et à émettre des doutes. Ils avaient décidé d’obéir à Dieu et de le servir, mais ils étaient troublés par l’absurdité de manger et de boire le corps et le sang de Jésus. Au moment où leur perplexité fut à son comble, le Seigneur dans sa grâce ouvrit l’esprit de ses fidèles disciples afin qu’ils saisissent la parabole du Pain de Vie.

JEAN 6:61-63
61 Jésus, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit: Cela vous scandalise-t-il? 62 Et si vous voyez le Fils de l'homme monter où il était auparavant? 63 C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.

Jésus devina les pensées des disciples et ne repoussa pas leurs interrogations. Leurs plaintes ne provenaient pas de leur perversité comme c’était le cas des incrédules, mais provenaient de leur incompréhension des paraboles du mystère de Christ. Avant de leur ouvrir les yeux, Jésus dissipa l’obscurité de la parabole et expliqua le plan du salut pour le monde.

Il ne mourra pas simplement pour eux pour leur permettre de vivre de son corps spirituellement, mais il montera vers son Père, d’où il est descendu. Il ne restera pas dans ce monde. Ils l’avaient vu marcher sur le lac et avaient réalisé qu’il était surnaturel. Il montera vers son Père et leur enverra son Esprit. C’est l’objectif de sa mort et le but de sa venue. Il s’est offert aux disciples, non pas sous la forme d’une entaille dans sa chair, mais en leur faisant don de son esprit.

Jésus montra que la chair ne rapporte rien. A l’origine, l’homme a été créé bon et sain, mais ses pensées et son être sont devenus corrompus. Il n’a pas le pouvoir de mener une vie juste et il est continuellement attiré vers le péché. Son corps était prédisposé à la faiblesse; c’est la raison pour laquelle Jésus dit: «Veillez et priez afin de ne pas tomber en tentation. L’Esprit est bien disposé, mais la chair est faible.»

Jésus avait tout le temps le Saint-Esprit en lui. Cette présence était le secret de son être. Il voulait nous faire bénéficier de cette union d’Esprit et de corps par sa mort, sa résurrection et son ascension, et en demeurant en nous par son Saint-Esprit. Il a affirmé à Nicodème que l’eau et l’Esprit nous permettent d’entrer dans le Royaume de Dieu, se référant au baptême d’eau de Jean-Baptiste et au baptême de l’Esprit à la Pentecôte. Dans le contexte des discours sur le pain de vie, Christ expliqua à ses disciples qu’il viendrait à eux et sur eux au moment où ils partageraient le repas du Seigneur. Ces symboles n’avaient bien sûr aucun intérêt, si le Saint-Esprit ne descendait pas sur eux. C’est le Saint-Esprit qui donne vie, la chair n’est d’aucune valeur. Seul l’Esprit de Christ confirme aux croyants la présence de Christ en eux.

Comment le Saint-Esprit descend-il sur nous? C’est la question clé pour tous ceux qui se préparent à prendre part à son corps et à son sang pour vivre une union parfaite avec Christ. Jésus répond simplement: «Ecoutez ma voix, ouvrez vos cœurs au trésor de l’évangile.» Christ est la Parole de Dieu; celui qui entend ses paroles et lui fait confiance est rempli du Saint-Esprit. Remplissez votre cœur et votre esprit de la puissance divine en mémorisant les Ecritures. Accrochez-vous aux promesses de Dieu, à ses affirmations, vous deviendrez plus puissant que les inventeurs et leurs découvertes. Car par la parole salvatrice de Christ, le Créateur de l’univers viendra à vous, vous donnera sa vie et son autorité.

JEAN 6:64-65
64 Mais il en est parmi vous quelques-uns qui ne croient point. Car Jésus savait dès le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient point, et qui était celui qui le livrerait. 65 Et il ajouta: C'est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par le Père.

Plusieurs de ceux qui suivaient Jésus ne saisirent pas ce point vital et l’abandonnèrent. Son enseignement sur le fait de manger sa chair et de boire son sang occupa la majeure partie de son ministère en Galilée, et poussa plusieurs disciples à le quitter. Ainsi le nombre de déserteurs était insuffisant pour dépasser les limites de la logique humaine, incapables qu’ils étaient de s’appuyer inconditionnellement sur Jésus. Ils ne comprirent pas la vérité de sa divinité et n’osèrent pas conclure une alliance avec lui sur la base de son sacrifice.

Jésus dit à ses disciples que certains d’entre eux s’opposeraient à son Esprit et l’excluraient. Le Seigneur connaissait les pensées de chacun. Il savait que Judas Iscariot, qui s’était joint au groupe depuis le début, allait le trahir. Judas n’avait pas voulu s’ouvrir complètement à l’Esprit d’amour de Christ. Tout en parlant de la mort prochaine et cruelle de son corps, Jésus savait qu’il serait livré par l’un de ses disciples.

Jésus conclut en répétant le mystère que personne ne peut croire en Jésus sans l’œuvre de l’Esprit de Dieu en lui. Personne ne peut appeler Jésus Seigneur s’il n’a pas l’Esprit. Notre foi n’est pas seulement une croyance, mais une union personnelle avec Jésus, par l’œuvre de l’Esprit. Ouvrez votre âme à l’Esprit paternel, ne vous opposez à aucune des vérités de Jésus. Vous expérimenterez alors sa venue en vous et il y demeurera pour toujours. Il est le Pain de Vie préparé pour vous.

QUESTION:

  1. Comment l’Esprit de vie était-il uni au corps de Christ?''

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:32 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)