Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 047 (Sifting out of the disciples)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 2 - La lumière luit dans les ténèbres (Jean 5:1 - 11:54)
B - Jesus est le pain de vie (Jean 6:1-71)

5. L’élimination des disciples (Jean 6:59-71)


JEAN 6:66-67
66 Dès ce moment, plusieurs de ses disciples se retirèrent, et ils n'allaient plus avec lui. 67 Jésus donc dit aux douze: Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller?

Le miracle de la multiplication des pains avait suscité un grand enthousiasme. Jésus révéla cependant la fausseté derrière cet enthousiasme, ce qui devait éloigner de lui plusieurs disciples. Il ne veut pas d’un zèle ou d’une piété superficielle, ni d’une simple croyance dans un but douteux. Il désire une nouvelle naissance, une foi sincère qui s’abandonne à lui sans retenue.

Pendant ce temps, des espions du Conseil Suprême de Jérusalem s’infiltrèrent parmi ses disciples. Ils menacèrent ceux qui lui étaient loyaux de les exclure du Judaïsme s’ils persistaient à suivre celui qu’ils appelaient le trompeur. Plusieurs habitants de Capernaüm se détournèrent de lui et la foule se tourna dès lors contre lui. Même les fidèles commencèrent à craindre l’autorité du Conseil. Ils trouvaient aussi que la croyance de Jésus était extrême. Seule une petite minorité de disciples sincères resta près de lui. Le Seigneur séparait le blé de la paille.

Avant ces événements, Christ avait choisi douze disciples parmi ceux qui le suivaient, à l’image des douze tribus d’Israël, son peuple. Ce nombre (3 x 4) est le symbole des cieux et la de terre ou, plus précisément, de la Sainte Trinité et des quatre coins de la terre. Ainsi, dans son cercle de disciples, les cieux et la terre sont réunis.

Après leur départ, Jésus éprouva une fois de plus les siens pour confirmer leur appel: «Voulez-vous aussi me quitter?» En posant cette question, il obligea ses disciples à choisir le cours de leur avenir. Quand nous traversons des difficultés ou subissons la persécution, il nous pose la même question: «Veux-tu m’abandonner ou t’attacher à moi?» Qu’est-ce qui est le plus important: les traditions, les émotions, la logique, la sécurité matérielle ou notre relation avec Jésus?

JEAN 6:68-69
68 Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. 69 Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu.

Pierre confirma la justesse de la prophétie de Christ qui avait annoncé que Pierre serait un solide rocher. Parlant au nom des autres, il répondit: «Seigneur, à qui irions-nous? Toi seul est la source de la vie éternelle.» Il se peut qu’il n’ait pas totalement saisi les intentions de Jésus, mais il sentit au fond de lui que l’homme Jésus de Nazareth était le Seigneur descendu des cieux, le Tout-Puissant dont les paroles n’étaient pas celles d’un homme ordinaire. Pierre croyait que le Seigneur était présent. Il participa à la multiplication des pains. La main de Jésus l’avait saisi au moment où il coulait. Le cœur de Dieu était attaché à Jésus, il aimait son Seigneur plus que tout autre, et ne l’abandonnerait pas. Pierre choisit Jésus parce que Jésus l’avait choisi en premier.

Le chef des apôtres conclut son témoignage en disant: «Nous avons cru et nous avons connu.» Remarquez qu’il n’a pas dit: «Nous avons connu et cru ensuite.» Car c’est la foi qui ouvre la vision du cœur. C’est notre foi qui éclaire notre esprit. Pierre et ses compagnons se sont donc ouverts à l’Esprit de Dieu qui les avait conduits à la foi en Jésus et leur avait fait connaître la vérité. Ils prirent de plus en plus conscience de sa gloire cachée. Toute véritable connaissance de Jésus est directement un don de la grâce de Dieu.

Quelle était la nature de la foi des disciples? Quel était le contenu de cette foi? Ils étaient attachés au divin Messie, en qui demeurait la plénitude de l’Esprit. Il regroupait en sa personne toutes les fonctions du sacerdoce, de la royauté et de la prophétie. Les rois, les sacrificateurs et les prophètes de l’Ancien Testament furent oints du Saint-Esprit. En Christ sont réunies toutes les forces et les bénédictions des cieux. Il est le Roi divin omnipotent, le Sacrificateur réconciliant l’homme à son Créateur. Il peut ressusciter les morts; il jugera le monde. Par la foi, Pierre perçut la gloire de Christ.

Les disciples crurent; par l’intermédiaire de Pierre, ils offrirent ce témoignage crucial: ce Jésus est le Saint de Dieu, non pas un homme ordinaire, mais le seul vrai Dieu. Toutes les qualités de Dieu sont en lui en tant que Fils de Dieu. Il est resté sans péché et a accompli sa tâche comme Agneau de Dieu, comme l’avait prophétisé le Baptiste. Les disciples l’aimaient et le révéraient, car ils savaient que sa présence signifiait la présence de Dieu. Dans le Fils, ils voyaient le Père et apprirent que Dieu est amour.

JEAN 6:70-71
70 Jésus leur répondit: N'est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze? Et l'un de vous est un démon! 71 Il parlait de Judas Iscariot, fils de Simon; car c'était lui qui devait le livrer, lui, l'un des douze.

Jésus accueillit ce témoignage avec joie; c’était le signe que leur foi grandissait. Pourtant, il réalisa que l’un d’eux s’était opposé à lui à plusieurs reprises. La dureté de cœur de cet homme se développa au point que Jésus l’appela ‘Satan’. Tous les apôtres avaient été choisis, attirés par le Père au fils, mais ils n’étaient point des robots dans les mains de Dieu. Ils étaient libres d’obéir à la voix de l’Esprit ou de l’ignorer. Judas ferma délibérément son esprit à la voix de Dieu et se soumit à Satan, qui établit un lien mental entre eux deux. Judas n’abandonna pas Jésus comme les autres déserteurs, mais il l’accompagna, prétendant hypocritement croire. Il devint le fils du ‘père des mensonges’ et s’enfonça dans la tricherie. Tandis que Pierre confessait le rôle messianique de Jésus, Judas organisait des plans pour livrer Christ au Conseil Suprême. Incité par la haine, il définit secrètement ses projets perfides.

L’évangélise ne conclut pas cet important chapitre en décrivant les œuvres impressionnantes des apôtres. Mais il accorde de l’importance au fait que même parmi les fidèles se cachait un traître. Jésus ne le chassa pas et ne le dénonça pas. Il le supporta patiemment, au cas où Judas se repentirait.

Cher frère, sondez humblement votre cœur. Etes-vous un fils de Dieu ou un enfant de Satan? Etes-vous ouvert à l’appel de l’Esprit ou êtes-vous attiré par un accord avec Satan? Faites attention de ne pas passer à côté du but de votre vie. Votre Seigneur vous aime et vous a sauvé. Cependant, si vous rejetez son salut, vous vous perdrez dans les voies du mal, et resterez esclave de Satan. Venez à Christ car il vous attend.

PRIERE: Seigneur Jésus-Christ, tu es le Fils de Dieu, saint, miséricordieux, puissant et victorieux. Pardonne mes fautes et établis-moi dans ton alliance afin que je puisse vivre dans la sainteté et demeurer en ta présence. Transforme-moi à ton image. Sanctifie tes disciples afin qu’ils grandissent dans la foi et la connaissance et témoignent à tous que toi seul est le Christ, le Fils du Dieu vivant. Amen.

QUESTION:

  1. Quelles sont les implications du témoignage de Pierre?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:32 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)