Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 045 (Jesus offers people the choice)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 2 - La lumière luit dans les ténèbres (Jean 5:1 - 11:54)
B - Jesus est le pain de vie (Jean 6:1-71)

4. Jésus offre le choix aux hommes «Acceptez ou rejetez!» (Jean 6:22-59)


JEAN 6:51
51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

Avez-vous déjà vu du pain qui marche ou qui parle? Jésus s’appelle le Pain de Vie, le pain vivant – il ne parle pas d’un pain traditionnel, mais d’une nourriture spirituelle et divine. Il ne nous demande pas de manger sa chair au sens littéral; nous ne sommes pas des cannibales.

Jésus commença à parler de sa mort. Ce n’était pas sa spiritualité qui rachèterait les hommes, mais son incarnation. Il s’est fait homme pour se donner pour nos péchés. Ses auditeurs furent offensés; il ressemblait à un homme ordinaire, issu d’une famille modeste. Si un ange était apparu, ils l’auraient accueilli en l’applaudissant. Jésus expliqua que sa gloire et son esprit ne les rachèteraient pas, mais bien son corps qui serait crucifié pour le salut de l’humanité.

JEAN 6:52-56
52 Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger? 53 Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. 54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. 55 Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. 56 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui.

Parmi les Juifs se trouvaient des croyants et des adversaires de Jésus. Les deux groupes argumentèrent violemment. Les ennemis de Jésus étaient dégoûtés à la pensée de manger sa chair et de boire son sang. Jésus augmenta le fossé entre les deux parties pour faire ressortir ceux qui lui faisaient confiance. Il éprouva l’amour du premier groupe et révéla l’aveuglement du deuxième. Il dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas ma chair et ne buvez pas ma coupe, vous n’entrerez pas dans la vie éternelle. Si vous ne vous associez pas à mon être, vous demeurerez dans la mort et le péché pour toujours.» Ces mots résonnèrent à leurs oreilles comme un blasphème. L’homme Jésus ne les défiait-il pas? «Tuez-moi et mangez-moi, vous vivrez un miracle. Mon corps est du pain, la vie divine qui vous est offerte.» Ils se mirent en colère. Cependant, ceux qui s’étaient confiés en lui réagirent sous l’inspiration du Saint-Esprit. Ils crurent l’incroyable, cherchant à rendre ses paroles agréables. S’ils avaient pensé à la Pâque, ils auraient réalisé que Jean-Baptiste avait appelé Jésus, l’Agneau de Dieu. Tous les Juifs participent à la Pâque en mangeant la chair des agneaux sacrifiés afin de détourner la colère de Dieu. Jésus souligna qu’il était le véritable Agneau de Dieu qui porte le péché du monde.

Aujourd’hui, nous connaissons la signification des symboles du repas du Seigneur: la chair de Christ nous nourrit et son sang nous purifie de tout péché. Nous le remercions pour cette grâce. Les Galiléens de l’époque ne connaissaient pas ce mystère et ces paroles troublèrent leur esprit. Jésus éprouva leur foi, mais leur obstination éclatera bientôt au grand jour.

Nous adorons Christ avec joie et reconnaissance, car il nous a expliqué la Cène avec des symboles. Il nous a aussi expliqué comment il vient en nous par son Esprit. Sans son sacrifice, nous ne pouvons pas nous approcher de Dieu ni demeurer en lui. Par son sacrifice, nous avons été purifiés de nos péchés et pardonnés, et préparés à le recevoir dans notre vie. La foi accomplit ce miracle et nous rend participants à sa glorieuse résurrection. Nous adorons l’Agneau qui nous a rachetés. Jésus ne s’est pas contenté de mourir sur la croix pour nous, il désire en outre nous remplir. Nous devenons des saints vivant pour toujours.

JEAN 6:57-59
57 Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. 58 C'est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n'en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement. 59 Jésus dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm.

Christ nous parle de la vie dans le Dieu puissant, le Père vivant. D’éternité en éternité, il est le Père plein d’amour. Christ vit dans le Père et n’existe pas pour lui-même, mais pour le Père. Sa vie trouve son sens non dans la satisfaction de ses ambitions personnelles, mais dans l’obéissance totale à son Père qui lui a tout remis. Le Fils sert le Père, alors que le Père aime le Fils et agit en tout à travers lui.

Jésus révéla le mystère de son union au Père à ses adversaires. Il leur fit une révélation: «Comme je vis pour le Père et en lui, de même je désire vivre pour vous et en vous. Vous pourrez alors vivre pour moi et en moi.» Cher frère, êtes-vous prêt à vivre cette communion avec Christ? Et à l’accepter de tout votre être? Voulez-vous mourir à vous-même et permettre au Seigneur de vivre en vous?

Christ n’est pas venu avec des réformes pratiques. Il ne nous envoie pas de l’argent pour nous aider. Il ne planifie pas des développements ruraux. Non! Il transforme les cœurs, afin que les hommes puissent vivre des vies pieuses pour toujours. Il offre aux croyants de partager sa divinité. Il crée donc un nouvel homme qui ne meurt pas, un homme qui vit, aime et sert. Son but est Dieu.

Révisez le chapitre six et comptez le nombre de fois que Christ prononce trois mots ‘Père’, ‘Vie’ et ‘Résurrection’ aussi bien que leurs dérivés. Vous saisirez rapidement l’essentiel de l’évangile de Jean. Le croyant en Christ vit dans l’Esprit du Père, avançant vers la glorieuse résurrection.

PRIERE: Seigneur Jésus-Christ, nous te remercions d’être venu à nous et de nous avoir accordé la vie du Père avec la plénitude de joie. Pardonne nos péchés et sanctifie-nous. Aide-nous à te servir avec patience et amour, à te suivre et à ne pas vivre pour nous-mêmes.

QUESTION:

  1. Pourquoi Jésus a-t-il dit à ses auditeurs qu’ils devaient manger son corps et boire son sang?''

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:32 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)