Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 033 (Healing of the paralytic)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 2 - La lumière luit dans les ténèbres (Jean 5:1 - 11:54)
A - Second voyage a Jerusalem (Jean 5:1-47) -- Emergence de l’hostilite entre Jesus et les Jufis

1. Guérison du paralytique à Béthesda (Jean 5:1-16)


JEAN 5:1-9
1 Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem. 2 Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s'appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques. 3 Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l'eau; 4 car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l'eau; et celui qui y descendait le premier après que l'eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie. 5 Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans. 6 Jésus, l'ayant vu couché, et sachant qu'il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri? 7 Le malade lui répondit: Seigneur, je n'ai personne pour me jeter dans la piscine quand l'eau est agitée, et, pendant que j'y vais, un autre descend avant moi. 8 Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche. 9 Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha.

Jésus resta probablement plus de neuf mois en Galilée. Puis il monta à Jérusalem à la fête des Tabernacles. Il savait que la bataille de la foi serait décisive dans la capitale. Bien qu’il soit confronté à des légalistes et aux pieux, il observait fidèlement la loi. Trois fois par année, il allait en pèlerinage au temple de Jérusalem, lorsque c’était possible (Deutéronome 16:16)

Dans le centre de la ville se trouvait une piscine, qui selon certaines versions grecques, était occasionnellement agitée par un ange. Hérode avait construit des portiques autour de la piscine. Les restes de ce portique furent découverts récemment. Le complexe s’appelait «la Maison de la Miséricorde», car plusieurs invalides fréquentaient l’endroit dans l’attente de leur guérison – au moment où l’eau bougerait. Ils pensaient que le premier à se jeter alors dans l’eau serait guéri.

Jésus visita cette piscine grouillant de malades. Il remarqua un homme paralysé depuis trente-huit ans, amer et souffrant. En plus de cela, il avait une haine des autres. Dans cette maison de la miséricorde, c’était chacun pour soi; personne n’avait pitié de l’autre. Pourtant, il n’avait pas perdu espoir, mais attendait l’opportunité si rare de recevoir la miséricorde divine. Soudain, la miséricorde incarnée se tint devant lui, et Jésus commença son traitement de guérison en détournant le regard de l’homme de la piscine. Puis il stimula sa volonté de recevoir la guérison. Jésus lui donna la chance d’exprimer ses griefs: «Personne ne prend soin de moi! J’ai souvent cherché la guérison, mais je perds confiance: personne ne se soucie de moi. Pourriez-vous attendre jusqu’à ce que l’eau s’agite et m’y porter?»

Personne ne se soucie de moi! Est-ce votre cas, frère? Est-ce que les autres vous rejettent? Sachez que Jésus se tient devant vous: il s’intéresse à vous et vous a trouvé. Il peut vous aider et vous sauver. Tels étaient les sentiments du paralytique. Son regard interrogateur fixa Christ, dont la pitié suscita sa confiance en l’amour du Seigneur.

Lorsque Jésus vit son désir ardent d’être guéri, et sa confiance en lui, il ordonna: «Lève-toi, prends ton matelas et marche.» C’était une injonction divine, rendant l’impossible possible. Le paralytique croyait en la parole de Christ et faisait confiance en la puissance qui émanait de lui, sentant les courants qui circulaient dans ses os et la puissance qui ranimait son corps. Il reprit des forces et fut guéri.

Instantanément, il bondit de joie, mit son lit sur la tête et partit. Sa foi compléta la parole de puissance de Christ et provoqua une guérison immédiate.

PRIERE: Seigneur Jésus, nous te remercions, tu n’es pas passé à côté de cet invalide, mais tu l’as remarqué dans ta compassion. Il n’avait personne à part toi, le Miséricordieux. Aide-nous à nous accrocher à toi, et ne pas nous appuyer sur l’aide humaine. Transforme-nous à l’image de ton amour, aide-nous à prendre soin des autres et à partager tes bénédictions avec eux.

QUESTION:

  1. Comment Jésus a-t-il guéri le paralytique à la piscine de Béthesda?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:30 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)