Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 021 (Cleansing of the Temple)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 1 - Rayonnemenmt de la lumière divine (Jean 1:1 - 4:54)
C - Premiere visite de Christ a Jerusalem (Jean 2:13 - 4:54) -- Qu’est-ce que la veritable adoration?

1. La purification du temple (Jean 2:13-22)


JEAN 2:13-17
3 La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem. 14 Il trouva dans le temple les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons, et les changeurs assis. 15 Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables; 16 et il dit aux vendeurs de pigeons: Otez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. 17 Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit: Le zèle de ta maison me dévore.

Jésus se rendit à Jérusalem à l’occasion de la grande fête de Pâque, en même temps que des centaines de milliers de Juifs en provenance du monde entier. Ils venaient offrir des agneaux en sacrifice en souvenir du jour où Dieu protégea leurs ancêtres de sa colère grâce à l’Agneau Pascal. Sans effusion de sang, il n’y a pas de rémission des péchés. Et sans réconciliation, l’adoration ne rime à rien. Ainsi, Jésus avait enlevé ou ôté leurs péchés au Jourdain d’une manière symbolique. A leur place, il accepta le baptême de mort, un signe qu’il subissait la colère de Dieu. Il savait au fond de lui qu’il était l’Agneau choisi par Dieu.

Lorsqu’il entra en ville et arriva au temple, il ne fut pas impressionné par la splendeur du bâtiment, mais méditait le salut des hommes au moyen de son sacrifice. Etonnamment, il ne trouva dans ce temple aucune sérénité stimulant l’adoration. Il y trouva en revanche de la saleté et du bruit, le meuglement des vaches, les querelles des commerçants et le sang des animaux. Il entendit aussi les cris des changeurs d’argent qui échangeaient les monnaies étrangères en monnaie juive, permettant aux pèlerins de payer leur dû.

Tous ces bruits laissaient entendre que la justice pouvait être achetée avec de l’argent et par des efforts particuliers. Les pèlerins supposaient que la grâce et la justice s’achetaient par des rituels et des contributions, ignorant que le salut ne s’obtenait pas par les bonnes œuvres.

Face à cette situation, Jésus montra sa juste indignation. Son zèle pour la véritable adoration le conduisit à jeter par terre l’argent des commerçants de bétail. Il n’est pas dit qu’il ait frappé quelqu’un, mais il fit allusion aux coups que Dieu infligerait à ceux qui ne fléchiront pas devant sa majesté. Aucune piété sur terre ne plaît à Dieu, à part celle des cœurs brisés qui se soumettent au Saint.

Jésus s’affligea de l’indifférence des hommes envers la sainteté de Dieu. Une telle négligence et ignorance considérées dans la religiosité superficielle révèlent les ténèbres qui voilent les cœurs et les esprits, même si la Loi avait été donnée 1300 ans auparavant. Là-dessus, Jésus manifesta la colère divine et un zèle saint en purifiant ce centre d’adoration. Le centre reflétait la condition de l’ensemble. Il fallait une réforme au cœur de la religion, un changement radical dans l’attitude de l’homme envers Dieu.

JEAN 2:18-22
18 Les Juifs, prenant la parole, lui dirent: Quel miracle nous montres-tu, pour agir de la sorte? 19 Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. 20 Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras! 21 Mais il parlait du temple de son corps. 22 C'est pourquoi, lorsqu'il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela, et ils crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite.

Aussitôt informés de la purification du temple et des cris des commerçants, les prêtres se précipitèrent vers Jésus et demandèrent: «Qui t’a donné le droit de faire une telle chose? Qui t’a envoyé? Fournis-nous une preuve solide de ton autorité.» Ils n’émirent pas d’objection à la purification; ils sentaient que Jésus n’agissait pas par colère humaine, mais par zèle saint en l’honneur de la maison de Dieu, pour ramener l’Esprit d’adoration au sein de la multitude; ils désiraient surtout déterminer les raisons et les motivations qui l’animaient. Jésus devint leur ennemi parce qu’il cherchait à réformer le temple sans recourir à leur organisation sacerdotale.

Jésus les réprimanda pour leur adoration hypocrite, parce qu’ils préféraient l’agitation des nombreux adorateurs et le pouvoir de la richesse au calme de la présence de Dieu. Par anticipation, Jésus vit la destruction du temple comme conséquence de leur adoration superficielle et de leur ignorance. Les rites religieux organisés et les mouvements préétablis ne sauvent pas les hommes, c’est plutôt le changement du cœur par la vérité salvatrice de Dieu qui transforme.

Le Sauveur incarné se tenait au milieu d’eux. Jésus est le véritable temple. Dieu était en Christ, présent dans le temple. En d’autres termes, Jésus disait: «Détruisez le temple de mon corps, parce que vous ne supportez pas mon zèle pour Dieu. Vous ferez l’impossible et briserez ce temple, mais je ressusciterai ce corps trois jours plus tard; je sortirai du tombeau. Vous me tuerez, mais je suis vivant, car je suis la Vie, Dieu fait chair. Vous ne pouvez pas me tuer.» Jésus proclama implicitement sa résurrection. Cette résurrection est jusqu’à aujourd’hui le plus grand des miracles.

Les délégués du sacrificateur ne comprirent pas cette parabole sur le temple. Ils regardèrent les colonnes de marbre et les dômes dorés, et se dirent que Jésus blasphémait dans la demeure divine, construite par Hérode. Ils parlaient des pierres, il mentionnait son corps. Ces discussions essentielles au début de son ministère referont surface lors de son jugement devant le Sanhédrin, avec l’appui de faux témoins.

Le peuple de l’Ancien Testament n’a pas vraiment saisi le sens de la nouvelle foi instaurée par Christ. Même les disciples ne comprirent pas le sens plus profond de cette nouvelle religion, en tout cas, pas jusqu’à la mort et la résurrection de Jésus. Ce n’est qu’alors qu’ils réalisèrent comment le Fils avait expié pour les péchés et était ressuscité.

Aujourd’hui, il est avec nous dans le temple spirituel dont nous sommes les pierres vivantes. Le Saint-Esprit inspira les disciples qui découvrirent la signification dans les Ecritures anciennes, éclairés par la parole de Jésus. Ils tinrent fermes dans la foi et ensemble devinrent le temple du Saint de Dieu.

PRIERE: Seigneur Jésus, tu es la demeure de Dieu et le lieu de rencontre de Dieu avec les pécheurs. Aide-nous à mettre en pratique la repentance et l’adoration et remplis-nous de ta plénitude, afin que nous puissions être ensemble dans le temple du Saint-Esprit et magnifier le Père en tout temps.

QUESTION:

  1. Pourquoi Jésus a-t-il visité le temple et chassé les commerçants?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 09:52 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)