Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 022 (People lean towards Jesus; Need for a new birth)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 1 - Rayonnemenmt de la lumière divine (Jean 1:1 - 4:54)
C - Premiere visite de Christ a Jerusalem (Jean 2:13 - 4:54) -- Qu’est-ce que la veritable adoration?
2. Jésus parle avec Nicodème (Jean 2:23 – 3:21)

a) Les gens se tournent vers Jésus (Jean 2:23-25)


JEAN 2:23-25
22 C'est pourquoi, lorsqu'il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela, et ils crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite. 23 Pendant que Jésus était à Jérusalem, à la fête de Pâque, plusieurs crurent en son nom, voyant les miracles qu'il faisait. 24 Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu'il les connaissait tous, 25 et parce qu'il n'avait pas besoin qu'on lui rendît témoignage d'aucun homme; car il savait lui-même ce qui était dans l'homme.

Les foules se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque car c’était le centre d’adoration. Ils se souvenaient de l’Agneau qui avait protégé leurs ancêtres du jugement de Dieu et ils partageaient la viande des sacrifices au cours du repas.

Jésus, l’Agneau de Dieu, était venu à Jérusalem et avait accompli de nombreux signes, manifestant son amour et sa puissance. En ce sens, il devint le centre d’attention et son nom était sur toutes les lèvres; ils murmuraient: «Est-ce un prophète, ou Elie le précurseur, ou le Messie?» Plusieurs furent attirés à lui et crurent qu’il était venu de Dieu.

Jésus lisait dans leurs cœurs, mais ne choisit aucun d’eux comme disciples. Ils n’avaient pas encore découvert sa divinité, mais pensaient en termes humains. Ils avaient à l’esprit la libération des Romains, des carrières honorables et un avenir prometteur. Jésus connaissait tous les hommes, chaque cœur. Aucun ne cherchait sincèrement Dieu. S’ils avaient cherché Dieu d’un cœur sincère, ils auraient demandé le baptême dans le Jourdain, confessé leurs péchés et se seraient repentis.

Christ connaît votre cœur, vos élucubrations, vos prières et vos péchés. Il connaît vos pensées et leur source. Il réalise ce que vous désirez pour une vie de décence et de justice. Quand laisserez-vous transformer votre orgueil? Quand vous détournerez-vous de votre estime de vous-même, pour être rempli du Saint-Esprit?


b) Le besoin d’une nouvelle naissance (Jean 3:1-13)


JEAN 3:1-3
1 Mais il y eut un homme d'entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, 2 qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit: Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n'est avec lui. 3 Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

De la foule sortit un homme du nom de Nicodème; il était profondément pieux et éminent, l’un des 70 du Sanhédrin. Il reconnut la puissance de Dieu active en Christ. Peut-être désirait-il construire un pont entre ce nouveau prophète et l’assemblée juive. En même temps, il craignait le sacrificateur et le peuple. Il n’était pas certain de la personne de Jésus. Il vint vers lui la nuit, désirant éprouver Jésus avant de se joindre à son cercle.

En lui attribuant le titre de «Rabbi», Nicodème exprimait le point de vue de la majorité, qui considérait Christ comme celui qui enseignait l’Ecriture avec un groupe de disciples. Il reconnut que Jésus avait été envoyé de Dieu, confirmé par des signes. Il confessa: «Nous croyons que Dieu est avec toi et te soutient. Il se peut que tu sois le Messie.» Ce qui ressemblait plus à une reconnaissance implicite.

Jésus répondit à ses questions, sans s’appuyer entièrement sur cet intermédiaire entre les chefs du peuple et Christ. Il voyait le cœur égaré de Nicodème, ses péchés et son aspiration à la justice. Il ne pouvait l’aider qu’après avoir révélé son aveuglement spirituel. Malgré sa piété, Nicodème ne connaissait pas vraiment Dieu. Jésus fut franc avec lui et dit: «Il est vrai qu’aucun homme ne peut connaître Dieu par ses propres efforts; il a besoin de la régénération de l’Esprit céleste.»

Christ formula son jugement sur les études théologiques et les dogmes basés sur la seule logique. Car la connaissance de Dieu ne découle pas des lectures intellectuelles, mais de la nouvelle naissance. Sur un poste radio, contrairement à la télévision, vous pouvez tourner les boutons tant que vous voulez, vous n’obtiendrez jamais d’images. Pour voir les images, il faut un poste complètement différent de celui de la radio. Il en est de même de l’homme naturel, malgré sa piété et ses activités, il ne peut pas voir Dieu, ni en pensées ni en sentiments. Cette réalisation spirituelle exige une révolution, une naissance céleste et une nouvelle créature.

JEAN 3:4-5
4 Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître? 5 Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

La réponse de Christ, impliquant que Nicodème ne connaissait pas Dieu, le troubla. Il n’avait pas entendu parler de seconde naissance. Un homme peut-il retourner dans le sein de sa mère? Cette réponse basée sur l’expérience du bon sens indique un aveuglement. Il ne comprit pas que Dieu le Père peut engendrer des enfants par son Esprit.

Jésus aimait Nicodème. Après l’avoir conduit à confesser qu’il ne connaissait pas le chemin vers le Royaume de Dieu, il souligna le fait en déclarant qu’il était la Vérité. Nous devons croire que nous ne pouvons pas entrer dans le Royaume sans une seconde naissance, c’est la seule condition.

Qu’est-ce que la seconde naissance? C’est une naissance, et pas seulement un concept; elle n’émerge pas des efforts de l’homme, puisque personne ne peut se donner naissance, Dieu devient le parent et le dispensateur de la vie. Cette naissance spirituelle est une grâce, pas seulement un changement de caractère, ni une discipline sociale. Tous sont mauvais depuis leur plus jeune âge, et sans espoir d’amélioration. La naissance spirituelle est l’entrée de la vie de Dieu en l’homme.

Comment cela se fait-il? Jésus dit à Nicodème que cette naissance s’accomplit par l’eau et l’Esprit. L’eau se rapporte au baptême de Jean et aux vases de purification du mariage. Les membres de l’Ancienne Alliance savaient que l’eau des ablutions représentait un signe de purification des péchés. Comme si Jésus disait: «Pourquoi ne descends-tu pas vers Jean-Baptiste pour confesser tes péchés et être baptisé?» Ailleurs, Jésus dit: «Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive» (Matthieu 16:24). Frère, confessez vos fautes, acceptez le jugement de Dieu par rapport à vos péchés. Vous êtes corrompus et en train de périr.

Jésus ne se contenta pas du baptême d’eau, mais baptise du Saint-Esprit celui qui se repent pour créer une nouvelle vie dans ce cœur brisé. Après sa crucifixion, nous apprenons que la purification de notre conscience est par son sang. Cette purification s’accomplit grâce à l’œuvre du Saint-Esprit. Une fois que l’homme est attiré par l’Esprit, il est rempli de la vie éternelle et de son fruit; il devient un homme bon conduit par Jésus. Cette transformation, cette seconde naissance, prend du temps dans le cœur du croyant, tout comme le fœtus qui se développe dans le sein de sa mère avant de naître.

Jésus en a fait le but de sa prédication, le thème du Royaume de Dieu. Alors, qu’est-ce que ce Royaume? Non pas un mouvement politique, ni une théorie économique, mais la relation du nouveau-né avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Cet Esprit béni vient sur lui au moment où il s’abandonne à Christ et le reconnaît comme Roi à qui il doit obéissance.

PRIERE: Seigneur Jésus, merci pour ma nouvelle naissance que je dois à ta seule grâce. Tu as ouvert mes yeux spirituels. Permets-moi de demeurer dans ton amour. Ouvre les yeux de ceux qui te cherchent sincèrement, qu’ils reconnaissent leurs péchés et se confessent afin d’être renouvelés par la puissance de ton Esprit Saint; qu’ils s’appuient sur ton sang versé afin de pouvoir entrer dans une relation durable avec toi.

QUESTION:

  1. Quelle est la différence entre la piété de Nicodème et les buts de Christ?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 09:53 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)