Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 019 (The first six disciples)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 1 - Rayonnemenmt de la lumière divine (Jean 1:1 - 4:54)
B - Christ conduit ses disciples de la repentance à la joie du mariage (Jean 1:19 - 2:12)

3. Les six premiers disciples (Jean 1:35-51)


JEAN 1:47-51
47 Jésus, voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui: Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n'y a point de fraude. 48 D'où me connais-tu? lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit: Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. 49 Nathanaël répondit et lui dit: Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. 50 Jésus lui répondit: Parce que je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, tu crois; tu verras de plus grandes choses que celles-ci. 51 Et il lui dit: En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l'homme.

Nathanaël fut quelque peu décontenancé en réalisant que Jésus avait lu dans ses pensées. Il était un croyant selon les normes de l’Ancien Testament, car il avait confessé ses péchés à Jean-Baptiste et aspirait sincèrement au Royaume de Dieu. Ce n’était pas du pharisaïsme, mais l’attitude des cœurs brisés à cause du péché, implorant Dieu d’envoyer le Messie, le Sauveur.

Jésus a entendu cette prière et, de loin, il a vu le suppliant à genoux sous un arbre. Ce pouvoir de révéler les faits cachés en l’homme est une perception divine.

Jésus ne l’a pas rejeté mais l’a justifié en le décrivant comme un modèle fondé dans l’Ancien Testament, dans l’attente de la venue de Christ.

L’éloge du Christ dissipa les doutes de Nathanaël. Il céda à Jésus et l’honora en citant les titres bibliques désignant le Messie: Fils de Dieu et Roi d’Israël. En prononçant ces expressions, Nathanaël s’exposait à la mort, car les Scribes et les membres du Conseil des Juifs niaient le fait que Dieu ait un Fils. De telles paroles étaient blasphématoires à leurs yeux. Le fait de reconnaître un homme comme Roi d’Israël aurait pu entraîner la persécution par Hérode et son arrestation par les autorités romaines. Ce croyant sincère a démontré sa compréhension de l’importance des promesses révélées aux prophètes. Il a craint Dieu plus que les hommes, et l’a honoré en lui conférant le titre de Père, sans tenir compte des conséquences.

Aucun des disciples n’avait encore attribué ces titres à Christ. Il est surprenant que Christ ne les ait pas rejetés, et qu’il ait suscité la sensibilité de Nathanaël en lui montrant les cieux ouverts. Christ était tout le temps entouré d’anges invisibles, qui montaient au ciel, présentaient ses miracles au Père et retournaient au Fils, les mains pleines de bénédictions. Ainsi s’accomplit la vision de Jacob, car en Jésus se trouve la plénitude de la bénédiction. Comme l’écrit Paul: «Béni soit Dieu le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ!» (Ephésiens 1:3) Depuis la nativité de Christ et son baptême, les cieux sont restés ouverts. Auparavant, ils étaient fermés compte tenu de la colère de Dieu, et des anges en gardaient l’entrée avec des épées. La porte qui conduit à Dieu est maintenant ouverte en Christ.

Pour la première fois, Jean cite la phrase typique de Christ: «En vérité, en vérité, je vous dis…» La réalité de cette ère de grâce est si noble qu’elle dépasse toute compréhension humaine, et pourtant l’homme en a besoin, comme base divine de sa nouvelle foi. Si Jésus insiste de cette manière, c’est que nous devons nous arrêter et réfléchir sur ses buts, puisque ce qui suit cette expression correspond à une révélation spirituelle dépassant notre entendement.

Après cette proclamation, Christ corrigea le témoignage de Nathanaël pour éviter toute persécution envers lui et la nouvelle Eglise. Il ne confirma pas être le Roi promis, le Fils de Dieu, mais se désigna comme le ‘Fils de l’homme’. Ce titre était celui que Jésus utilisait généralement en parlant de lui. Seule sa chair était destinée à la destruction; il est devenu comme nous – c’est un grand miracle, le Fils de Dieu s’est fait homme pour mourir comme Agneau de Dieu à notre place.

En même temps, ce titre ‘Fils de l’homme’ se réfère à un mystère mentionné dans le livre de Daniel. Dieu a chargé le ‘Fils de l’homme’ du jugement. Nathanaël a réalisé que Jésus n’était pas simplement un Roi et un Fils, mais aussi le Juge du monde – le Divin sous forme humaine. Ainsi, Jésus a conduit ce croyant à une foi d’une intensité supérieure. Une telle foi n’était pas évidente, puisque Jésus était un jeune campagnard. Mais par la foi, les disciples ont vu la gloire cachée en lui – avec les cieux ouverts au-dessus.

PRIERE: Nous t’adorons, Fils de Dieu et Juge universel. Nous ne méritons rien d’autre que la colère, mais nous implorons ton pardon par la grâce, et ta miséricorde pour nos amis. Déverse tes bénédictions sur tous ceux qui cherchent Dieu, afin qu’ils puissent te voir, te connaître et t’aimer, te faire confiance et grandir dans la connaissance et l’espérance.

QUESTION:

  1. Quel lien existe-t-il entre les titres – ‘Fils de Dieu’ et ‘Fils de l’homme’?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 09:51 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)