Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 038 (Capernaum as a Residence)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 1 - Partie préliminiaire au ministère de Christ (Matthieu 1:1 - 4:25)
C - Debut du ministere de Christ en Galilee (Matthieu 4:12-25)

1. Christ choisit Capernaüm comme résidence (Matthieu 4:12-17)


MATTHIEU 4:12-17
12 Jésus, ayant appris que Jean avait été livré, se retira dans la Galilée. 13 Il quitta Nazareth, et vint demeurer à Capernaüm, située près de la mer, dans le territoire de Zabulon et de Nephthali, 14 afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète: 15 Le peuple de Zabulon et de Nephthali, de la contrée voisine de la mer, du pays au-delà du Jourdain, et de la Galilée des Gentils, 16 ce peuple, assis dans les ténèbres, a vu une grande lumière; et sur ceux qui étaient assis dans la région et l'ombre de la mort la lumière s'est levée. 17 Dès ce moment, Jésus commença à prêcher et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. (Esaïe 9:1-2; Matthieu 3:2; Marc 1:14-20; Luc 4:14-15; Jean 8:12)

Après le baptême de Jésus dans le Jourdain et la victoire de la lumière sur les ténèbres lors de sa tentation au désert, le ministère de Jean-Baptiste touche à sa fin. Pendant ce temps, Christ exerce un autre genre de ministère que Matthieu ne raconte pas.

- Il participe à un mariage à Cana en Galilée où il transforme l’eau en vin (Jean 2:1-11). - - Il descend à Capernaüm (Jean 2:12). - - Il monte à Jérusalem pour la Pâque et purifie le temple (Jean 2:13). - - Il parle avec Nicodème à Jérusalem (Jean 3:1-21). - - Il baptise ceux qui l’ont reçu en Judée, tandis que Jean baptise à Enon (Jean 3:22). - - Jésus parle avec la femme de Samarie (Jean 4:1-42). - - Il guérit le fils d’un officier à Cana en Galilée (Jean 4:43-54). - C’est alors que Jean est jeté en prison où Dieu permet à son serviteur d’être rendu parfait par la souffrance infligée par Satan, tout comme il a permis à Job et à d’autres de ses fidèles de souffrir. Après la fin de la prédication du Baptiste, Christ commence à prêcher le royaume en Galilée.

Christ attend le bon moment pour entrer en Galilée. Il fallait d’abord laisser à Jean le temps de préparer le chemin du Seigneur. La providence a sagement prévu que Jean diminue juste avant que Christ ne brille. Autrement, les gens se seraient divisés en disant «Je suis de Jean» ou «Je suis de Jésus». Christ se rend en Galilée dès qu’il apprend l’arrestation de Jean. D’une part, pour fuir les Pharisiens de Judée qui lui en voulaient presque autant qu’Hérode en voulait à Jean. D’autre part, pour apporter son encouragement à Jean et construire sur les bases déjà posées.

Dieu ne laisse pas le monde sans témoin, ni son Eglise sans guide. Lorsqu’il retire un instrument utile, il peut en susciter un autre par la puissance du Saint-Esprit qui a été donné à l’Eglise. Et il le fera aussi longtemps qu’il a une œuvre à accomplir.

Christ comprend que son Père ne le conduit pas en Judée sur l’emplacement du temple, mais dans la campagne et en Galilée. Jésus quitte Nazareth où il a été élevé et descend à Capernaüm, un endroit prospère. Il l’appelle «sa ville» et y accomplit de nombreux miracles. Matthieu montre clairement que chaque étape de la vie de Christ a été annoncée dans les prophéties de l’Ecriture. Il a prouvé que Bethléhem était le lieu de naissance de Jésus et que Nazareth était sa résidence durant sa jeunesse en se basant sur les prophéties. D’après les prophéties d’Esaïe (9:1-2), il prend conscience que la Galilée est le centre des actes de Jésus selon la volonté éternelle de Dieu.

Christ est la lumière du monde, et la lumière de son ministère terrestre brille d’abord en Galilée. Cette splendide région est loin de Jérusalem et de son temple. Ses habitants ne connaissent pas aussi bien les Ecritures et la loi de Moïse que les érudits de la capitale. Au contraire, ils sont de simples paysans, certains d’entre eux pratiquent la contrebande et le vol pur et simple. Jésus désire éclairer cette région vivant dans les ténèbres.

Zabulon et Nephthali étaient les tribus qui entouraient la région de Galilée. Le mot «Zabulon» est dérivé de «Zabhal» (élever). Christ va vers les classes les plus basses de son peuple pour satisfaire ceux qui ont faim de justice et les élever spirituellement.

Les premiers mots de Jésus sont les mêmes que Jean avait prononcés: «Repentez-vous.» La substance de l’Evangile ne change pas au fil du temps. Les ordres sont les mêmes et les raisons de les appliquer sont les mêmes. Aucun homme ni aucun ange n’ose prêcher un autre Evangile (Galates 1:8). Repentez-vous est un appel de «l’éternelle bonne nouvelle» qui vous est annoncée aujourd’hui.

Christ a une grande estime pour le ministère de Jean et prêche le même message de sainteté que lui. C’est la preuve que Jean était bien son messager et ambassadeur: Jésus confirme la parole de son messager. En partie, le Fils est venu pour «chercher le fruit», les fruits dignes de la repentance, tout comme les prophètes. Christ aurait pu prêcher des notions sublimes de choses divines et célestes qui auraient amusé le monde intellectuel, mais il a annoncé un simple message: «Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.»

Dieu soutient le ministère de ses fidèles messagers et confirme que le Saint-Esprit veut d’abord que nous changions nos pensées et abandonnions nos péchés. Le péché est la source de nos difficultés; le salaire du péché, c’est la mort. Jésus ne se contente pas de nous libérer de nos difficultés, mais il nous libère de la source de nos difficultés, à savoir du péché. Il nous demande de préparer notre cœur et notre esprit et de décider de nous séparer complètement de nos fautes, de haïr le péché, et de faire confiance à Dieu qui nous dirige dans la sainteté.

Le péché nous sépare du Créateur. L’ordre de Jésus de nous repentir offre donc l’espérance qui nous sort de la solitude et nous introduit dans la maison et le royaume de notre Père. Cette invitation est le premier ordre divin de la foi chrétienne. L’homme ne retourne pas à Dieu de son plein gré; il a besoin d’une invitation, d’un ordre et d’une décision. Ce retour au royaume des cieux devient la caractéristique de l’Evangile de Matthieu. Remarquez que Matthieu n’utilise en général pas le «royaume de Dieu» ni le «royaume de Christ», mais utilise souvent le «royaume des cieux». C’est parce que, à quelques exceptions près, les Juifs n’utilisaient pas le nom de Dieu par peur d’enfreindre le commandement qui leur interdit de prendre son nom en vain.

Le royaume et la joie des cieux demeurent dans le cœur de ceux qui ont l’Esprit du Seigneur en eux. Autrefois, les gens pensaient que les cieux étaient au-dessus de leur tête et que l’enfer était sous leurs pieds, mais nous savons que Christ est toujours avec nous, jusqu’à la fin du monde. Malgré les problèmes et difficultés du monde, nous pouvons demeurer dans ses vastes étendues, car Jésus nous a dit: «Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde» (Jean 16:33).

Le peuple de Zabulon et de Nephthali est décrit comme la «Galilée des païens». Cela indique la position modeste et méprisable à laquelle étaient vouées ces tribus juives. «Zabulon» signifie «habitation élevée» (Genèse 30:20). Jacob a béni son fils Zabulon en disant qu’il «habitera sur la côte des mers» (Genèse 49:13). C’est une image du peuple du Seigneur qui demeurait seul «et qui ne fait point partie des nations» (Nombres 23:9), mais il s’était mélangé aux autres nations et prenait part à leurs abominations (Psaume 106:35; Osée 7:8).

«Nephthali» signifie «ma lutte» (Genèse 30:8). C’est une image du peuple du Seigneur jouissant de sa liberté car il fait confiance en Dieu dans sa lutte (Genèse 49:21). Lorsque le peuple a cessé de se battre, les ennemis ont commencé à l’opprimer.

Ceux qui rejettent Christ vivent dans les ténèbres. Le pire de tout, ils sont «assis» dans cette condition. Assis dans une posture prolongée, car si nous nous asseyons, nous prévoyons y rester. Plusieurs sont dans les ténèbres et s’y trouvent bien, ne désirant même pas en sortir. «Ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises» (Jean 3:19).

La condition des tribus d’Israël était triste. Plusieurs nations puissantes sont dans la même situation aujourd’hui. Nous devrions avoir pitié d’elles et prier pour elles. C’est encore plus triste aujourd’hui, parce que les nations sont assises dans les ténèbres avec la lumière de l’Evangile partout autour d’elles. Celui qui est dans les ténèbres parce qu’il fait nuit peut avoir la certitude que le soleil se lèvera bientôt, mais celui qui est dans les ténèbres parce qu’il est aveugle n’aura pas si vite les yeux ouverts. Nous avons la lumière du jour, mais à quoi nous servira-t-elle si nous n’avons pas la lumière du Seigneur?

Le mot «royaume» sous-entend un roi qui règne avec sagesse, autorité et gloire. Christ a dit après sa mort et sa résurrection: «Toute autorité m’a été donnée dans le ciel et sur la terre.» Par ces paroles, il s’est révélé comme le roi du royaume des cieux. Nous nous réjouissons du fait que Dieu est un roi. Il règne par son Fils qui s’est donné pour nous, pour nous racheter du péché et nous purifier. Ce royaume appartient à notre roi et nous en faisons partie.

La venue du royaume de Christ a eu lieu petit à petit. Jean-Baptiste, le précurseur, est venu en premier; puis Jésus le Roi est venu apporter la lumière aux hommes et les purifier afin de les rendre dignes de vivre en communion avec Dieu. Ensuite l’Esprit de Jésus est descendu sur les croyants, leur assurant une entrée dans le royaume de Dieu. Enfin, Jésus reviendra dans sa gloire et il règnera sur terre. L’histoire du royaume de Dieu indique un développement, un mouvement et une croissance vers un but majestueux. Il a commencé, il est maintenant présent en nous et il manifestera sa gloire et sa puissance ouvertement. Nous le verrons tous. Mettons en pratique les paroles de Jésus: «Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.» Etes-vous à l’intérieur ou à l’extérieur du royaume? N’oubliez pas que le royaume ne concerne pas seulement votre salut personnel. Il concerne aussi ceux qui n’ont pas encore entendu l’Evangile. Offrez-leur la possibilité de se repentir et devenir un nouveau-né dans la famille de leur Père céleste.

PRIERE: Je te glorifie, Seigneur, parce que tu as répété ton appel à la repentance et la proclamation de ton royaume. Je ne veux pas rester indifférent, mais abandonner mes péchés par la puissance de ton nom. J’expérimente ta miséricorde dans l’attente de ton retour imminent. Je te demande de créer en moi la persévérance, la pureté et la sainteté afin que mon comportement t’honore. Envoie-moi vers ceux qui aspirent à entrer dans le royaume de ton amour et aide-moi à les inviter et à les attirer dans ta présence.

QUESTION 40: Pourquoi Jésus a-t-il répété la bonne nouvelle du Baptiste: «Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche»?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 08:41 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)