Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 035 (Description of the Days of the Patriarchs)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Tamil -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 1 - La fondation de l'Église de Jésus Christ a Jerusalem, la Judée, la Samarie et la Syrie -- Sous la direction de l'Apôtre Pierre guidé par le Saint Esprit (ACTES 1 – 12)
A - L'émergence et la croissance de l'Église primitive à Jérusalem (Actes 1 - 7)
21. Le discours d’Etienne pour se défendre (Actes 7:1-53)

a) L’époque des pères de la foi (Actes 7:1-19)


ACTES 7:9-16
9 Les patriarches, jaloux de Joseph, le vendirent pour être emmené en Égypte. 10 Mais Dieu fut avec lui, et le délivra de toutes ses tribulations; il lui donna de la sagesse et lui fit trouver grâce devant Pharaon, roi d'Égypte, qui l'établit gouverneur d'Égypte et de toute sa maison. 11 Il survint une famine dans tout le pays d'Égypte, et dans celui de Canaan. La détresse était grande, et nos pères ne trouvaient pas de quoi se nourrir. 12 Jacob apprit qu'il y avait du blé en Égypte, et il y envoya nos pères une première fois. 13 Et la seconde fois, Joseph fut reconnu par ses frères, et Pharaon sut de quelle famille il était. 14 Puis Joseph envoya chercher son père Jacob, et toute sa famille, composée de soixante-quinze personnes. 15 Jacob descendit en Égypte, où il mourut, ainsi que nos pères; 16 et ils furent transportés à Sichem, et déposés dans le sépulcre qu'Abraham avait acheté, à prix d'argent, des fils d'Hémor, père de Sichem.

Etienne n’a pas défendu sa piété par une conférence théologique, n'a pas parlé avec éloquence résonnante, mais il a témoigné devant les inspecteurs du Sanhédrin de la foi biblique générale dont tous le peuple connaissait par cœur seulement que l'orateur n'a pas lis tous les détails de l'histoire de son peuple, mais il en a choisi ce qui lui a paru important pour prouver les sens dans la nouvelle alliance pour illustrer la personne de Jésus-Christ.

Etienne a souligné le choix d’Abraham par la grâce et l'alliance de la circoncision, de se référer à la nouvelle alliance dans le Christ, fondée sur la grâce et non pas sur les actes. Ensuite il a souligné la biographie de Joseph comme un symbole du Christ.

Ses frères étaient jaloux de lui, parce que son père l’a préféré pourtant il fut petit et ils furent experts. De même est le Christ dont ses frères, les experts parmi le peuple, haïssaient et étaient jaloux de lui, parce que son père dans le ciel lui a donné une autorité supérieure sur les maladies et les démons et les morts, même la multitude des gens accoururent à l'enseignant de Nazareth, le villageois, et ils le vénérèrent plus que tous les souverains sacrificateurs et les scribes dans la capitale, Jérusalem.

Et comme les douze frères lièrent Joseph et le jetèrent dans le puits et le vendirent à bas prix pour les nomades, ainsi, les pères de la nation délivrèrent Christ aux romains pour le tuer et le jeter dans le tombeau, et l’exterminer définitivement. Et comme la haine des frères fut arrivé au sommet dans l'histoire de Joseph ainsi la haine des Juifs à Jésus fut arrivé jusqu’à la croix et l'enterrement.

Dieu était avec Joseph dans le pays étranger, donc il était aussi avec Jésus-Christ dans la mort, et le releva d'entre les morts et lui donna la vie. Et comme Pharaon a soulevé Joseph après son expérience, et en fait le deuxième homme dans son pays et sa maison, de sorte que tout le royaume prenait le pain de sa main, ainsi Dieu souleva Jésus et le fait s’asseoir à sa droite, et lui a donné toute autorité dans le ciel et sur la terre. Même notre pain quotidien vient de sa main, comme il dit celui qui a toute la gloire, sans moi vous ne pouvez rien faire.

Quant aux enfants de la promesse, ils siégeaient loin de leur frère vénérable et ne l’ont reconnu pas. Mais Joseph les avait reconnu et les a aidés en premier temps sans leur déclarer sa personnalité. Mais dans la deuxième rencontre, il leur déclara son nom et sa gloire. Quel horreur surprit les frères quand ils ont vu que le donateur du blé et le président en Egypte est leur frère, qui l'ont vendu pour s'en débarrasser! Etienne souhaita que Jésus se révèle une deuxième fois aux anciens du peuple de sa nation aux cœurs cruels pour qu’ils tombent de crainte et tremblement, et se prosternent devant celui qui l'ont rejeté et l’ont torturé, et qu’ils se fondent de honte et de regret.

Comme, repentants, les frères instables retournèrent à leurs parents, ainsi Etienne espéra que les soixante-dix anciens du Sanhédrin, perturbés, retournent à leur peuple pour lui dire que ton fils est vivant, notre frère est affermi dans la gloire, nous l’avons tué, mais Dieu l’a choisi, et l’a enlevé très haut, nous sommes tous perdus, allons-nous repentir maintenant pleinement et volontairement. Et comme Jacob et sa tribu qui est composée de soixante-quinze personnes allèrent ensemble en pèlerinage vers Joseph, ainsi Etienne voulait que tout le peuple juif vienne à Jésus et s’inclinent profondément et se prosternent devant lui pour expérimenter que comme Joseph, le glorieux, s’inclina à son père et l’embrassa et le présenta à Pharaon, ainsi d’un degré beaucoup plus élevé Christ s’incline à sa mauvaise nation et la purifie et la sanctifie, et la présente à son Père céleste pour la survie d'un foyer d'habitation permanent dans les cieux.

Mais Etienne annonça la bonne nouvelle à des oreilles sourdes. Or, les cœurs des juges étaient durs et n'ont pas entendu la voix tendre de l'Esprit Saint, mais ils ont marqué en souriant l’erreur dans le discours de l'orateur, que Jacob a été enterré dans le tombeau d'Abraham et le fait qu'Abraham fut enterré à El-khalil (Hébron), dans sa tombe qui l’a acheté, tandis que Jacob a été enterré à Sichem, près de Naplouse, et peut-être à l’époque d’Etienne il y avait des différents discours et interprétations de ces textes notant que les juges ne sont pas intervenus pendant le sermon d’Etienne, ni considèrent que son erreur est importante et mérite d’y faire une recherche (Genèse 23:16-17 et 33:18 et 50:13, et Josué 24:32).

PRIÈRE: Père céleste, nous te remercions parce que tu nous envoyé ton Fils unique et tu en nous as révélé ta gloire. Pardonne-nous la dureté de nos cœurs, et remplis-nous de ton Esprit-Saint, pour expérimenter que tu vis en nous et tu coopères avec nous même dans le pays lointain. Amen.

QUESTION 35: Comment Joseph a été-t-il un symbole de Jésus-Christ?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:04 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)