Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 036 (The Days of Moses)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Igbo -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 1 - La fondation de l'Église de Jésus Christ a Jerusalem, la Judée, la Samarie et la Syrie -- Sous la direction de l'Apôtre Pierre guidé par le Saint Esprit (ACTES 1 – 12)
A - L'émergence et la croissance de l'Église primitive à Jérusalem (Actes 1 - 7)
21. Le discours d’Etienne pour se défendre (Actes 7:1-53)

b) Le temps de Moïse (Actes 7:20-43)


ACTES 7:17-19
17 Le temps approchait où devait s'accomplir la promesse que Dieu avait faite à Abraham, et le peuple s'accrut et se multiplia en Égypte, 18 jusqu'à ce que parut un autre roi, qui n'avait pas connu Joseph. 19 Ce roi, usant d'artifice contre notre race, maltraita nos pères, au point de leur faire exposer leurs enfants, pour qu'ils ne vécussent pas.

b) Le temps de Moïse (Actes 7:20-43)

ACTES 7:20-29
20 A cette époque, naquit Moïse, qui était beau aux yeux de Dieu. Il fut nourri trois mois dans la maison de son père; 21 et, quand il eut été exposé, la fille de Pharaon le recueillit, et l'éleva comme son fils. 22 Moïse fut instruit dans toute la sagesse des Égyptiens, et il était puissant en paroles et en œuvres. 23 Il avait quarante ans, lorsqu'il lui vint dans le cœur de visiter ses frères, les fils d'Israël. 24 Il en vit un qu'on outrageait, et, prenant sa défense, il vengea celui qui était maltraité, et frappa l'Égyptien. 25 Il pensait que ses frères comprendraient que Dieu leur accordait la délivrance par sa main; mais ils ne comprirent pas. 26 Le jour suivant, il parut au milieu d'eux comme ils se battaient, et il les exhorta à la paix: Hommes, dit-il, vous êtes frères; pourquoi vous maltraitez-vous l'un l'autre? 27 Mais celui qui maltraitait son prochain le repoussa, en disant: Qui t'a établi chef et juge sur nous? 28 Veux-tu me tuer, comme tu as tué hier l'Égyptien? 29 A cette parole, Moïse prit la fuite, et il alla séjourner dans le pays de Madian, où il engendra deux fils.

Les faux témoins se plaignait contre Etienne, qu’il a nié et rejeté Moïse et a mal interprété son enseignement, ce qui a poussé Etienne d’expliquer plus en détail la vie de Moïse. Il dit son opinion par l’intermédiaire de l'ancien testament de façon explicite et verbalement et sans préparation. On entend premièrement l'histoire de Moïse, quand il fut petit. Sa tribu se multiplia et devint un peuple remarquable, alors les égyptiens ont décidé de le limiter, et ont dit: Si nous les laissons se multiplier, ils deviendront plus forts que nous, et si nous les domineront pas ils nous exterminent.

S’il y a une grande tribulation Dieu est toujours près des croyants. Or, le peuple de Moïse l’ont caché pendant qu’il fut encore un bébé dans un coffret de joncs dont le mirent dans le fleuve. En effet, le nom Moïse signifie "celui qui a été retiré des eaux". Les vagues de la tribulation ont été guéris, mais au sommet de la catastrophe, Dieu a sauvé son prophète, et le Très-Haut a utilisé les personnes importantes pour éduquer Moïse. Ce garçon devint un membre de la famille de Pharaon, où il a appris tous les secrets de la magie égyptienne, et les rites des morts et la divination, parce qu'il n'était pas un croyant dans son enfance, mais un mauvais comme tous les gens.

Lorsqu’il s'est rendu compte qu'il n’était pas égyptien, mais un hébreu, et que son peuple est en esclavage et en souffrance, il intervint dans l’immédiat sans planification et tua un des responsables sur son peuple asservi, toute sa culture ne lui servit de rien, seulement il se trouva penser au salut de son peuple par la violence et l’effusion du sang, et c'est ça l’arrogance de beaucoup, ils veulent changer les situation avec les artifices, les viols et les bombes et tous se précipitent derrière Moïse et deviennent des assassins. En fait, ils ne peuvent rien changer, parce que nous n’avons pas besoin des nouvelles conditions, mais à des gens renouvelés. Au temps de Jésus, les chefs d'Israël ont tué le Fils de Dieu, en prétendant qu'ils ont sauvé leur peuple. Mais en vérité les cœurs demeuraient tels qu’ils étaient, parce que par les guerres, l'esclavage et l'injustice ne se renouvellera pas le monde, mais ne fait qu'empirer.

Moïse pensa que son peuple l’accueille comme un sauveur, et en fais un roi. Mais lorsque deux hommes de son peuple se disputaient et rejetèrent sa médiation, il a réalisé par son intelligence, que tous les mots de la fraternité nationale ne sont que du mensonge, et que chacun n’aime que soi-même. Moïse sentit une aversion de la part de ses proches, il a senti aussi qu’il sera trahi en divulguant son crime au pouvoir dominateur. Alors, il prit la fuite directement vers le désert, parce que sa nation l’avait rejeté. Christ a aussi vécu un rejet pareil, car Dieu voulait sauver le peuple têtu par son Fils pour se libérer de l’esclavage du péché, la mort et Satan, et trouver grâce au jour du jugement. Mais son peuple ne le comprenait pas, en effet, ils ont refusé Jésus comme l’ont fait à Moïse parce qu'ils sont le peuple de rejet et des gens de cœurs endurcis. Comment est-il notre cas? Sommes-nous plus intelligents que les juifs? Acceptons-nous le Christ ou le rejetons aussi? Ou n'avons-nous pas entendu la voix de l'Esprit Saint qui nous appelle aujourd'hui?

Moïse devint un réfugié parmi les Bédouins, il apprit dans le désert la satisfaction, l’humilité et le rôle du berger, parce que le travail du berger est difficile nécessitant un contrôle, le courage, la patience et l'expérience. Effectivement, Moïse a appris dans ces années, la langue arabe aussi, parce que la langue de Madian était l'une des branches des langues sémitiques. Il maria l'une des filles de Madian et engendra deux fils. Ceci s'agissait d'un mariage mixte entre Israéliens et Arabes par son grand chef (Exode 18:1-7).

PRIÈRE: Seigneur gracieux, garde-moi de ma propre force, pour ne pas penser à me sauver par moi-même, ni de corriger les autres par mon intelligence, mais plutôt je te demande que ton Esprit renouvelle mon cœur, et que le sang du Christ purifie moi de tous mes péchés. Aie compassion de nous Seigneur, et sanctifie-nous, enseigne-nous à la plénitude de ton salut. Amen.

QUESTION 36: Comment savons-nous que la bonne éducation n’a pas corrigé Moïse?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:04 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)