Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 069 (The Son of God in the Father and the Father in him)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 2 - La lumière luit dans les ténèbres (Jean 5:1 - 11:54)
C - Le dernier voyage de Jesus a Jerusalem (Jean 7:1 - 11:54) La seperation des tenebres de la lumiere
3. Jésus le Bon Berger (Jean 10:1–39)

e) Le Fils de Dieu dans le Père et le Père en lui (Jean 10:31-36)


JEAN 10:31-36
31 Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider. 32 Jésus leur dit: Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père: pour laquelle me lapidez-vous? 33 Les Juifs lui répondirent: Ce n'est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. 34 Jésus leur répondit: N'est-il pas écrit dans votre loi: J'ai dit: Vous êtes des dieux? 35 Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Ecriture ne peut être anéantie, 36 celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites: Tu blasphèmes! Et cela parce que j'ai dit: Je suis le Fils de Dieu.

Les Juifs détestèrent encore plus Jésus lorsqu’il dit: «Moi et le Père nous sommes un.» Ils considéraient son témoignage comme un blasphème et voulurent le lapider comme l’exigeait la loi, pour éviter que la colère de Jéhovah ne tombe sur la nation. Ils se précipitèrent dans la cour pour prendre des pierres.

Jésus se tint calmement devant eux et demanda: «Quel mal ai-je donc commis? Je vous ai servis, j’ai guéri vos malades, chassé les démons et ouvert les yeux de votre aveugle. J’ai purifié des lépreux et prêché l’Evangile aux pauvres. Pour laquelle de ces actions voulez-vous me tuer? Vous cherchez à détruire votre bienfaiteur. Je ne cherche ni honneur ni argent pour mes services, que j’appelle humblement les œuvres de mon Père. Je suis ici pour être votre serviteur.»

Les Juifs s’exclamèrent: «Nous ne te lapidons pas pour une œuvre quelconque, mais à cause de ton blasphème. Tu t’es élevé au niveau de Dieu, alors que tu te tiens au milieu de nous comme un simple mortel. Nous verserons ton sang pour montrer que tu es mortel. Comment oses-tu dire que tu es Dieu, un avec le Saint? Tu dois être possédé d’un démon, tu mérites la mort immédiate.»

Avec assurance, Jésus répliqua: «N’avez-vous pas lu dans votre loi que Dieu avait l’habitude de parler personnellement à son élu et de lui dire ‘Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut’ (Psaume 82:6) alors que vous êtes en train de périr et de commettre un péché après l’autre? Bien sûr, tous les hommes sont pécheurs et dans l’erreur. Pourtant Dieu les a appelés ‘dieux et fils’ en son nom divin. Il ne souhaite en aucun cas votre mort, il veut que vous viviez pour toujours. Revenez à Dieu et soyez saints comme il est saint.»

«Pourquoi voulez-vous me lapider? Dieu lui-même vous appelle ‘dieux et fils’. Je n’ai pas péché comme vous. Je suis saint en parole et en acte; en tant que Fils de Dieu, j’ai le droit de vivre pour toujours. Lisez votre loi et vous me connaîtrez, mais vous ne croyez même pas vos Ecritures et ne reconnaissez pas ma divinité.»

«Je ne me suis pas envoyé moi-même, mais le Père saint m’a envoyé. Je suis son Fils; il est mon Père. Sa sainteté demeure en moi. Ainsi je suis Dieu de Dieu, lumière de la lumière, engendré non pas créé, de la même essence que le Père.»

Jésus vint à bout des Juifs et de leurs arguments en s’appuyant sur leurs propres Ecritures. La haine au cœur, ils baissèrent malgré tout les bras, puisque Jésus avait prouvé à partir de l’Ancien Testament la possibilité d’une Filiation divine qui s’appliquait en général et en particulier à lui.

JEAN 10:37-39
37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. 38 Mais si je les fais, quand même vous ne me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père. 39 Là-dessus, ils cherchèrent encore à le saisir, mais il s'échappa de leurs mains.

«Cela signifie, expliqua Jésus, que vous devez croire en moi, car je fais ce que Dieu fait, des œuvres de miséricorde. La souveraineté ne serait pas la mienne si je ne représentais pas sa compassion. Puisque son amour est incarné en moi, j’ai l’autorité pour accomplir les œuvres de Dieu, car elles sont vraiment l’œuvre du Père.»

«Il se peut que votre esprit ne parvienne pas à saisir la divinité dans l’humanité. Néanmoins, examinez mes œuvres: qui peut ressusciter des morts par sa parole, ouvrir les yeux des aveugles, calmer la tempête ou nourrir 5000 personnes affamées avec cinq pains et deux poissons? Désirez-vous que le Saint-Esprit ouvre votre esprit et vous parle, afin que vous sachiez que Dieu lui-même est en moi? Une fois remplis du Saint-Esprit, vous demeurerez dans cette connaissance essentielle et réaliserez que la plénitude de la divinité est en moi corporellement.»

Jésus prononça de puissantes paroles devant la foule, à savoir qu’il était dans le Père. Comme la branche qui demeure attachée au cep de vigne et reçoit la force des racines, de même Christ vient du Père et demeure en lui. Les deux sont inséparables, vivant dans une harmonie et une unité parfaites. Nous pouvons donc dire que le Fils est caché dans le Père pour révéler son Père et l’honorer. La prière la plus célèbre commence ainsi: «Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié.»

Celui qui analyse le témoignage de Jésus concernant sa divinité, dans la prière et l’adoration, réalisera que c’est la preuve décisive de la compréhension superficielle sur la Sainte Trinité. Nous témoignons avec joie que Dieu est Un, non pas trois dieux séparés les uns des autres, mais une parfaite unité dans la Sainte Trinité.

Lorsque les Juifs entendirent le témoignage répété de Jésus sur son union parfaite avec le Père, ils cessèrent de le lapider. Ils désiraient cependant l’arrêter et le conduisirent auprès du sanhédrin afin de connaître ses pensées. Jésus leur échappa. Personne ne peut blesser un enfant de Dieu, aussi longtemps que la volonté du Père le protège. Jésus dit: «Personne ne peut les arracher de la main de mon Père.»

PRIERE: Père et Agneau de Dieu, nous voyons une pleine unité dans ton amour. Notre esprit ne peut saisir la divinité dans ton humanité. Ton Esprit nous a aidés à prendre conscience de ton grand amour et de tes actions salvatrices. Tu as fait de nous tes enfants. Aide-nous à sanctifier ton nom dans nos pensées, paroles et actes. Sanctifie-nous car tu es saint.

QUESTION:

  1. Comment Jésus a-t-il proclamé sa divinité?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:35 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)