Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 070 (Jesus across the Jordan)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 2 - La lumière luit dans les ténèbres (Jean 5:1 - 11:54)
C - Le dernier voyage de Jesus a Jerusalem (Jean 7:1 - 11:54) La seperation des tenebres de la lumiere
4. La resurrection de Lazare et ses conséquences (Jean 10:40 – 11:54)

a) Jésus traverse le Jourdain (Jean 10:40 – 11:16)


JEAN 10:40-42
40 Jésus s'en alla de nouveau au-delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d'abord baptisé. Et il y demeura. 41 Beaucoup de gens vinrent à lui, et ils disaient: Jean n'a fait aucun miracle; mais tout ce que Jean a dit de cet homme était vrai. 42 Et, dans ce lieu-là, plusieurs crurent en lui.

Le conflit entre Jésus et les Pharisiens éclata au grand jour; ils influencèrent les chefs du peuple après la guérison du paralytique à Béthesda (chapitre 5). A la fin de sa troisième visite à Jérusalem, ce conflit atteignit son apogée. La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas reçue. Jésus était constamment en danger de mort. Il se rendit à nouveau au temple, amenant ses disciples à la maturité dans la connaissance et la confiance, tandis que la haine de ses ennemis ne faisait que s’amplifier.

Après la fête de la Dédicace, Jésus quitta Jérusalem et traversa le Jourdain où le sanhédrin n’avait aucune juridiction. Jean-Baptiste y avait prêché plus tôt, en dehors de l’autorité juive, mais sous l’un des rois hérodiens. Le Baptiste était bien connu; son témoignage sur Jésus était évident.

Ceux qui avaient cru grâce au Baptiste avaient persévéré dans leur foi. Leur enseignant avait été décapité. Lorsque Jésus arriva, ils coururent à sa rencontre, connaissant son humilité, sa majesté et son pouvoir. Jésus leur donna des exemples de ses signes, prêchant fidèlement sur Dieu et l’homme. De nombreuses personnes ouvrirent leur cœur à l’Evangile, croyant aux prophéties du Baptiste, bien que ce dernier n’ait pas accompli de miracles pour justifier ce rôle prophétique. Ils acceptèrent rapidement Jésus comme Seigneur et Sauveur.

JEAN 11:1-3
1 Il y avait un homme malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa sœur. 2 C'était cette Marie qui oignit de parfum le Seigneur et qui lui essuya les pieds avec ses cheveux, et c'était son frère Lazare qui était malade. 3 Les sœurs envoyèrent dire à Jésus: Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade.

Pendant que Jésus enseignait dans la région du Jourdain, un homme appelé Lazare tomba malade. Il habitait un village sur la montagne des Oliviers. Jésus avait souvent été reçu dans sa maison. L’entretien de Christ avec Marthe, la sœur de Lazare, est célèbre. Jean ne rapporte pas cette discussion qui se trouve dans un autre évangile, mais bien l’événement (Jean 12:1-8). Cette femme mystique avait soif des paroles du Seigneur. Elle témoigna ainsi de son humilité, de sa foi et de son amour pour le Fils de Dieu.

La nouvelle de la maladie de Lazare attrista Jésus. Cependant, la foi des sœurs lui demandait de les rejoindre. Elles ne supplièrent pas Jésus de venir le plus vite possible, mais elles se contentèrent de l’informer de son état, sachant qu’il pouvait guérir même sans être présent. Elles avaient la certitude que l’affection de Jésus pour Lazare le pousserait à agir. «Lazare» signifie «Dieu a secouru». Ce nom devint une devise pour le dernier miracle cité par Jean.

JEAN 11:4-10
4 Après avoir entendu cela, Jésus dit: Cette maladie n'est point à la mort; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. 5 Or, Jésus aimait Marthe, et sa sœur, et Lazare. 6 Lors donc qu'il eut appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était, 7 et il dit ensuite aux disciples: Retournons en Judée. 8 Les disciples lui dirent: Rabbi, les Juifs tout récemment cherchaient à te lapider, et tu retournes en Judée! 9 Jésus répondit: N'y a-t-il pas douze heures au jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne bronche point, parce qu'il voit la lumière de ce monde; 10 mais, si quelqu'un marche pendant la nuit, il bronche, parce que la lumière n'est pas en lui.

Lorsque la nouvelle parvint à Jésus, il était conscient de la lutte contre les forces de la mort. Il avait prédit que le malade ne serait pas la proie de la mort, mais que la gloire de Dieu se manifesterait en lui. Jésus inspiré du Saint-Esprit savait ce qu’il devait faire avant la mort de son ami. Son autorité se manifesterait par la résurrection d’un homme aux portes de Jérusalem. Ainsi le peuple de Jérusalem n’aurait aucun prétexte pour justifier son incrédulité.

La gloire de Dieu et la glorification de Christ sont un. La gloire est magnifiée, parce qu’il a affronté la mort et triomphé. L’humanité en général agonise à la perspective de la mort. La mort conduit directement à la disparition totale, pensent les hommes. Jésus connaissait la volonté de son Père et n’était pas obsédé par la mort et ses conséquences, tout en réalisant la cause de la mort. Il peut donner la vie à un monde malade.

Jésus attendit deux jours avant de partir pour Béthanie. Il laissa mourir son ami. Les disciples furent surpris d’entendre qu’il retournait en Judée; ils avaient été les témoins de la tentative de lapidation. Les disciples ne s’inquiétaient pas de Lazare et n’avaient pas envie d’être témoins de la gloire de Dieu, mais ils craignaient pour leur vie.

Jésus utilisa alors l’image de celui qui voyage en toute sécurité pendant le jour. S’il voyage la nuit par contre, il peut rencontrer des obstacles ou tomber dans un ravin. L’heure de la crucifixion approchait, mais les heures du jour n’étaient pas encore terminées. Ils pouvaient aller sans crainte à Jérusalem, sous la protection de Dieu.

Celui qui ne fait pas confiance en la providence divine demeurera dans les ténèbres comme les ennemis de Jésus, parce que la lumière de la foi ne s’est pas levée en lui. Ainsi Jésus demanda à ses disciples de lui faire confiance ainsi qu’à sa direction. Sinon, l’incrédulité les attirera dans les ténèbres. A l’heure la plus sombre, le fait de savoir que rien ne nous arrivera sans la volonté de notre Seigneur nous apporte la consolation. Nous plaçons notre confiance en lui.

PRIERE: Seigneur Jésus, merci d’être le Maître de la vie; dans ta lumière, nous voyons le chemin. Tu nous conduis dans les sentiers de la justice, même lorsque tes ennemis désirent notre ruine. Aide-nous à ne pas nous mettre en retard, mais à être prêt à souffrir et à mourir pour toi. Que la protection que tu nous assures soit glorifiée par notre foi.

QUESTION:

  1. Pourquoi Jésus a-t-il parlé de la gloire de Dieu, même si Lazare était mort?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:35 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)