Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 025 (Rejecting Christ)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Hindi -- Igbo -- Indonesian -- Javanese -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Thai -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 1 - Rayonnemenmt de la lumière divine (Jean 1:1 - 4:54)
C - Premiere visite de Christ a Jerusalem (Jean 2:13 - 4:54) -- Qu’est-ce que la veritable adoration?
2. Jésus parle avec Nicodème (Jean 2:23 – 3:21)

d) Le rejet de Christ conduit au jugement (Jean 3:17-21)


JEAN 3:17-21
17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 19 Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. 20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées; 21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu.

Le Baptiste annonça un Messie qui jugerait les hommes, coupant les arbres malades de sa nation. Jésus dit à Nicodème qu’Il ne brûlerait pas au feu, mais qu’il devait accepter le salut. Notre Sauveur est miséricordieux. Lorsque le Baptiste réalisa le secret de cette expiation par substitution, il appela Jésus, l’Agneau de Dieu.

Dans son amour, Dieu envoya son Fils non pas aux Juifs seulement, mais aux hommes du monde entier. Le terme «monde» apparaît trois fois dans le verset 17. Ce fut un choc pour les Juifs qui traitaient les païens de chiens. Dieu aimait les nations autant que la postérité d’Abraham. Tous méritent le jugement. Pourtant, Jésus est venu non pour condamner mais pour sauver. Depuis le début, il accomplit la métaphore du serpent élevé sur la croix, pour subir le jugement de Dieu pour l’humanité. L’amour de Dieu n’est pas raciste mais couvre tous les peuples.

Christ utilise ensuite une phrase surprenante: «Celui qui croit au Fils n’est point jugé.» Ainsi, toute crainte du jour du jugement est bannie. La foi en Christ nous libère de la mort que nous méritions. Vous êtes libre du jugement si vous vous confiez en Jésus.

Celui qui rejette le salut de Christ, pensant n’en avoir aucun besoin, est aveugle, stupide et séparé de sa grâce. Celui qui n’accueille pas la puissance de Christ, se prive des rayons de la lumière du Saint-Esprit. Celui qui méprise la mort de Christ ou la nie, se rebelle contre Dieu et choisit sa propre justification. Toutes ses œuvres sont inacceptables et il déçoit la gloire de Dieu.

Jésus explique pourquoi certains rejettent le salut: ils aiment le péché plus que la justice de Dieu, et ils reculent devant Christ, la lumière du monde. Ils s’attachent à leurs péchés. Christ connaît notre cœur et la source de nos mauvaises pensées. Personne n’est bon de son plein gré. Nos pensées, nos paroles et nos actions sont mauvaises depuis toujours. Ces paroles touchèrent Nicodème, surtout lorsque Christ les fit précéder de sentiments aimants pour briser son orgueil et l’amener à se repentir.

Jésus ajoute que celui qui ne lui fait pas confiance, aime le mal et hait le bien, et s’attache à ses péchés. La plupart des hommes sont hypocrites, cachant leurs péchés sous un pieux sourire. Ils haïssent Christ de manière inconsciente ou délibérée. Avez-vous confessé vos péchés à Jésus? Si vous ne vous confessez pas, vous ne pouvez pas naître de nouveau. Ouvrez votre cœur à la lumière de Dieu, vous serez purifié; la foi en l’Agneau de Dieu nous sanctifie. Humiliez-vous donc et confessez votre corruption, en lui faisant confiance et vous vivrez pour toujours.

Mettre en pratique notre foi signifie faire le bien. Cet empressement à accepter la vérité de Dieu est une condition de notre renouveau. Quiconque pénètre la vérité de Christ pas seulement intellectuellement mais de tout son être, est moralement transformé. Les menteurs deviennent fidèles, les fourbes deviennent droits, les traîtres deviennent loyaux. Ceux qui sont nés de nouveau n’étaient pas bons auparavant, mais ils ont confessé leurs fautes et reçu le pardon du Dieu fidèle. La sanctification a commencé en eux; il leur donne la puissance d’amour pour mettre en pratique les œuvres de son Esprit. Dieu agit dans les croyants par Christ pour accomplir les œuvres de paix.

Nous ne rejetons pas les bonnes œuvres, mais celles-ci ne viennent pas de nous, mais de Dieu. Nous ne nous en attribuons pas le mérite, c’est sa grâce. Cela signifie que nous abandonnons notre autosatisfaction, basée sur nos efforts égoïstes, et devenons ouverts à la justice de la grâce dépendante du sang de Christ. Tous ceux qui sont nés de nouveau et demeurent en Christ réjouissent le cœur de Dieu. Ils vivent dans la reconnaissance pour sa grâce. La nouvelle naissance et la vie sainte sont une adoration plaisant à Dieu.

PRIERE: Seigneur Jésus, merci d’avoir subi le jugement à notre place, jugement que nous n’aurons pas à subir puisque nous sommes unis à toi par la foi. Tu nous as libérés de la colère de Dieu. Nous te confessons nos péchés; débarrasse-nous de la tendance à pécher. Crée en nous les fruits de l’Esprit, afin que nos vies soient une adoration à Dieu, le Père céleste.

QUESTION:

  1. Pourquoi les croyants en Christ ne passeront-ils pas en jugement?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 09:55 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)