Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 085 (Principles of Following Jesus)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Chinese -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul? -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 2 - Christ enseigne et exerce un ministere en Galilee (Matthieu 5:1 - 18:35)
B - Les miracles de Christ à Capernaum et dans les environs (Matthieu 8:1 - 9:35)

4. Principes pour suivre Jésus (Matthieu 8:18-22)


MATTHIEU 8:18-20
18 Jésus, voyant une grande foule autour de lui, donna l'ordre de passer à l'autre bord. 19 Un scribe s'approcha, et lui dit: Maître, je te suivrai partout où tu iras. 20 Jésus lui répondit: Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids; mais le Fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête. (Luc 9:57-60; 2 Corinthiens 8:9)

Christ agit par la puissance de la réconciliation. Il donne les richesses de son amour à tout croyant, transforme les cœurs et éclaire les esprits. Il est resté sans foyer et sans toit, malgré toute sa puissance, mais il s’en est contenté, car il avait renoncé aux biens terrestres et ne désirait pas les plaisirs du monde. Il guérissait les malades et ne demandait rien en échange de ses services.

Christ a choisi de se satisfaire de cette vie. Cela libère ses disciples des faux espoirs, l’espoir de recevoir un travail, de l’argent ou des biens s’ils se joignaient à lui. Si l’Eglise devient riche en biens et en argent, ce n’est plus la vraie Eglise, car l’amour de Dieu nous pousse à mettre ce que nous avons à son service et à ne pas chercher à amasser. Si vous suivez Jésus, ne vous attendez pas à devenir riche, mais à ce que la puissance de Dieu se manifeste dans vos faiblesses, le réconfort de son Esprit dans votre cœur, et que son amour coule à travers vous vers les méprisés. C’est le privilège des chrétiens.

Christ répond à deux tempéraments différents, l’un fougueux et vif, l’autre fort et calme. Ses réponses sont adaptées à chacun d’eux et servent à notre enseignement.

Le premier fait une promesse précipitée. C’est un scribe, un érudit, un homme qui a étudié et qui expose la loi. Le scribe manifeste sa volonté à suivre Christ : «Maître, je te suivrai partout où tu iras.» Personne n’aurait pu mieux parler. Sa volonté à se consacrer à Christ était claire et honnête. Il n’avait pas été appelé par Christ, ni contraint par aucun des disciples, mais, de son plein gré, il a voulu être un proche disciple de Christ. Il était résolu. Il n’a pas dit : «Je pense que je ferais bien de te suivre» mais plutôt : «Je suis décidé, je viens, je te suivrai.» Sa déclaration était illimitée et sans réserve. «Je te suivrai partout où tu iras», et pas seulement «de l’autre côté du pays», mais même dans les régions les plus reculées du monde. A nos yeux, cet homme pourrait être un bon disciple, et pourtant, il ressort de la réponse de Jésus, que sa résolution était trop précipitée, ses buts charnels. Le scribe avait vu les miracles de Christ et espérait le voir instaurer un royaume temporel. Il pensait pouvoir en profiter.

Christ a testé son ardeur pour voir s’il était sincère ou pas. Il lui a fait savoir que ce «Fils de l’homme» qu’il désirait tant suivre n’avait même pas un endroit où poser sa tête. C’est étonnant de voir que le Fils de Dieu a accepté de vivre dans une telle pauvreté, n’ayant pas même un toit sur la tête, alors que les hommes les plus pauvres en avaient un. En prenant sur lui notre nature, il a vraiment choisi le pire de notre condition humaine ! Alors qu’il aurait pu profiter du meilleur !

Les créatures inférieures ont tout ce qu’il faut pour vivre. Les renards ont des tanières où ils trouvent refuge, bien qu’ils ne soient d’aucune utilité pour l’homme. Dieu pourvoit ; leurs tanières équivalent à des châteaux. Dieu prend également soin des oiseaux qui ne se font aucun souci pour eux-mêmes. Leur nid leur sert de palais.

Lorsque notre Seigneur Jésus-Christ était dans ce monde, il a accepté la honte et les désagréments de la pauvreté. «Il s’est fait pauvre pour nous» (2 Corinthiens 8 :9). Il n’avait pas de village, ni lieu de repos, ni de maison et pas de coussin sur lequel reposer sa tête. Lui et ses disciples vivaient de la charité des autres. Christ a accepté cette condition afin de pouvoir en tout s’humilier et accomplir les Ecritures qui le présentaient comme pauvre. De plus, il voulait nous montrer la vanité de la richesse du monde et nous enseigner à la considérer avec un saint mépris. Il a mieux à nous offrir : des richesses spirituelles.

La réponse de Jésus nous surprend vraiment. Si un scribe offrait de suivre Jésus, on s’attendrait à ce que Christ l’ait encouragé en disant : «Viens, tu es le bienvenu ! Je prendrai soin de toi.» Un seul scribe devait pouvoir lui rendre plus de services que douze pêcheurs. Mais Christ a vu son cœur et répondu à ses pensées, et ce faisant, il nous enseigne comment venir à Christ.

Christ veut que nous réfléchissions et calculions le prix avant de nous engager à cent pour cent dans un service pour Dieu. Il faut choisir le chemin de la piété, non parce que c’est le seul que nous connaissons, mais parce que nous n’en connaissons pas de meilleur. Ceux qui s’engagent professionnellement à la hâte mettront précipitamment fin à leur travail lorsque celui-ci deviendra ennuyeux. Informez bien ceux qui veulent suivre Christ, présentez-leur le pire. Montrez-leur ce qui les attend : devoir dormir par terre, se débrouiller tout seul. Laissez-les réfléchir et n’essayez pas de les influencer.

Jésus a souligné la différence entre lui et les scientifiques et les érudits religieux en disant qu’il était plus pauvre que les animaux et qu’il était à la rue contrairement aux oiseaux. La terre n’est pas sa demeure. Il y a vécu en étranger, poursuivi par les hommes et crucifié par son peuple. Celui qui le suit devient aussi un étranger et un pauvre.

Etes-vous décidé à suivre Jésus malgré les difficultés et les persécutions qui vous attendent?

PRIERE: Père céleste, notre maison est avec toi. Le péché et l’argent gouvernent ce monde. Nous sommes des étrangers ici bas. Aide-nous à ne pas chercher la richesse, l’honneur ou notre propre sécurité. Libère-nous de toutes les illusions du monde et fais de nous d’humbles serviteurs remplis de la connaissance du salut. Nous voulons partager ce salut avec ceux qui le cherchent.

QUESTION 87: Jusqu’à quel point Jésus est-il resté pauvre et satisfait?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 09:14 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)