Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Romans - 069 (Summary of the Commandments Concerning Men)
This page in: -- Afrikaans -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bengali -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hindi -- Indonesian -- Malayalam -- Polish -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Turkish -- Urdu? -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

ROMAINS - Le Seigneur est notre justice
Etudes de l`épître de Paul aux Romains
PARTIE 3 - La justice de Dieu apparaît dans la vie des croyants dans le Christ (Romains 12:1 - 15:13)

6. Le résumé des commandements concernant les gens (Romains 13:7-10)


ROMAINS 13:7-10
7 Rendez à tous ce qui leur est dû: l'impôt à qui vous devez l'impôt, le tribut à qui vous devez le tribut, la crainte à qui vous devez la crainte, l'honneur à qui vous devez l'honneur. 8 Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. 9 En effet, les commandements: Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 10 L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi.

Le système de l'Etat romain et son financement n'était pas un sujet de préoccupation pour les croyants aux jours de l'apôtre Paul, parce que les chrétiens étaient une minorité, ils n’avaient pas un impact dans la législation de l'État. Alors, l’apôtre ordonna aux chrétiens de payer les impôts et les taxes sans tromperie ou torsion, et d'obéir aux lois et aux règlements, et de respecter les autorités; sachant que la prière pour les pécheurs et les gouverneurs était la tâche des chrétiens afin que ces gouverneurs puissent agir avec sagesse et équité. Mais les choses allèrent hors du droit dans l'empire romain, car elle a résisté au Christ et ordonna le meurtre de chrétiens qui ne se prosternent pas devant César, et elle les jeta aux lions dans les stades pour les dévorer devant le grand public.

Paul était lui-même romain dès sa naissance, et il sentit sa responsabilité à l’égard de son pays puissant. Alors, il voulut appliquer les paroles du Christ: "Rendez donc à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu." Quant à l'église, il sut que la loi du Christ est au-dessus de toutes les constitutions de ce monde, parce que Jésus a dit: "Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres." (Jean 13:34-35).

Tout chrétien aime comme Jésus a aimé ses disciples et les servit, aura accompli le commandement de Jésus. L’amour de Dieu et la Constitution et la loi dans l'église, et l'Esprit Saint est la force nécessaire et l’essence pour son accomplissement. Dans le même temps le Christ ne mit pas fin au commandement de Moïse: "Tu aimeras ton prochain comme toi-même" (Lévitique 18:19).

Paul expliqua ce commandement par la deuxième partie des Dix Commandements, et il dit: Tu n’haïras pas et tu ne tueras point. Tu ne commettras point d'adultère. Tu ne vivras point impur, et tu ne déroberas point, mais tu travailleras avec efforts. Tu ne porteras point envie à une personne riche, mais tu te contenteras de ce que tu as de dons de Dieu. L'achèvement de ces lois est l’accomplissement du commandement de l'amour du prochain.

L’apôtre, en parlant, n’utilisa pas un style émotionnel ou rhétorique, plutôt il souligna que s'abstenir de l'adultère est la première et la plus importante étape pour mettre en pratique le vrai amour; il dit que l’amour divin agape doit gouverner sur l’amour sexuel eros.

L’amour véritable n'est pas basé sur l'égoïsme, mais d'accorder une attention au nécessiteux ainsi que le servir. Comme nous partageons la douleur des autres et leur tribulation et leur souffrance, ainsi nous ne devons pas ennuyer personne et lui causer du chagrin ou du mal ou de la souffrance. Mais plutôt nous devons l'aider dans sa détresse et la consoler dans ses souffrances douleur, et la supporter dans son besoin.

Quant à la question de savoir qui est ton prochain, le Christ en avait déjà donné la réponse. Il ne s’agit pas de ton prochain selon la chair ou le sang, mais c’est celui qui est près de toi qui tu le rencontres et tu le vois, et celui qui attend un bon mot de toi. Cela inclut également annoncer l'Evangile aux autres, parce que "Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés." (Actes 4:12).

PRIERE: Seigneur Jésus-Christ, nous t’adorons parce que tu as donné à ton église un commandement nouveau, et lui a accordé la puissance de l'Esprit Saint pour la compléter. Pardonne-nous si nous avons agi à la légère et avec un cœur dur, aide-nous à comprendre nos amis, en te suppliant de leur accorder un travail pour survivre. Enseigne-nous à servir tous les gens partout dans le monde.

QUESTION:

  1. Comment Paul expliqua-t-il pratiquement le commandement: "Tu aimeras ton prochain comme toi-même"?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 24, 2012, at 08:44 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)