Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 111 (Christ’s Appearance to Paul; The zealots’ plot against Paul)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Tamil -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 2 - Des nouvelles au sujet de l'évangélisation parmi les païens et la création d'Églises d'Antioch à Rome -- Par le ministère de l'apôtre Paul qui a pris le départ par le Saint-Esprit (Actes 13 - 28)
E - L'emprisonnement de Paul à Jérusalem et à Césarée (Actes 21:15 - 26:32)

6. L'apparition du Christ à Paul dans la nuit (Actes 23:11)


ACTES 23:11
11 La nuit suivante, le Seigneur apparut à Paul, et dit: Prends courage; car, de même que tu as rendu témoignage de moi dans Jérusalem, il faut aussi que tu rendes témoignage dans Rome.

Paul avait toujours la conscience tranquille car il a servi Dieu jour et nuit et n'a pas agi perversement dès son entrée à Jérusalem, ni provoqua la crise qui avait eu lieu, mais il obéit à l'instruction de l'Esprit Saint et il était prêt à mourir. Mais le Seigneur pensait autrement, et lui apparut personnellement dans la nuit, et lui a dit: Prends courage, n’aie pas peur, la mort n’est pas à la porte, même si elle erre autour de toi comme des loups qui ont faim, ils ne te nuiront pas car je suis avec toi. Je ferme les bouches des monstres et je serai un mur de feu autour de toi.

Les frères se dispersèrent d’autour de Paul, et aucun ami d’Asie ou d’Europe ne l’a accompagné à la prison ne. Même Jaques n’est pas apparu avec les croyants Juifs qui étaient des milliers pour le sauver ou pour être son intermédiaire et défendre sa cause, ou le consoler, comme si il est une vapeur dispersée. Mais le Christ en personne était avec lui, il était sa consolation, sa justice, sa force et son espérance. Cher frère, tu n’as pas d’espérance dans ce monde et la vie d'au-delà, seule la présence du Christ, comme Paul avait écrit: “Christ en vous, l'espérance de la gloire". Cette assurance en la puissance de l'Esprit Saint, demeure même durant la torture et la mort, et le lavage des cerveaux ne pourra pas supprimer cette assurance.

Le Christ déclara à Paul ce que lui avait préparé depuis l’Eternité, pour couronner son ministère de l'envoyer à Rome la capitale de l'univers à cette époque. En attenant cet objectif, le cortège du Christ fut accompli et dans la plus grande défaite. Et dans la nuit du désespoir Christ lui a donné un ordre pour le nouveau réveil pour compléter la dernière partie de son voyage missionnaire. Ce mouvement est le slogan secret dans le livre des Actes des Apôtres: De Jérusalem à Rome. Paul a été comme un coureur dans une compétition sportive au départ du dernier voyage. Mais son Seigneur voulut qu’il ne sorte pas de ce stade libre et vainqueur, mais un prisonnier enchaîné. Mais en lui-même il était dans une liberté chrétienne véritable, sachant que rien ne lui arrivera sauf ce que le Christ lui a préparé. Pour cela, désormais il s’est appelé le prisonnier de Christ. Et de cette manière dans les chaînes il dirigea vers Rome pour la gagner à son Seigneur.


7. Le complot des militants juifs contre Paul (Actes 23:12-22)


ACTES 23:12-22
12 Quand le jour fut venu, les Juifs formèrent un complot, et firent des imprécations contre eux-mêmes, en disant qu'ils s'abstiendraient de manger et de boire jusqu'à ce qu'ils aient tué Paul. 13 Ceux qui formèrent ce complot étaient plus de quarante, 14 et ils allèrent trouver les principaux sacrificateurs et les anciens, auxquels ils dirent: Nous nous sommes engagés, avec des imprécations contre nous-mêmes, à ne rien manger jusqu'à ce que nous ayons tué Paul. 15 Vous donc, maintenant, adressez-vous avec le sanhédrin au tribun, pour qu'il l'amène devant vous, comme si vous vouliez examiner sa cause plus exactement; et nous, avant qu'il approche, nous sommes prêts à le tuer. 16 Le fils de la sœur de Paul, ayant eu connaissance du guet-apens, alla dans la forteresse en informer Paul. 17 Paul appela l'un des centeniers, et dit: Mène ce jeune homme vers le tribun, car il a quelque chose à lui rapporter. 18 Le centenier prit le jeune homme avec lui, le conduisit vers le tribun, et dit: Le prisonnier Paul m 'a appelé, et il m'a prié de t'amener ce jeune homme, qui a quelque chose à te dire. 19 Le tribun, prenant le jeune homme par la main, et se retirant à l'écart, lui demanda: Qu'as-tu à m 'annoncer ? 20 Il répondit: Les Juifs ont convenu de te prier d'amener Paul demain devant le sanhédrin, comme si tu devais t'enquérir de lui plus exactement. 21 Ne les écoute pas, car plus de quarante d'entre eux lui dressent un guet-apens, et se sont engagés, avec des imprécations contre eux-mêmes, à ne rien manger ni boire jusqu'à ce qu'ils l'aient tué; Maintenant ils sont prêts, et n'attendent que ton consentement. 22 Le tribun renvoya le jeune homme, après lui avoir recommandé de ne parler à personne de ce rapport qu'il lui avait fait.

Luc avait rapporté à Théophile l’employé à Rome, précisément, comment des militants juifs n'étaient pas d'accord à l'interrogatoire de Paul par le sanhédrin, et conspirèrent dans leur radicalisation d'exterminer cette homme qui égare la nation juive dans le monde. Alors, ils dressèrent un guet-apens et obligèrent le sanhédrin de l’approuver. Ainsi Paul devint sur le point d’un danger grave. Mais le Christ utilisa le tribun qui est responsable de mille soldats de garder Paul le prisonnier romain avec une grande attention et l’a sauvé du danger imminent. Luc souligna dans les nouvelles rapportées le comportement de l’officier romain positivement comme s’il veut corriger son attitude après la faute qu’il a commit.

ce qui est étonnant dans ces nouvelles c’est que nous lisons sur l'existence d'une sœur à Paul, qui vivait à Jérusalem, marié et a des enfants actifs. Et peut-être que les parents de Paul avaient déménagé avec leurs enfants depuis un temps de Tarse en retournant à leur pays d’origine Jérusalem pour qu’ils soient enterrés à la fin de leur vie dans la terre sainte comme c'était la coutume chez beaucoup de juifs. Ne nous savons pas s’ils étaient des croyants en Jésus comme leur fils Paul, mais nous voyons que son neveu était parmi ceux qui approuvaient les rebelles fanatiques de la loi. Alors il entendit sur le complot de quarante hommes pour tuer Paul.

Quand sa sœur entendit du complot, elle voulait sauver son frère, même elle s’aventura de sa vie, en cas les révolutionnaires savent de qu’elle a fait ils seront en colère. Ainsi, elle envoya son fils pour aller au prisonnier afin de l'informer du danger qui l’attend. Quand Paul fut informé du complot prémédité, il envoya son neveu au tribun, qui était en colère à cause des gens. Il commença immédiatement à prendre les précautions nécessaires pour protéger Paul et de l’envoyer à Césarée le centre du gouverneur romain, pour prononcer lui-même le jugement dans ce cas.

Tout Jérusalem fut émue, parce que Paul qui flétrit l’unité du peuple juif fut protégé par les romains. Cela augmenta la haine des fanatiques, ils complotèrent de le faire mourir, et plus que ça ils se maudirent eux-mêmes s’ils ne l’exterminent pas, ils prirent des imprécations contre eux-mêmes, à ne rien manger jour et nuit jusqu'à ce qu’ils aient tué Paul définitivement. Ils eurent faim et soif pendant longtemps sans espérance parce que Christ protégea son serviteur et le désigna pour des nouveaux services. Alors, il envoya le prisonnier à Rome pour que tous voient que la liberté civile n'est pas la vraie liberté, mais la rédemption du péchés, la mort et la colère de Dieu, comme Jésus a dit avant: Heureux ceux que le Fils a libéré car ils sont vraiment libres. Nous voyons dans Paul que la liberté spirituelle du Christ est également réalisée, en fait, dans un prisonnier enchaîné, car Christ libère les cœurs de leurs désirs et leurs orgueil, et nous conduit tous à glorifier Dieu quel que soit les circonstances autour de nous.

PRIÈRE: Seigneur Jésus Christ, nous prosternons devant toi, parce que tu es vivant et tu te concernes de tes serviteurs même s'ils sont en prison, et tu les gardes comme la prunelle de ton œil. Garde-nous par ta présence à jamais, console tous les détenus pour ton nom, afin qu’ils jouissent de la paix de ses consciences. Amen.

QUESTION 111: Pourquoi les juifs voulaient-ils tuer Paul, et pourquoi était-il nécessaire pour lui d’aller à Rome ?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:48 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)