Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 072 (Apostolic Council at Jerusalem)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Igbo -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 2 - Des nouvelles au sujet de l'évangélisation parmi les païens et la création d'Églises d'Antioch à Rome -- Par le ministère de l'apôtre Paul qui a pris le départ par le Saint-Esprit (Actes 13 - 28)

B - L'assemblée des apôtres à Jérusalem et ses résustats (Actes 15:1-35)


ACTES 15:1-5
1 Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères, en disant: Si vous n'êtes circoncis selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés. 2 Paul et Barnabas eurent avec eux un débat et une vive discussion; et les frères décidèrent que Paul et Barnabas, et quelques-uns des leurs, monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens, pour traiter cette question. 3 Après avoir été accompagnés par l'Église, ils poursuivirent leur route à travers la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causèrent une grande joie à tous les frères. 4 Arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l'Église, les apôtres et les anciens, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux. 5 Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu'il fallait circoncire les païens et exiger l'observation de la loi de Moïse.

Satan apparaît parfois très pieux, et il apprend les gens à observer la loi, comme si ils peuvent gagner outre le pardon du Christ une sainteté particulière, comme si la justification par son sang est insuffisante, ni la grâce comme la base de notre vie avec Dieu.

Ainsi certains croyants rigides qui observent la loi vinrent de Jérusalem à Antioche, et troublèrent la paix et l'harmonie dans l'église d'Antioche. Ils demandèrent d’avoir le droit à enseigner dans les réunions, pour conduire les croyants à la plénitude du salut. Ils ont affirmé que le sang du Christ ne suffît pas pour racheter les croyants, mais ils ont besoin de la circoncision selon la loi de Moïse, comme ordonna Dieu comme un symbole de son alliance. Ils ont dit que la loi toute entière est inspirée par Dieu, et quiconque n’observe pas la loi strictement sera condamné.

Paul et Barnabas furent remplis de fureur sainte, et celui-ci était venu avant de Jérusalem comme inspecteur. Les deux apôtres ont témoigné en toute franchise et gravité, que la venue de l'Esprit Saint sur les croyants ne dépend pas de l’observation de la loi ou sa connaissance, selon leurs expériences dans les villes d'Asie Mineure. Or, le salut n’est qu’une grâce et non pas le résultat de notre observation à la loi. Mais les croyants, les pharisiens de Jérusalem, ils ont demandé une soumission sans condition à la révélation de l'ancien testament, tandis que Paul a montré que Dieu a annoncé une nouvelle loi en Christ qui a accompli pour nous la loi ancienne et l’a vaincue, et nous a introduits dans l'ère de la grâce.

Ainsi, un conflit spirituel violent s’est produit dans l'église pour lequel les nouveaux croyants furent troublés, parce que les deux groupes ont démontré leur droit de la Tora. En conséquence, et comme cela est arrivé plusieurs fois après dans l’histoire de l’église, les membres de l’église ont demandé de faire une conférence de sommet pour décider quelle est la volonté de Dieu, par les apôtres, les anciens et ceux qui sont mûrs dans la foi.

Suite à cet événement important, Paul et Barnabas allèrent au nom de l'église d'Antioche dans des navires au Liban et visitèrent les frères dans les villes côtières. On entend pour la première fois à cette occasion, que des églises chrétiennes ont été fondées au Liban, et de nombreuses personnes ont eu la vie éternelle. Ces frères avaient vécu une grande joie, quand ils entendirent comment Dieu a appelé les païens étrangers à l'alliance avec lui, sans circoncision et sans application de la loi, une grâce et un don seulement. La joie chez ces croyants était grande, parce que les Phéniciens étaient des hommes de voyage et de découvertes, et ont appris que la religion juive avec les ordonnances de la loi ne peut pas renouveler le monde. Alors, ils réalisèrent l’idée de la grâce sur-le-champ et glorifièrent Jésus pour la liberté dans l'Esprit Saint qui brille dans la nouvelle ère.

Dans la Samarie, les voyageurs ont aussi témoigné des merveilles de l'œuvre de Dieu, parce que les nouvelles concernant les expériences spirituelles ont encouragé les croyants et leur ont guidé de présenter le salut du Christ pour le monde entier. Quand les deux apôtres arrivèrent à Jérusalem, les croyants accoururent avec le reste des apôtres et les anciens pour rencontrer la délégation. Tout le monde sentait l'importance de cette rencontre, car ceux qui sont venus furent la première délégation venue de l'extérieur de la Palestine qui demande la décision et la clarté sur les questions de la foi. L’ex-érudit Saul s’humilia et demanda au nom de l'église à Antioche, un affermissement pour son enseignement sur la grâce. Ainsi que toute l'église de Jérusalem a vu cette fois-ci l’ancien ennemi choisi par Dieu pour le salut des nations.

Les réunions n’ont pas commencé à analyser les principes de la doctrine, mais les participants ont d'abord entendu un rapport sur les expériences de Barnabas et Paul, comment Christ fondit par son Evangile beaucoup d’églises en la Syrie et en Asie Mineure à travers leur ministère. Ainsi les auditeurs ont compris la victoire du Seigneur. Nul ne pouvait nier le miracle du déversement de l’Esprit Saint sur les nations, surtout les témoignages de Barnabas, le vénèrent et le sobre, qui avait un impact sur la communauté à Jérusalem, car il était connu et envoyé depuis eux auparavant.

Lorsque la délégation d'Antioche eut fini d’exposer ses idées, certains croyants qui étaient autrefois des pharisiens et très stricts et qui ne sont pas morts pour leur confiance en leurs capacités, en dépit de leur foi en Christ, ils n’exigèrent pas ceux qui crurent en christ d’être circoncis seulement, mais qu'ils soient aussi soumis à toute les prescriptions de la loi. Ces pharisiens fanatiques donc ne s'opposèrent pas à l'évangélisation des nations, mais ils se sont réjouis de la victoire du Christ. Toutefois, ils exigèrent fortement que les renouvelés soient judaïsés afin qu’une nouvelle alliance ne soit suscité auprès de celle de Moïse. Par cette demande, ils ont arrêté le Fils de Dieu Jésus et son œuvre au même niveau que le prophète Moïse et ses ouvres. Par cela, ils ont montré un manque de compréhension de cette ère nouvelle et sa liberté de la Loi et sa persistance dans l'amour parfait de Dieu.

PRIÈRE: Seigneur Jésus, ouvre nos yeux pour te voir et de reconnaître la grandeur de ton amour, afin de ne pas croire en nous-mêmes et s'en tenir à notre faible capacité, mais que nous dépendions seulement de ta victoire, et nous lisons la Bible avec l’éclaircissement du Saint-Esprit et nous deviendrons fidèles à ta nouvelle alliance annoncée dans ton saint Evangile.

QUESTION 72: Pourquoi l’église d’Antioche n’a pas décidé elle-même de trouver une solution au problème, mais elle a demandé des apôtres à Jérusalem de leur trouver une solution définitive?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:26 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)