Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 031 (Gamaliel’s Advice and the Whipping of the Apostles)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Igbo -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 1 - La fondation de l'Église de Jésus Christ a Jerusalem, la Judée, la Samarie et la Syrie -- Sous la direction de l'Apôtre Pierre guidé par le Saint Esprit (ACTES 1 – 12)
A - L'émergence et la croissance de l'Église primitive à Jérusalem (Actes 1 - 7)

18. Le Conseil de Gamaliel et le fouettement des apôtres (Actes 5:34-42)


ACTES 5:34-42
34 Mais un pharisien, nommé Gamaliel, docteur de la loi, estimé de tout le peuple, se leva dans le sanhédrin, et ordonna de faire sortir un instant les apôtres. 35 Puis il leur dit: Hommes Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire à l'égard de ces gens. 36 Car, il n'y a pas longtemps que parut Theudas, qui se donnait pour quelque chose, et auquel se rallièrent environ quatre cents hommes: il fut tué, et tous ceux qui l'avaient suivi furent mis en déroute et réduits à rien. 37 Après lui, parut Judas le Galiléen, à l'époque du recensement, et il attira du monde à son parti: il périt aussi, et tous ceux qui l'avaient suivi furent dispersés. 38 Et maintenant, je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez-les aller. Si cette entreprise ou cette œuvre vient des hommes, elle se détruira; 39 mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d'avoir combattu contre Dieu. 40 Ils se rangèrent à son avis. Et ayant appelé les apôtres, ils les firent battre de verges, ils leur défendirent de parler au nom de Jésus, et ils les relâchèrent. 41 Les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d'avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus. 42 Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d'enseigner, et d'annoncer la bonne nouvelle de Jésus Christ.

Les Pharisiens crurent en l’existence des anges et la résurrection des morts, et la possibilité de voir Dieu en ce monde. Quand ils ont entendu que les apôtres ont été libérés de la prison fermée, ils étaient paniqués parce qu'ils n’ont pas nié la possibilité de la résurrection de Jésus et de son intervention dans la communauté.

Le chef des Pharisiens Gamaliel, l’enseignant, l’érudit le juriste et le bien informé, qui est devenu ensuite le professeur de Paul aussi, ce vénérable avait parlé pour apaiser le Sanhédrin qui a été irrité. Gamaliel n’était pas sûr si la main de Dieu est en œuvre avec les apôtres ou non, et si ces hommes sont vraiment envoyés par le Très-Haut, ou bien ne sont point des messagers? Parce que cet enseignant les a bien contemplé mais il n’a vu ni férocité ni insolence, mais la virilité, l'amour et l'intégrité. Ils n’ont pas paru comme des hérétiques ou des méchants. Alors, il conseilla ses collègues dans le Sanhédrin par sa sagesse, de ne pas se précipiter de les condamner à mort. Il n’a pas voulu qu’un sang innocent sera versé de plus, afin que le Sanhédrin ne s’oppose pas à la volonté du Dieu par ignorance.

Gamaliel ne croyaient pas en Jésus-Christ, et il n'a pas décidé d'accepter l'appel des apôtres, mais le Seigneur vivant a utilisé l’humble enseignant de la loi, pour protéger en ce temps décisif ses messagers et les garde des témoins de sa résurrection.

Ce qui est étonnant, c’est que ce savant n'a pas utilisé la Tora pour se référer et renforcer son argumentation, mais il a guidé les auditeurs à des vérités vitales. Or, les dirigeants politiques ou les fondateurs d'hérésies utilisent leurs adeptes, mais si leur force ne vient pas de Dieu leurs adeptes seront dispersés après la mort des dirigeants. Dieu seul donnerait dans son royaume le début, et la continuité et la fin, comme le Christ est le chef de la foi et son consommateur. Le verdict du Gamaliel nous donne la possibilité aujourd'hui de conclure à la divinité de Jésus par expérience, car son mouvement n'a pas disparu après sa mort, mais il a été renforcé beaucoup, et il a inclut la moitié du monde. Il n’y avait pas un consensus parmi les soixante-dix membres du Sanhédrin. Un grand nombre d’eux ne se sentirent pas de la paix de la conscience d'approuver le massacre de ces douze hommes droits. Alors, ils ont décidé d'attendre, mais sont ceux qui étaient en colère et le souverain sacrificateur désirèrent la vengeance et le châtiment sévère. Ils ont forcé le Sanhédrin de condamner ces hommes innocents, les bienfaiteurs, de les faire battre de verges, quarante coups moins un sur leurs dos nus. Les gardiens menèrent les accusés, qui ne s'y opposèrent pas, à l’extérieur, mais ils ont porté la honte silencieusement en prière, tandis que les verges en cuir frappent leurs dos par l’ordre du Sanhédrin injuste. Ils supportèrent cette honte avec joie, parce qu’ils n’ont pas souffert pour leur péchés personnels, mais pour le nom de Jésus-Christ seul. Le Seigneur leur a dit avant: Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux.

C’était quoi la conclusion de cette audience décisive? La mention du nom de Jésus est restée parmi les Juifs jusqu'à aujourd'hui interdites et indésirables, mais on a pas tué ou persécuté celui qui le prononce. Ainsi l’église s’est reposée quelque temps. Ils prêchèrent le nom de Jésus publiquement malgré la prohibition. Toutefois, l’épée de Danger resta au-dessus de leurs têtes.

Après qu’ils furent battus de verges, les apôtres s’avancèrent avec joie et audace vers la cour du temple, et continuèrent à témoigner du Christ, le ressuscité et le vainqueur, bien que leur dos étaient blessés et sanglants. Alors, les gens comprirent que leur chefs ont haie le nom de jésus comme avant et que quiconque croit en lui sera persécuté, mais ce péril avait séparé la paille de blé et rendit les croyants affermis et inébranlables. Le Seigneur fit croître la grâce sur eux tous les jours, et les apôtres visitaient sans cesse les maisons, ils enseignent les croyants et les affermissent dans la Tora, les Psaumes et les prophètes, et leur expliquent les paroles de Jésus dont ils ont entendu et ramassé par parties. En même temps, les bergers cherchèrent leur brebis errantes et prêchèrent les masses dans le temple, en leur offrant le salut complet en celui qui a été crucifié. Le contenu de leur message a été basé sur deux noms: Que Jésus est le Christ, et que le crucifié est le ressuscité d’entre les morts, et que le Nazaréen, le rejeté, est le roi divin qui règne aujourd’hui dans les cieux, et est principalement entre les morts, et c'est le roi de Nazareth a rejeté Dieu dans les cieux à la droite du Père. En effet, les apôtres n’avaient pas peur, mais ils ont témoigné que Jésus-Christ est la seule espérance pour tous les gens.

PRIÈRE: Seigneur vivant, tu as été frappé pour ton amour, et tes apôtres t’ont suivi. Pardonne-moi ma lâcheté et la division de mon cœur, enseigne-moi de te remercier pour ton amour. Guide-nous à enseigner les croyants avec sagesse, et de prêcher aux ignorants par la force. Amen.

QUESTION 31: Que signifie-t-il le décrit du Sanhédrin par rapport à la continuation de l'église du Christ?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:02 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)