Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 051 (Disparate views on Jesus)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 2 - La lumière luit dans les ténèbres (Jean 5:1 - 11:54)
C - Le dernier voyage de Jesus a Jerusalem (Jean 7:1 - 11:54) La seperation des tenebres de la lumiere
1. Les paroles de Jésus à la fête des tabernacle (Jean 7:1 – 8:59)

b) Opinions diverses sur Jésus parmi le people et le Conseil suprême (Jean 7:14-63)


JEAN 7:31-32
31 Plusieurs parmi la foule crurent en lui, et ils disaient: Le Christ, quand il viendra, fera-t-il plus de miracles que n'en a fait celui-ci? 32 Les pharisiens entendirent la foule murmurant de lui ces choses. Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens envoyèrent des huissiers pour le saisir.

Malgré la tension régnant à Jérusalem, plusieurs commencèrent à croire en la puissance à l’œuvre en Jésus. Ils se disaient: «Il est peut-être le Messie après tout; car il a accompli de puissants miracles.» Jésus amena les moins extrêmes à croire en lui. Nous voyons qu’il avait des disciples même dans la capitale.

Suite au rapport des espions, les Pharisiens réalisèrent que le réveil avait commencé parmi le peuple et que son mouvement prenait de l’essor à Jérusalem. Ils furent vexés et tentèrent de coopérer avec le parti rival, les prêtres et les Sadducéens. Ils voulaient obliger les responsables du temple à chasser Jésus. Les sacrificateurs acceptèrent de collaborer avec les Pharisiens pour arrêter Jésus.

Les anges du Seigneur entouraient l’enseignant divin et empêchèrent les serviteurs d’exécuter les ordres de leurs supérieurs. Jésus les vit s’approcher, mais ne prit pas la fuite. Il révéla plutôt sa gloire, que l’évangéliste nous rapporte comme une prédiction du plan de salut de Dieu.

JEAN 7:33-36
33 Jésus dit: Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m'en vais vers celui qui m'a envoyé. 34 Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai. 35 Sur quoi les Juifs dirent entre eux: Où ira-t-il, que nous ne le trouvions pas? Ira-t-il parmi ceux qui sont dispersés chez les Grecs, et enseignera-t-il les Grecs? 36 Que signifie cette parole qu'il a dite: Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai?

Jésus annonça à ses adversaires qu’il resterait encore un peu de temps parmi eux. Il savait déjà qu’il allait mourir comme l’Agneau de Dieu. Il connaissait aussi le moment de sa résurrection, son ascension et son retour vers le Père. Jésus désirait ardemment se trouver auprès du Père qui l’avait envoyé pour nous racheter. Par amour pour nous, il resta dans le monde loin de sa demeure céleste.

Jésus avait prévu que ses disciples seraient stupéfaits lors de sa résurrection et de son ascension. Ils seraient tristes de n’avoir pas le corps spirituel leur permettant de monter au ciel avec lui. Il savait aussi que ses adversaires chercheraient son corps ‘perdu’ après sa sortie du tombeau scellé. Malheur à ceux qui n’aiment pas le Sauveur! Ils ne pourront pas partager sa gloire ni entrer dans les cieux. Leurs péchés les sépareront de Dieu. L’incrédulité les garde hors du royaume de la grâce.

Les Juifs ne saisirent pas les paroles de Jésus et crurent qu’il voulait fuir vers les synagogues juives des villes grecques situées autour de la Méditerranée. Son but aurait été de faire des disciples parmi ceux qui ignoraient les Ecritures. Certains se moquèrent: «Il a peut-être très envie de devenir un orateur célèbre et de présenter ses vues aux philosophes grecs pour les conduire au Dieu vivant.»

Lorsque Jean rapporta les discours de Jésus et ces événements, il vivait à Ephèse parmi les Grecs. La bonne nouvelle du salut avait atteint les Juifs qui s’y trouvaient. Plusieurs Grecs croyaient en Christ. L’évangéliste vit dans les paroles de Jésus et la moquerie des Juifs la reconnaissance que Jésus fut un grand enseignant parmi les Grecs. Il n’offre pas de philosophies vides qui engendrent le pessimisme. Il est le dispensateur de vie; de lui jaillit la puissance qui ne faiblit jamais.

QUESTION:

  1. Qu’a annoncé Jésus concernant son avenir?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:32 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)