Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 029 (Jesus leads the adulteress to repentance)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 1 - Rayonnemenmt de la lumière divine (Jean 1:1 - 4:54)
C - Premiere visite de Christ a Jerusalem (Jean 2:13 - 4:54) -- Qu’est-ce que la veritable adoration?
4. Jésus en Samarie (Jean 4:1–42)

a) Jésus conduit l’adultère à la repentance (Jean 4:1-26)


JEAN 4:16-24
16 Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici. 17 La femme répondit: Je n'ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n'ai point de mari. 18 Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. 19 Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. 20 Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. 21 Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. 23 Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. 24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité.

Après avoir éveillé la soif de la femme pour l’eau vive et son désir de recevoir le don de Dieu, Jésus lui montra la barrière qui l’empêchait de recevoir ce don, son péché. Il ne l’accusa pas d’adultère, mais lui demanda gentiment d’appeler son mari. Cette requête fit vibrer une corde sensible en elle. Comme toutes les femmes, elle aspirait à la protection et à l’attention d’un mari. Mais elle était solitaire et méprisée, et ne désirait pas étaler sa honte devant Jésus. C’est pourquoi, elle se protégea en disant qu’elle n’avait pas de mari.

Jésus approuva sa déclaration car il connaît tous les secrets. Il savait qu’elle se sentait seule, en quête du véritable amour à travers les plaisirs charnels, commettant un péché après l’autre.

Tout acte adultère est une calamité, altérant la conscience et dépréciant les sentiments intérieurs, particulièrement chez les femmes. Après une séparation, une femme s’attend toujours à ce que son mari revienne et la comprenne.

La Samaritaine réalisa que Jésus n’était pas un homme ordinaire; c’était un prophète. Au fond d’elle-même, elle savait que Dieu seul pouvait l’aider. Mais où le trouver? Comment? La prière et les rituels lui étaient devenus étrangers. Elle n’avait pas assisté à un culte depuis des années, et pourtant elle aspirait à la délivrance et à la paix avec Dieu.

Une fois que Jésus eut éveillé sa soif de purification, il l’amena à réaliser que le lieu d’adoration n’était pas l’essentiel, mais plutôt la Personne à adorer. Il annonça que Dieu était le Père céleste. Il lui révéla le salut dans l’essence de la connaissance de Dieu. Il utilisa trois fois ‘le Père’. Ce n’est ni le génie ni la piété qui crée la connaissance de Dieu, mais la foi en Christ seul.

Jésus lui expliqua que tous les dieux ne méritent pas le titre de Père. Les Samaritains avaient l’habitude de vénérer divers dieux. Tandis que les Juifs savaient qui était l’Eternel qui s’était révélé dans l’histoire et avait promis la venue d’un Sauveur dans la lignée de David.

La religion biblique est devenue mondiale, car l’adoration de Dieu a été libérée de ses liens avec un temple particulier. Les croyants sont maintenant le temple de Dieu, l’Esprit demeurant en eux; leur vie est une adoration de la gloire de Dieu. La rédemption de Christ est devenue leur distinction, et ils sont entrés dans l’immensité de son amour. Ils ont choisi la vie droite, honnête, pure dans sa puissance. Leur Père céleste les a renouvelés. Leur adoration sincère déborde de louanges. Dieu le Père se réjouit lorsque ses enfants lui adressent spontanément des sujets de reconnaissance.

Dieu est Esprit, et non une idole ou un fantôme. Il est notre Père et nous connaissons son Esprit. Il connaît nos faiblesses et notre incapacité à nous approcher de lui. Il est venu vers nous en son Fils, nous a purifiés par son sacrifice et nous a envoyé son Esprit. Dieu veut avoir de nombreux d’enfants; seuls ses enfants peuvent offrir une véritable adoration en esprit et en vérité. Nous prions le Père de nous remplir de son Esprit, de vérité et de grâce, afin que nos vies deviennent une réponse à son amour.

Comme personne ne peut adorer convenablement Dieu, Jésus nous a fait don de l’Esprit. En lui, nous devenons de fidèles intercesseurs, de joyeux serviteurs et des témoins courageux. Notre vie sera alors une adoration de notre Père aimant dans la puissance de l’Esprit coulant de la croix de Christ.

Christ a purifié le temple et institué une véritable adoration. Le Père s’est révélé en Christ à cette femme pécheresse. Ayant avoué son péché et sa soif d’eau vive, elle reçut la grâce.

PRIERE: Père céleste, tu désires que nous t’honorions de tout notre cœur, et que nous soyons sanctifiés dans notre marche, en louant ta grâce. Purifie notre adoration. Fais de nous des serviteurs qui suivent ton Fils et te glorifient. Remplis-nous de l’Esprit de prière et aide-nous à obéir à ta Parole coulant de l’Evangile.

QUESTION:

  1. Qu’est-ce qui fait obstacle à une véritable adoration et comment y parvenir vraiment?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 09:59 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)