Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 123 (Jesus appears to the disciples with Thomas)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Hindi -- Igbo -- Indonesian -- Javanese -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Thai -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 4 - La lumiere triomphe des tenebres (Jean 18:1 – 21:25)
B - La resurrection et les apparitions de Christ (Jean 20:1 - 21:25)

3. Apparition de Jésus aux disciples et à Thomas (Jean 20:24-29)


JEAN 20:24-25
24 Thomas, appelé Didyme, l'un des douze, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint. 25 Les autres disciples lui dirent donc: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point.

Ne pensez pas que toute critique soit opposée au Saint-Esprit, et que ceux qui rejettent votre témoignage soient tous entêtés ou destinés à la mort éternelle. Parmi les nombreux événements qui se sont déroulés au cours des quarante jours précédant l’ascension de Christ, Jean nous montre comment la grâce crée la foi dans le cœur humain: non par les œuvres, l’intelligence ou la logique, mais uniquement par la grâce et la miséricorde.

Thomas était pessimiste, ne voyant que le côté négatif des choses. Il devait examiner un sujet à fond pour connaître toute la vérité (Jean 11:16; 14:5). Il était réfléchi, cherchant à résoudre les problèmes. La mort de Christ représentait pour lui la perte du sens de la vie. Il s’était séparé des disciples et n’avait pas encore vu Jésus.

Thomas croyait peut-être que cette apparition était satanique, ou qu’un esprit mauvais avait pris la forme de Christ pour tromper les disciples. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait insisté pour avoir une preuve irréfutable de la résurrection de Jésus. Il ne serait convaincu que s’il pouvait sentir les trous des clous. C’est ainsi qu’il négocia avec Dieu pour croire, désirant voir avant de faire confiance.

Il resta en compagnie des disciples qui étaient dans la joie suite à l’apparition de Christ. Lui cependant était triste, car il voulait avoir l’assurance de la résurrection de Jésus.

JEAN 20:26-28
26 Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d'eux, et dit: La paix soit avec vous! 27 Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois. 28 Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu!

Une semaine plus tard, Jésus apparut de nouveau à ses disciples. Ils avaient toujours peur et les portes étaient fermées. Le corps de Christ, ressuscité des morts, se tint soudain au milieu d’eux. Il les bénit de sa paix, offrant le pardon à ses faibles disciples.

Les yeux grand ouverts et remplis d’admiration, Thomas vit son Seigneur et entendit sa voix. Les yeux de Jésus transperçaient les doutes de Thomas d’un regard divin. Il obligea Thomas à le toucher contrairement à ce qu’il avait dit à Marie de Magdala: «Touche et vois, je suis un homme en chair et en os, présent au milieu de vous.» Jésus l’obligea non seulement à toucher les trous des clous, mais à mettre son doigt dans son côté, et à croire.

Il poussa son disciple hésitant à vaincre ses doutes. Jésus s’attend à une confiance totale de notre part, parce qu’il a annoncé sa mort, sa résurrection, ses liens avec Dieu et sa seconde venue, tout cela pour notre bien. Celui qui nie ces vérités fait de lui un menteur.

L’attitude aimante du Seigneur brisa Thomas qui murmura (comme un résumé de ses prières et réflexions) la plus grande confession faite par l’homme à Jésus: «MON SEIGNEUR ET MON DIEU!» Il réalisa que Jésus n’était pas le Fils de Dieu séparé de son Père, mais qu’il était lui-même Seigneur, ayant la plénitude de la divinité dans son corps. Dieu est un, et pas deux. Thomas appela Jésus «Dieu», et il sut que le Saint-Esprit ne le jugerait pas pour son incrédulité, mais lui accorderait la grâce d’appartenir à son Seigneur. Thomas l’appela aussi «Seigneur», et remit son passé et son avenir entièrement entre les mains de son sauveur, croyant fermement à ce que Jésus avait dit dans son discours d’adieux. Frère, que dites-vous? Partagez-vous la confession de Thomas? Le Ressuscité est-il venu à vous, afin que vous soyez impressionné par sa majesté et surmontiez vos doutes et votre obstination? Faites confiance à sa miséricorde et confessez-lui: «Mon Seigneur et mon Dieu.»

PRIERE: Nous te remercions Seigneur Jésus parce que tu n’as pas rejeté Thomas et ses doutes, mais tu t’es révélé à lui. Nous te soumettons notre vie. Purifie notre langue de toute tromperie.

QUESTION:

  1. Qu’implique la confession de Thomas?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 11:23 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)