Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 057 (Overcoming Revenge)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Chinese -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 2 - Christ enseigne et exerce un ministere en Galilee (Matthieu 5:1 - 18:35)
A - Le ermon sur la montagne: Sur la manifestation du royaume des cieux (Matthieu 5:1 - 7:27) -- Première série des paroles de Jésus
1. Nos devoirs envers les hommes (Matthieu 5:21-48)

d) La douceur triomphe de la vengeance (Matthieu 5:38-42)


MATTHIEU 5:38-39
38 Vous avez appris qu'il a été dit: œil pour œil, et dent pour dent. 39 Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre. (Exode 21:24; Jean 18:22-23; Romains 12:19-21)

Cette ancienne loi était un principe établi pour les juges de la nation juive. Ils devaient infliger une punition en cas de mutilation, pour effrayer ceux qui prévoyaient causer du tort d’une part, et pour limiter la revanche au mal subi d’autre part. Ils n’infligeaient pas une punition plus grande, car il n’était pas écrit: «une vie pour un œil» ou «un membre pour une dent». Mais chacun devait respecter la limite fixée «œil pour œil». L’Ancien Testament (Nombres 35:31) laisse entendre que le malfaiteur pouvait être racheté avec de l’argent; car il précise qu’il n’y a «point de rançon pour la vie d’un meurtrier qui mérite la mort». Nous supposons donc qu’une compensation financière était permise en cas de mutilation.

Christ, l’essence de la vérité, est l’amour et la vérité incarnés. Les Juifs et les Musulmans ne peuvent empêcher personne de se venger, car leurs lois leur ordonnent de le faire. S’ils pardonnent librement, ils commettent un péché. Cependant, le Nouveau Testament considère toute vengeance comme un péché, puisque Christ a porté la culpabilité et même subi la punition à la place de chaque pécheur. Il pouvait donc révéler la nouvelle loi d’amour qui soutient notre droit de pardonner et nous donne la force de la douceur pour abandonner nos soi-disant droits de plein gré. Le sang de Jésus a réduit au silence les exigences de la loi de l’Ancien Testament: aucun pardon sans effusion de sang! (Hébreux 9:22). Puisque le Fils de Dieu sans péché est mort sur la croix pour tous, la vengeance n’est plus nécessaire. Jésus nous a libérés de cette exigence de la loi mosaïque.

Le Saint-Esprit nous interdit de nous acquitter de nos prétendus droits et buts personnels dans la violence. Il ne nous permet pas d’obtenir la satisfaction de nos désirs en utilisant des moyens détournés. Dieu est amour et il ne tolère pas la désobéissance. Son Esprit lutte contre les principes de la vengeance. Il nous enseigne la patience et la tolérance. Nous nous attendons donc à la providence de Dieu et nous soumettons à sa juste direction. Une question se pose alors: «Est-ce que cette attitude n’est pas une faiblesse ou un échec face à la volonté de l’homme et un mépris de ses droits, ce qui pourrait ouvrir la porte à une augmentation de la méchanceté?»

Non! Le doux est le plus fort s’il se soumet à Dieu, mais le vengeur est le plus faible, car il laisse la haine diriger son cœur. Celui qui rend le mal pour le mal est aussi méchant que son adversaire, mais celui qui répond à l’iniquité avec amour remporte la victoire sur son égoïsme. Les guerres et les disputes ne bâtissent aucune société. Elles la détruisent et l’empoisonnent, mais l’amour, la confiance, la douceur, la condescendance et la patience nous ouvrent la porte de l’espérance.

Christ ne s’attend pas à ce que nous lui obéissions toujours littéralement lorsqu’il dit: «Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre.» Au moment où Jésus a reçu une gifle lors de sa condamnation devant Ananias, le grand prêtre, il n’a pas prié le serviteur de lui en donner une deuxième (Jean 18:22 et Actes 23:2). Christ nous montre que notre sensibilité exacerbée devrait être étouffée si nous désirons entrer dans le royaume des cieux. Ainsi, abandonnez vos droits et ne vous défendez pas trop. Soumettez-vous au Seigneur, et il prendra votre défense. Le Saint-Esprit triomphera de l’agitation qui bouillonne en vous. Si quelqu’un vous frappe sur la joue, dites-vous: je mérite cette gifle pour les nombreux péchés que j’ai commis. Je remercie mon Sauveur qui a porté bien plus que mes gifles douloureuses sur la croix.

PRIERE: Père céleste, tu es la vérité pleine d’amour. Par rapport à ta justice, tu devrais sanctionner chaque péché et pécheur, mais tu nous as aimés au point de nous donner ton Fils afin qu’il prenne sur lui tous nos péchés et meure à notre place. Tu nous as délivrés de la punition et tu as pardonné nos péchés. Ton Fils a payé et est mort pour nous. Ainsi, nous pouvons aussi pardonner nos ennemis, puisque Christ les a délivrés de leurs péchés et de leur punition. Aide-nous à pardonner sans exception afin d’éviter de cultiver des sentiments de haine envers ceux qui nous causent du tort.

QUESTION 59: Comment Christ nous a-t-il délivrés de la loi de vengeance et de la punition?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 08:53 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)