Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 017 (Jesus' birth)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 1 - Partie préliminiaire au ministère de Christ (Matthieu 1:1 - 4:25)
A - Naissance et enfance de Jésus (Matthieu 1:1 - 2:23)

2. Naissance et attribution du nom de Jésus (Matthieu 1:18-25)


MATTHIEU 1:22-23
22 Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: 23 Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.

L’ange confirme à Joseph que l’enfant conçu en Marie vient de l’Esprit saint. Il lui rappelle la prophétie qu’Esaïe avait prononcée 700 ans auparavant (Esaïe 7:14; 9:6). Dieu voulait que Joseph comprenne que ce miracle n’était pas survenu par hasard, mais qu’il était prévu depuis longtemps, étant la substance de son salut, et l’apogée de l’histoire du peuple juif.

Le «promis» est un Fils né d’une vierge. Son nom Emmanuel (en hébreu) signifie «Dieu avec nous». Par lui, Dieu vient demeurer avec son peuple. Depuis que le péché est entré dans le monde, le Créateur s’est séparé de ses créatures parce qu’il est grandement élevé et saint. Compte tenu de sa gloire et de sa sainteté, il doit condamner le péché; car Dieu, dans sa nature, est un ennemi du péché et aucun pécheur ne peut demeurer dans sa présence. Il punira tous ceux qui ne sont pas prêts à se repentir et à se détourner de leurs mauvaises actions.

Le nom «Emmanuel» dépasse notre compréhension. Dieu s’incarne parmi nous, réconciliant le monde avec lui-même, amenant la paix et nous introduisant dans l’alliance et la communion avec lui. Avant la venue de Christ, Dieu demeurait dans le temple, mais maintenant la «Parole s’est faite chair». Dieu demeure parmi son peuple dans son Emmanuel promis, Jésus, au lieu de demeurer symboliquement entre les chérubins.

Dieu a entrepris une action extraordinaire pour réconcilier les hommes avec lui-même. Deux natures sont réunies en la personne du Médiateur, qui est apte à devenir un arbitre pour «retirer sa verge de dessus nous» (Job 9:34), puisqu’il est revêtu de la nature divine et de la nature humaine. En cela, nous sommes confrontés à un grand mystère et à une grande compassion. Par rapport à la création, nous voyons un Dieu puissant bien au-dessus de nous; par rapport à la loi, nous le voyons en juge suscitant la crainte en nous; mais par rapport à l’évangile, nous le voyons dans un «Emmanuel» plein d’amour, Dieu avec nous, marchant parmi nous dans notre nature, très proche et personnel. En ce point, le Rédempteur rappelle son amour.

Celui qui ne se repent pas est un trompeur. Il se trompe lui-même et trompe les autres, surtout lorsque ses amis le saluent en disant: «Que Dieu soit avec toi.» Ils devraient plutôt dire: «Dieu est contre toi», car la colère de Dieu se manifeste contre tous les impies et les injustes.

La naissance de Christ nous apprend que la sainteté de Dieu est unie à son amour et à sa miséricorde. L’enfant de la crèche est né pur et sans péché pour nous réconcilier avec le Dieu saint. Il a ôté nos péchés et subi la colère du jugement que nous méritions. Il a vaincu une fois pour toutes l’obstacle qui nous séparait de Dieu. Le Christ justifié et compatissant est le médiateur entre Dieu et nous.

Aucune religion et aucun homme n’a le droit de dire «Dieu est avec nous» à l’exception de ceux qui acceptent Christ. Dans la personne de Christ, Dieu s’est fait chair et œuvre. Ceux qui lui sont fidèles reçoivent le Saint-Esprit qui dirige tous les croyants dans la pureté, la vérité et le service. Personne ne peut dire «Dieu est avec nous» s’il ne marche pas dans son Esprit et n’expérimente pas son action en lui.

Celui qui cherche Dieu s’étonne du simple message contenu dans la personne de Jésus, «Dieu avec nous». Le fait de respecter les prières, les lois, les jours de fêtes et les cantiques de rituels ne nous rapproche pas de Dieu à moins de demeurer dans le Médiateur que Dieu a envoyé. Nous ne méritons pas sa venue, pourtant une vierge a mis au monde un fils et l’a appelé Emmanuel. C’était le plan de Dieu depuis longtemps.

PRIERE: Je t’adore, Dieu saint, parce que tu es amour. Ne me rejette pas, aie pitié de moi. Tu es venu humblement à moi dans une étable, tu as pris mes péchés et m’as purifié de toute iniquité. Merci pour ta promesse de ne jamais m’abandonner.

QUESTION 19: Quelle est la signification «d’Emmanuel»? Pourquoi Christ est-il digne de ce nom?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 08:31 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)