Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 116 (Paul Before Agrippa II)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Tamil -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 2 - Des nouvelles au sujet de l'évangélisation parmi les païens et la création d'Églises d'Antioch à Rome -- Par le ministère de l'apôtre Paul qui a pris le départ par le Saint-Esprit (Actes 13 - 28)
E - L'emprisonnement de Paul à Jérusalem et à Césarée (Actes 21:15 - 26:32)

12. Paul devant le Roi Agrippa II et ses hommes (Actes 25:13 - 26:32)


ACTES 25:13-22
13 Quelques jours après, le roi Agrippa et Bérénice arrivèrent à Césarée, pour saluer Festus. 14 Comme ils passèrent là plusieurs jours, Festus exposa au roi l'affaire de Paul, et dit: Félix a laissé prisonnier un homme 15 contre lequel, lorsque j'étais à Jérusalem, les principaux sacrificateurs et les anciens des Juifs ont porté plainte, en demandant sa condamnation. 16 Je leur ai répondu que ce n'est pas la coutume des Romains de livrer un homme avant que l'inculpé ait été mis en présence de ses accusateurs, et qu'il ait eu la faculté de se défendre sur les choses dont on l'accuse. 17 Ils sont donc venus ici, et, sans différer, je siégeai le lendemain au tribunal, et je donnai l'ordre qu'on amène cet homme. 18 Les accusateurs, s'étant présentés, ne lui imputèrent rien de ce que je supposais; 19 ils avaient avec lui des discussions relatives à leur religion particulière, et à un certain Jésus qui est mort, et que Paul affirmait être vivant. 20 Ne sachant quel parti prendre dans ce débat, je lui demandai s'il voulait aller à Jérusalem, et y être jugé sur ces choses. 21 Mais Paul en ayant appelé, pour que sa cause soit réservée à la connaissance de l'empereur, j'ai ordonné qu'on le garde jusqu'à ce que je l'envoie à César. 22 Agrippa dit à Festus: Je voudrais aussi entendre cet homme. Demain, répondit Festus, tu l'entendras.

Les rois visitent les uns les autres, et les princes donnent des cadeaux précieux les uns aux autres. Et chacun honore l’autre afin qu’ils s’entraident entre eux, et l’homme ordinaire parmi les puissants n’est que comme un grain moulu dans un moulin de pierre.

Agrippa II, fils du roi Hérode Agrippa I (chapitre 12), était le frère de Drusille la femme du gouverneur romain Félix, qui a quitté la Palestine. Alors, Agrippa II rendit visite au nouveau gouverneur Festus, accompagné par sa sœur la seconde, Bérénice. Ce roi n'avait pas beaucoup de droits ni une autorité importante, mais il avait le privilège de désigner le souverain sacrificateur et le licencier de son service, ce qui en fait d'une grande importance dans l’affaire de Paul.

Festus le gouverneur active exposa au roi Agrippa l’affaire étrange de Paul qui est difficile à comprendre pour tout romain. Le sanhédrin avait fait des instances auprès du gouverneur de condamner Paul à mort rapidement, comme les arrhes de sa volonté de coopérer avec les citoyens. Mais le sentiment de la justice envers le gouverneur romain opposa ces instances. Puis il convoqua les concernés pour une audience formelle qui rassemble l'accusation et la défense. Les juifs n’étaient pas en mesure d’imputer à Paul aucune délinquance, en effet, l’apôtre est apparu juste et innocent.

Le nouveau gouverneur s'est vite rendu compte comme le gouverneur précédent que le conflit entre les deux parties est relatif à leur religion et il n’a pas une relation avec un vol ou une sédition ou un assassinat. Une connaissance fut cristallisée dans l'esprit du gouverneur à la suite de la plainte et la protestation, que les questions étaient toutes basées sur une personne qui s'appelait Jésus de Nazareth qui est mort et que Paul affirme être vivant. Chose étonnante! Que Festus s’est rendu compte rapidement de l’essence de l’Evangile. Et ceci notre confession et notre foi, que Jésus a été crucifié et est ressuscité d’entre les morts vivant pour toujours. Ce fait historique est-il aussi ta foi ? Trouves-tu dans la mort du crucifié et sa résurrection ton salut, ton espérance et ta force? Ou es-tu encore aveugle comme le gouverneur intellectuelle qui a compris le cœur de l'affaire mais il n’a pas saisi vraiment l'essence de Jésus?

QUESTION 116: Pourquoi le nouveau gouverneur romain Festus n’a-t-il pas saisi le sens de la mort et de la résurrection du Seigneur Jésus?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:51 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)