Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 083 (The traitor exposed and disconcerted)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Hindi -- Igbo -- Indonesian -- Javanese -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Thai -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 3 - La lumiere brille dans le cercle des Apôtres (Jean 11:55 - 17:26)
B - Evenements qui ont suivi le souper du seigneur (Jean 13:1-38)

2. Le traître dénoncé et trouble (Jean 13:18-32)


JEAN 13:21-22
21 Ayant ainsi parlé, Jésus fut troublé en son esprit, et il dit expressément: En vérité, en vérité, je vous le dis, l'un de vous me livrera. 22 Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui il parlait.

Jésus parla à ses disciples de l’amour mutuel et du service. Il leur donna l’exemple de l’humilité et prédit que sa souveraineté brillerait au milieu de la faiblesse, afin qu’ils prennent conscience qu’il est le Seigneur, l’homme d’action et le directeur des événements, même à l’heure de la mort. Au cours de cette explication, Jésus annonça la trahison de Judas et lui concéda l’exécution de son crime, afin que Judas n’agisse pas selon son propre plan, mais conformément à la supervision des cieux.

Jésus révéla à ses disciples que l’un d’eux avait décidé de le livrer au Conseil juif. Cette annonce fit l’effet d’une bombe au cours du repas de fête. Jésus ne fit pas cette annonce à la légère, mais il fut troublé en son esprit, comme devant le tombeau de Lazare. Il souffrait surtout à l’idée que son Père l’abandonnerait. Jésus avait aimé Judas et l’avait choisi; il semble impossible qu’un ami trahisse le Fils de Dieu. La Bible s’y réfère dans le Psaume 41:10: «Celui-là même qui mangeait mon pain, lève le talon contre moi.»

A cette nouvelle, les disciples se regardèrent les uns les autres en pensant: «Est-ce lui le traître?» Ils avaient de la peine à croire que l’un d’eux puisse trahir. Bien sûr, chacun d’eux avait à l’esprit la pensée d’abandonner Jésus au cas où le mépris et le rejet s’intensifieraient. Ils se virent mis à nu devant lui, en eurent honte et furent incapables d’affronter l’épreuve divine devant la lumière scrutatrice de Jésus.

JEAN 13:23-30
23 Un des disciples, celui que Jésus aimait, était couché sur le sein de Jésus. 24 Simon Pierre lui fit signe de demander qui était celui dont parlait Jésus. 25 Et ce disciple, s'étant penché sur la poitrine de Jésus, lui dit: Seigneur, qui est-ce? 26 Jésus répondit: C'est celui à qui je donnerai le morceau trempé. Et, ayant trempé le morceau, il le donna à Judas, fils de Simon, l'Iscariot. 27 Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit: Ce que tu fais, fais-le promptement. 28 Mais aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela; 29 car quelques-uns pensaient que, comme Judas avait la bourse, Jésus voulait lui dire: Achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou qu'il lui commandait de donner quelque chose aux pauvres. 30 Judas, ayant pris le morceau, se hâta de sortir. Il était nuit.

Au milieu de l’agitation, provoquée par l’annonce de la trahison, nous voyons un geste d’amour. Jean reposait sur le sein de Jésus. L’évangéliste ne mentionne jamais son propre nom dans cet évangile, mais il met bien en évidence sa promiscuité avec Jésus, un signe d’amour. Il n’avait pas de privilège plus grand que celui d’être aimé par Jésus. Dans cette perspective, il omet volontairement son nom, rendant toute la gloire au Fils de Dieu.

Pierre était trop timide pour demander directement à Jésus l’identité du traître, mais était en même temps très curieux. Il gesticula pour attirer l’attention de Jean qui se pencha ensuite vers Jésus pour demander: «Qui est-ce?»

Jésus répondit à cette question sans mentionner de nom. Il ne voulait pas révéler le nom du traître publiquement à ce moment-là. Judas avait encore la possibilité de renoncer. Jésus partagea le pain de grâce qui l’unissait aux disciples, trempa le morceau dans le bol et l’offrit à Judas. Le but de cette action était de fortifier un disciple pour la vie éternelle. Mais comme Judas était résolu à trahir, le morceau n’eut aucun effet, il l’endurcit plutôt. Son cœur était fermé à la grâce et Satan entra en lui. Quelle image effrayante! Par sa volonté souveraine, Jésus endurcit les cœurs endurcis. Alors que Jésus lui offrait du pain, Satan jouait avec ses pensées. Après avoir reçu le pain, le mal descendit sur lui. Le jugement de Jésus priva le traître de la protection divine et le livra à Satan.

Soudain, Judas se trouva démasqué en prenant le morceau. Le commandement royal de Jésus le frappa en plein cœur: «Ne repousse pas l’exécution de tes mauvais desseins, agis rapidement afin que le mal finisse son action et que du bon puisse en sortir.»

Les disciples ne saisirent pas la mission que Jésus confia à Judas. Normalement, il le chargeait d’acheter la nourriture pour le groupe. Jean n’oublia jamais l’image effrayante de Judas, passant de la lumière de la présence de Christ aux ténèbres extérieures.

JEAN 13:31-32
31 Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit: Maintenant, le Fils de l'homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui. 32 Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt.

Comment Jésus est-il glorifié par cet acte perfide? Comment peut-il sortir quelque chose de bon de ces mauvaises actions?

Jésus fut affligé lorsque le disciple qu’il avait choisi l’abandonna. Il garda en mémoire ce regard d’amour au cas où le traître revenait. Mais ce dernier se précipita vers le Conseil juif qui arma les gardes pour arrêter Jésus de nuit.

Christ résista à la tentation diabolique de devenir un Messie politique lorsqu’il envoya Judas mettre en œuvre sa trahison. Il choisit de mourir comme l’Agneau de Dieu, pour racheter les hommes dans l’humilité et la faiblesse, annonçant par sa mort que l’amour sacrificiel est l’essence de sa gloire.

Jésus ne chercha pas la gloire personnelle, mais celle de son Père. Son Père l’avait envoyé dans le monde pour sauver les perdus. Le Fils désirait renouveler l’image du Père dans l’humanité déchue. Dans ce but, il révéla le Père et fit grandir la foi en la bonté de Dieu. La formation ne suffit pas, car le péché a abondé pour dresser une barrière entre Dieu et ses créatures. Le Fils devait mourir afin que la barrière qui nous sépare de Dieu soit renversée et que les exigences de la justice soient satisfaites. La mort de Christ est la clé de la glorification du nom du Père. Sans cette mort, il peut n’y avoir aucune connaissance du Père, aucune adoption légale, ni véritable renouveau.

Christ renonça à lui-même, et sa mort rendrait gloire au Père. Il annonça que son Père le glorifierait aussi, ainsi il deviendrait la source de tous les dons glorieux. Dans les heures précédant son arrestation et sa crucifixion, Jésus vit d’avance sa propre résurrection, son ascension et son accession au trône. Christ devait mourir pour entrer dans sa gloire.

Tous ceux qui nient les souffrances et la mort de Christ, ou les considèrent comme un signe de faiblesse, ne parviennent pas à réaliser la volonté de Dieu cristallisée à la croix, ni la sainteté du Fils qui sort du tombeau. Il manifesta sa gloire sur l’autel divin, où il mourut à notre place, afin que tous ceux qui croient en lui puissent être justifiés.

PRIERE: Père, Fils et Saint-Esprit, nous te magnifions pour ton salut, ton humilité et tes souffrances, ta mort et ta résurrection. Nous croyons que nous sommes rachetés par le sang de Christ. Nous te rendons gloire dans la puissance de l’Esprit. Tu nous as sauvés au milieu des afflictions et des dangers de la vie. La vie que tu nous offres est éternelle. Nous croyons que ton Fils reviendra bientôt dans la gloire. Amen.

QUESTION:

  1. Quelles sont les significations de la gloire que Jésus manifesta lorsque Judas le quitta?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:59 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)