Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 059 (The devil, murderer and liar)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 2 - La lumière luit dans les ténèbres (Jean 5:1 - 11:54)
C - Le dernier voyage de Jesus a Jerusalem (Jean 7:1 - 11:54) La seperation des tenebres de la lumiere
1. Les paroles de Jésus à la fête des tabernacle (Jean 7:1 – 8:59)

f) Le diable, meurtrier et menteur (Jean 8:37-47)


JEAN 8:37-39
37 Je sais que vous êtes la postérité d'Abraham; mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole ne pénètre pas en vous. 38 Je dis ce que j'ai vu chez mon Père; et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre père. 39 Ils lui répondirent: Notre père, c'est Abraham. Jésus leur dit: Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les œuvres d'Abraham.

Les Juifs se considéraient être la postérité d’Abraham, et supposaient que, compte tenu de leur lien avec le Père de la foi, ils hériteraient des promesses que Dieu avait faites à son serviteur obéissant.

Jésus ne rejetait les privilèges de cette relation, mais était triste de voir que les enfants d’Abraham ne possédaient pas l’esprit de leur ancêtre. Cet esprit lui avait permis d’écouter la voix de Dieu et de garder sa parole. Par conséquent, ils n’écoutèrent point les paroles de Jésus. Ces paroles ne parvinrent pas à entrer dans leur cœur ni à les éclairer. Ils restèrent ignorants et incrédules.

Les propos de Christ ne portaient aucun fruit parmi eux, à part qu’ils suscitaient le refus et la haine. Pourtant, la plupart d’entre eux ne pensaient pas à tuer Jésus. Jésus révéla cependant les intentions de leur cœur; il savait que la haine est un prélude au meurtre. Sous peu, ils crieraient: «Crucifie-le, crucifie-le!» (Matthieu 27:21-23; Jean 19:15).

Abraham entendit la voix de Dieu et lui obéit instantanément. Quant à Jésus, il écoutait constamment la voix de son Père et voyait les œuvres et la majesté de Dieu. Sa révélation était complète, provenant d’une relation intime avec Dieu. Jésus est l’Esprit de son Esprit et l’amour de son amour.

Mais les Juifs haïssaient celui que le Père avait engendré. Cela prouvait qu’ils ne venaient pas du vrai Dieu. La source de leurs pensées était autre que céleste. A ce point du débat, Jésus essaya de les amener à réfléchir sur l’identité de leurs «pères». Ce n’était pas Abraham.

JEAN 8:40-41
40 Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a point fait. 41 Vous faites les œuvres de votre père. Ils lui dirent: Nous ne sommes pas des enfants illégitimes; nous avons un seul Père, Dieu.

Les Juifs n’aimaient pas du tout les paroles de Christ, parce qu’il les avait accusés de n’être pas dans la ligne de l’esprit d’Abraham. Leur confiance au fait qu’ils descendaient d’Abraham constituait la base de leur foi, de leur espérance et de leur orgueil. Comment Jésus osait-il trouver à redire à leur lien avec Abraham et l’annuler.

Jésus leur montra aussi qu’Abraham avait accompli des œuvres par obéissance à la foi en Dieu, par exemple lorsqu’il quitta son pays comme un émigrant. Sa confiance en la fidélité de Dieu fut prouvée lorsqu’il offrit son fils Isaac en sacrifice, tout comme l’humilité qu’il témoigna à son neveu Lot. Mais les Juifs affichèrent leur obstination, leur rébellion et leur incrédulité. Leur esprit était contraire à celui de Christ. Ainsi, ils contestèrent la vérité incarnée se tenant au milieu d’eux; et ils n’écoutèrent pas la voix de Dieu qui s’exprimait à travers lui. Jésus est venu non pas comme le Fils de Dieu entouré d’anges dans la gloire, mais comme un simple homme, ayant seulement l’impact de ses paroles. Il ne força pas les hommes à accepter son Evangile. Il révéla l’amour, la grâce et le nom de Dieu. Ils refusèrent cette bonne nouvelle avec mépris. Ils caressèrent l’idée de le tuer. Cela contraste avec les qualités et les actions d’Abraham qui entendait, obéissait, vivait et agissait en accord avec la révélation de Dieu.

JEAN 8:42-43
42 Jésus leur dit: Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens; je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé. 43 Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole.

Jésus prouva aux Juifs qu’Abraham n’était pas leur père et il les amena à discerner le nom du vrai père qu’ils étaient en train de suivre. Ils lui ressemblaient en tous points.

Les Juifs sentirent que Jésus avait marqué une nette différence entre lui et eux. Ils répliquèrent qu’ils n’étaient pas des enfants illégitimes, contrairement aux Moabites et aux Ammonites qui sont issus d’un inceste (Genèse 19:36-38). Ils n’étaient pas non plus une race mélangée comme les Samaritains, puisqu’ils affirmaient que Dieu était leur Père, s’appuyant sur le passage d’Exode 4:22 et Deutéronome 32:6 ainsi qu’Esaïe 63:16. Lorsque Jésus souligna que Dieu était son Père, ils répliquèrent qu’il était leur Père aussi selon l’Ecriture. C’était une doctrine de leur foi, pour laquelle ils avaient lutté et souffert. Mais leur témoignage était faux.

Jésus démontra brièvement qu’ils se trompaient eux-mêmes. Il dit: «Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car Dieu est amour et non haine. Il aime son Fils de qui il est sorti et le Fils est rempli de son essence.» Jésus n’a jamais été indépendant du Père, même pas un instant, mais il lui a obéi comme un apôtre obéissant.

Jésus demanda alors à la multitude: «Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage? Je ne parle pas une langue étrangère, mais je vous offre mon Esprit avec des mots si simples que même les petits enfants peuvent les saisir.» Jésus répondit à sa propre question: «Vous ne pouvez pas écouter; vous n’êtes pas libres, mais esclaves; votre vie spirituelle est perdue. Vous ressemblez aux sourds qui n’entendent pas l’appel.»

Cher frère, comment est votre écoute sur le plan spirituel, entendez-vous la parole de Dieu dans votre cœur? Entendez-vous sa voix aspirant à purifier votre être intérieur et à le mettre en ordre? Ou êtes-vous fier et sourd, parce qu’un esprit étranger a une prise sur vous? Travaillez-vous pour Dieu dans la puissance de l’Evangile ou un mauvais esprit demeure-t-il en vous et vous suivez ses directives?

QUESTION:

  1. Comment Jésus a-t-il prouvé aux Juifs qu’ils n’étaient pas les enfants d’Abraham?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:33 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)