Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 261 (The Frowns of God and Nature on the Crucified)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Chinese -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul? -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 5 - Souffrances et mort de Christ (Matthieu 26:1 - 27:66)

27. Le regard de Dieu et sa nature sur le Crucifié (Matthieu 27:45-50)


MATTHIEU 27:45-50
45 Depuis la sixième heure jusqu'à la neuvième, il y eut des ténèbres sur toute la terre. 46 Et vers la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani? c'est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? 47 Quelques-uns de ceux qui étaient là, l'ayant entendu, dirent: Il appelle Elie. 48 Et aussitôt l'un d'eux courut prendre une éponge, qu'il remplit de vinaigre, et, l'ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire. 49 Mais les autres disaient: Laisse, voyons si Elie viendra le sauver. 50 Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit.
(Psaume 22:2, 69:22)

Une lumière extraordinaire a annoncé la naissance de Jésus (Matthieu 2:2). Il est donc juste que des ténèbres extraordinaires accompagnent sa mort, car il est la Lumière du monde. Les affronts faits à notre Seigneur Jésus ont mis les cieux en colère et semé le désordre et la confusion. Le soleil n’avait jamais vu une telle méchanceté auparavant, et il s’est voilé la face.

Jésus est crucifié le vendredi, entre 11 heures et midi. La nation célèbre la Pâque le samedi, à partir de 18 heures le vendredi. En même temps que Jésus est cloué à la croix, une foule de gens entre dans la cour du temple pour tuer les agneaux afin d’être épargnée de la colère de Dieu. Ils ne savent pas que l’Agneau de Dieu était justement en train de les réconcilier avec Dieu. Christ est mort vendredi après-midi, avant la Pâque, pour nous déclarer qu’il était le seul Agneau de Dieu digne de porter nos péchés. Il a subi toute la colère de Dieu afin que les anges du jugement puissent passer au-dessus de nous et que nous soyons justifiés par notre foi au Crucifié.

Matthieu rapporte l’une des sept paroles que Christ a prononcées sur la croix, à savoir: «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?» C’est une citation du Psaume 22:1 où David exprime ses souffrances et sa victoire sur ses ennemis. Elle annonçait aussi les souffrances de Christ et sa victoire sur elles.

Christ ne dit pas: «Pourquoi as-tu permis mes souffrances?» Mais «Pourquoi m’as-tu abandonné?» Ses terribles souffrances étaient la conséquence des péchés du monde qu’il portait. De ce fait, Dieu a dû l’abandonner pour qu’il devienne le substitut pour les pécheurs. Christ a souffert la mort pour tous (Hébreux 2:9). «Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu» (2 Corinthiens 5:21).

Bien que cette parole soit une pierre d’achoppement pour l’esprit des disciples et pour notre compréhension limitée, la rédemption du monde entier en dépend. Si Christ n’avait pas confessé cette phrase unique, le secret de la rédemption nous aurait été caché.

L’ordonnance de l’expiation commencée à Gethsémané est accomplie à la croix. Alors que Christ boit la coupe de la colère de Dieu, le Père lui cache sa face car il porte en son corps les péchés du monde. Le Père miséricordieux devient un Juge juste et inflige notre punition à son Fils. Pour cela, il se sépare de lui.

Jésus-Christ a subi le jugement sur la croix à notre place et est mort afin de nous donner sa vie éternelle. Que les mystères de la croix de Jésus sont grands! Il a subi notre jugement et a accompli une expiation complète et universelle.

Au cœur des ténèbres, Jésus ne s’adresse pas au Père, car l’amour du Père s’est révélé destructeur. Il s’adresse à Dieu «Mon Dieu, mon Dieu» et s’accroche à sa confiance en lui. Jésus fait confiance en l’amour du Saint même sans le voir. C’est le combat de la foi que Christ gagne pour nous. Il croit en la proximité et fidélité de son Père malgré le jugement. Sa foi triomphe de la colère et y met fin. Le malin n’arrive pas à prendre autorité sur lui. Jésus reste fidèle jusqu’à sa mort et, ignorant la faiblesse de son corps torturé, il triomphe des pièges du tentateur.

Les gens qui se tiennent près de la croix ne réalisent certainement pas la grande lutte intérieure du Crucifié. La plupart des soldats présents, ne comprenant pas vraiment l’hébreux ou l’araméen, interprètent mal ses paroles et pensent qu’il appelle le prophète Elie. Les Juifs ne laissent pas l’Homme de Souffrances assouvir sa soif, mais se moquent de lui jusqu’à la fin, en disant qu’Elie allait peut-être revenir à la vie pour le sauver. Les ténèbres s’épaississent et les mauvais esprits assombrissent les pensées de ceux qui rejettent Christ, car ils ne reconnaissent pas le Seigneur même au dernier moment. Les ténèbres physiques qui recouvrent le pays entre midi et trois heures peuvent s’expliquer par une éclipse solaire, un signe donné à ceux qui sont endurcis par le pouvoir du malin.

Jésus aime son Père qu’il ne voit pas et croit en lui. Il aime ses ennemis et intercède pour eux auprès de Dieu. Sur la croix, il a aussi prié pour vous et a pardonné vos péchés, même si vous ne les connaissez pas en détail. Vous êtes un pécheur, mais votre Seigneur vous aime. Sa mort est une preuve de cet amour. Lorsqu’il s’est écrié: «Tout est accompli», il pensait aussi à vous. Son amour vous accorde le pardon de vos péchés.

Le grand cri de Christ indique que, malgré sa douleur et sa fatigue, son Esprit était intact et sa nature forte. La voix des personnes qui agonisent est la première des choses qui faiblit. En général, elles parlent à peine, et leurs paroles ne s’entendent presque pas. Mais juste avant de mourir, Christ a élevé la voix, comme un homme en pleine force. Cette force montre que son Esprit ne lui a pas été enlevé, mais qu’il l’a librement remis à son Père. S’il a eu assez de force pour crier ainsi en mourant, il aurait pu se libérer de la croix et défier les puissances de la mort. Mais il a voulu montrer qu’il s’offrait librement par l’Esprit éternel (Hébreux 9:14), étant le Souverain Sacrificateur aussi bien que le Sacrifice.

PRIERE: Nous t’adorons Saint Agneau de Dieu pour avoir ôté les péchés du monde. Tu m’as lavé de mes péchés avec ton précieux sang et sanctifié par ta mort. Je t’aime de tout cœur et je crois en ton expiation. Tu m’as réconcilié avec Dieu. Tu as offert le salut à tous les hommes par ton sacrifice. Tourne le regard des hommes vers ta croix. Ouvre leurs yeux et permets-leur d’accepter le pardon des péchés; qu’ils ne soient pas trompés en essayant d’établir leur propre justice par les œuvres du malin. Tu nous as justifiés complètement et pour toujours. Sanctifie-nous par la repentance et le brisement afin qu’en toi, nous remportions la victoire et soyons renouvelés dans la puissance de ton amour pour la gloire de ton saint nom.

QUESTION 263: Quelle est la signification des seules paroles de Jésus sur la croix rapportées par Matthieu?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 11:15 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)