Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 023 (Worship of the Magi)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 1 - Partie préliminiaire au ministère de Christ (Matthieu 1:1 - 4:25)
A - Naissance et enfance de Jésus (Matthieu 1:1 - 2:23)

3. Visite et adoration des mages (Matthieu 2:1-11)


MATTHIEU 2:11
11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l'adorèrent; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe.
(Psaume 72:10, 15; Esaïe 60:6)

En arrivant à Bethléhem sous la direction de l’étoile, les mages demandent aux villageois où se trouve le nouveau-né de la famille de David. Certains se sont alors rappelé l’histoire des bergers: quelques mois plus tôt, ils avaient raconté que des anges leur étaient apparu et avaient chanté sur les collines; ils avaient déclaré que l’enfant couché dans la mangeoire était le Seigneur lui-même, l’unique Sauveur et Christ. Les habitants du village n’avaient pas cru l’histoire des bergers. Ils avaient ri et pensé qu’ils inventaient des histoires.

Après le départ de la foule qui était venue pour le recensement romain, Joseph a loué une maison. Les mages, convaincus de la preuve de Dieu, cherchent l’enfant jusqu’à ce qu’ils le trouvent. Puis, les scientifiques de l’Orient confessent leur foi et adorent celui en qui ils croient. Le mot «adorer» signifie l’abandon total de soi et la soumission du cœur. Autrefois, les esclaves manifestaient leur adoration en se jetant à terre et en touchant le sol de leur front devant leur sultan, comme pour dire: «Je te prie de mettre ton pied sur ma tête. Je t’appartiens. Traite-moi comme bon te semble. Je suis à ta disposition.» La prosternation des mages signifie que certaines nations ont reconnu que Jésus est le Seigneur de l’univers et se sont soumises à lui, tandis que les Juifs se sont tenus à l’écart et se sont opposés à lui depuis sa naissance. Matthieu dit clairement que la bénédiction promise à Abraham et à sa postérité se répandra sur toutes les nations qui croient en Jésus-Christ, le Fils de Dieu.

Si vous vous approchez du Seigneur des seigneurs et croyez en lui, vous réaliserez que l’adoration de Christ n’est pas un acte émanant de vous seul. Des fleuves de bonté, de générosité, de force, de pardon et de paix coulent du Seigneur d’amour dans les cœurs qui lui sont soumis. Les mages apportent des cadeaux à l’enfant et reçoivent en retour le plus grand des cadeaux: Dieu leur a donné son Fils. Rien ne nous dit qu’ils ont manifesté une telle dévotion, adoration et respect envers Hérode, bien qu’il occupe le trône royal. Ils rendent gloire à ce bébé, non seulement comme à un roi (ils auraient alors fait la même chose envers Hérode), mais comme à Dieu.

Lorsque nous nous présentons devant Dieu pour l’adorer, nous devons abandonner tout ce que nous avons à Christ. Si nous sommes sincères dans notre soumission, nous serons prêts à nous séparer de nos biens les plus précieux pour lui. Nos présents ne sont pas acceptés, à moins que nous nous offrions d’abord à lui en sacrifice vivant. «L’Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande» (Genèse 4:4). Vous êtes-vous vraiment offert à Dieu, dans la foi, en cadeau pour lui?

Les pères de l’Eglise ont interprété les trois sortes de cadeaux des mages comme des attributs se rapportant aux valeurs de Christ. Ils lui ont offert de l’or, comme à un roi, rendant hommage à sa gloire divine et à sa puissance (comparez Exode 25:17 avec Hébreux 9:5); de l’encens, préfigurant la passion et la mort de Christ sur la croix, l’Agneau de Dieu offert en sacrifice pour nos péchés (comparez Psaume 69:20-21; Matthieu 27:33-35 avec Jean 19:28-30, 39); et de la myrrhe, symbolisant la perfection humaine de Christ aussi bien que les prières des saints s’élevant vers Dieu par Christ (comparez Lévitique 2:1 avec Ephésiens 5:2; 2 Corinthiens 2:15). Par ces cadeaux, les nations ont témoigné que Jésus est le Roi des rois et le Grand Prêtre, et qu’il est de nature divine, mais le peuple de Jérusalem et de Bethléhem n’a pas reconnu que Dieu s’était fait chair.

Avez-vous adouci votre cœur pour que vos yeux puissent voir? Adorez-vous Jésus, votre Seigneur et votre Dieu, et êtes-vous prêt à lui donner votre cœur, votre argent et votre temps? Christ est né, offrant le salut de Dieu à un monde mauvais. Celui qui l’aime demeure en lui, et la puissance de son Saint-Esprit demeure en lui. Etes-vous un adorateur de Jésus, ou êtes-vous encore neutre?

PRIERE: Je t’adore divin Fils, parce que tu es venu me sauver. Tu aimes tous les hommes, moi inclus. Je te confesse mes fautes; je ne peux rien t’offrir de bien comme présent, alors accepte-moi et sauve-moi. Purifie-moi et sanctifie-moi que je sois digne de me présenter devant toi. Je ne mérite pas d’être appelé ton fils. Mais tu es venu à moi, tu m’as élevé et aimé. Tu m’as revêtu de ta justice et tu m’as introduit dans la joie du salut. Tu es mon Seigneur et mon Dieu. Je suis à toi. Que ma vie soit une offrande à ta grâce glorieuse. Amen.

QUESTION 25: Quel est le sens de l’adoration?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 08:33 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)