Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Romans - 056 (The Absolute Necessity of the Testimony of the Gospel)
This page in: -- Afrikaans -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bengali -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hindi -- Indonesian -- Malayalam -- Polish -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Turkish -- Urdu? -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

ROMAINS - Le Seigneur est notre justice
Etudes de l`épître de Paul aux Romains
PARTIE 2 - La justice de Dieu est affermie, même après l`endurcissement des coeurs des enfants de Jacob, les élus (Romains 9:1 - 11:36)
4. La justice de Dieu est atteinte par la foi seule, et non pas par l`observance de la loi (Romains 9:30 - 10:21)

c) L`annonce de l`Evangile parmi les enfants de Jacob (Romains 10:9-15)


ROMAINS 10:9-15
10: 9 Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. 10 Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Écriture: 11 Quiconque croit en lui ne sera point confus. 12 Il n'y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent. 13 Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. 14 Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche? 15 Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? Selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!

L’apôtre Paul commença à s’approcher au combat spirituel avec l'église chrétienne d’origine juive à Rome. Il leur a dit que l’annonce de la bonne nouvelle a des degrés et des différents éléments. La vraie foi commence dans le cœur, parce que l’être humain croit par son cœur. Cette foi signifie que l’homme dans son intégralité, avec sa tête et son cœur et son corps, s’unit avec celui dont il croit avec sincérité.

En plus de la foi, il doit y avoir la reconnaissance de la langue. La vérité doit démontrer l'obscurité. Et la foi et le témoignage sont liés l’un à l’autre. En effet, le témoignage est prononcé de la foi, afin que les auditeurs comprissent d'une part, et la certitude du témoin en sa foi se fortifie d’autre part.

La garantie de la foi présentée par Paul lui-même et les autres témoins du Christ a des principes et des doctrines:

1. Jésus est le Seigneur, il possède l'univers, et tout pouvoir lui a été donné. David témoigna clairement: "Parole de l'Éternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied." (Psaume 110:1). L'apôtre Jean décrit comment l'agneau de Dieu s’est assis en détail (Apocalypse 5:1-14). Paul témoigna, en glorifiant le crucifié qui a été ressuscité d’entre les morts, qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. (Philippiens 2:5-11).

La phrase brève: "Jésus est le Seigneur" est le noyau de la foi chrétienne. Son sens c’est que Jésus-Christ est un vrai Dieu dans l'unité de la Sainte Trinité, il vit et il règne en parfaite harmonie avec son Père céleste.

2. Et cette glorification du Christ est basée sur le fait que Dieu Saint a ressuscité le crucifié d'entre les morts pour vivre une vie réelle. La résurrection du Christ est le deuxième pilier de la foi chrétienne. Si le Fils de l’homme n’a pas été vraiment ressuscité, son corps aurait être entièrement corrompu. Mais il est ressuscité de sa tombe et pénétra par son corps spirituel les parois rocheuses et les murs. Jésus est vivant, alors que tous les fondateurs des religions sont morts et se sont corrompus. Donc, la résurrection du Christ est la preuve de sa sainteté et de sa victoire et sa puissance et son salut complet.

3. Toute personne qui croit à ces vérités par son cœur, et en témoigne par sa langue sera sauvé. Cette certitude motivera l’homme à témoigner avec courage et joie que Jésus est le vainqueur. Par son témoignage-ci aura part dans la vie du Christ et son Esprit et sa paix. Et quiconque est fondé sur le Christ, et trouve sa sécurité en lui, ne sera jamais frustré.

4. Dans la croissance de cette certitude Paul dit que celui qui croit en le Seigneur Jésus-Christ sera justifié par Dieu Saint, et sera libéré de tous ses péchés, et il sera justifié dans le jugement dernier, et deviendra un membre de la famille spirituelle de Dieu, enté du corps spirituel du Christ. Le résumé de ces paroles c’est que le croyant est étroitement lié à Jésus pour toujours. Quant au salut complet et la justification, ils seront réalisés par le témoignage de sa foi qu’il est pécheur justifié et acceptable à Dieu. Le témoignage n’est pas la cause du salut, parce que la principale justification est par la foi seule; quant au témoignage, il réalise cette justification dont Dieu a fait grâce au pécheur et il l'approfondit jusqu'à la maturité pratique et concrète de son salut. Alors, la justification et le salut sont tirés du Christ, et ils sont réalisés par le témoignage du croyant à son Seigneur sauveur.

5. Après cette épreuve de la foi dans la nouvelle alliance, et la justification par la grâce seule, Paul lance un coup fatal: Il n'y a aucune différence entre les juifs et les chrétiens s’ils ont cru en Christ et sont renouvelés par sa grâce. Il n'y a qu'un seul Dieu, et un seul sauveur, et un seul rédempteur pour chacun d’eux. Les Juifs ne sont sauvés ni par Abraham ni par moïse, mais par Jésus seul. Donc, le salut du Christ et sa puissance et sa vie et son amour concerne les juifs et les chrétiens ensemble. Il n’y a pas un autre crucifié qui a donné sa vie comme une expiation pour tous, que l'agneau de Dieu, doux, qui a ôté le péché du monde.

6. Paul exprima clairement que Jésus est riche, il partage sa richesse spirituelle avec tous ceux qui et en s'engageant dans spirituelle riche pour tous ceux qui l’invoquent (Romains 10:12-13). Il donne son Saint-Esprit, et sa puissance divine, et son amour éternel pour tout qui l’invoque en ouvrant son cœur à Jésus-Christ vivant personnellement, sans recourir aux saints ou à la vierge Marie. Sans ton appel au ciel, et ta demande du salut et de la sanctification et la rédemption, rien ne t’arrive. La grâce est ouverte pour tous, mais nous devons la demander (Joël 3:5), à travers la mise en pratique de l'appel on entend la voix de l'Esprit Saint en nous criant: "Abba! Père! "(Romains 8:15-16).

ROMAINS 10:15-16
15 Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? Selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles! 16 Mais tous n'ont pas obéi à la bonne nouvelle. Aussi Ésaïe dit-il: Seigneur, Qui a cru à notre prédication?

Cet esprit nous enseigne de confesser nos péchés à l'agneau de Dieu, et nous le remercions pour sa mort et sa résurrection, et sa volonté de nous délivrer de la colère de Dieu à venir.

L'Esprit qui prie en nous n'est pas égoïste. Le croyant dans le Christ ne prie pas pour lui seulement, mais pour tous ceux que l'Esprit consolateur met en face de lui. Ainsi les enfants de Jacob prièrent au début du christianisme, pour les égarés parmi les païens. Nous devons donc prier aujourd'hui pour les juifs et les musulmans. Le motif de l’Esprit consiste en un mouvement missionnaire parvient de l’agneau de Dieu lui-même (Actes 1:8; Apocalypse 5:6).

7. L’apôtre Paul expliqua aux croyants dans le Christ, parmi les enfants de Jacob à Rome, comment ils annoncent pratiquement l'Evangile, et comment ils surmontent l'égoïsme de leur sentiment d’être élus, et comment l’Esprit-Saint les conduit pour servir avec sagesse.

Comment les impies invoquent-ils le Seigneur en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche avec fidélité? Et comment le prédicateur prêche-t-il s'il n’est pas envoyé par le Christ? Le reproche n'est pas seulement contre les infidèles, mais aussi contre ceux qui n'ont pas leur dit la vérité du salut qu’ils ont expérimenté. En soupirant, Paul rapporte la parole consolante du Seigneur à Esaïe: "Qu'ils sont beaux sur les montagnes, Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie la paix! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie le salut!" (Esaïe 52:7). Cette bonne nouvelle s'agit notamment, selon l'esprit de Paul, la confession que Jésus est vivant, et qu'il règne, et que son salut se répand. Le royaume de Dieu en Jésus-Christ est la raison et le but des cries du croyant. Qui pousse des cries aujourd'hui, que le Christ a le règne et la victoire?! Sommes-nous devenus tous paresseux et fatigués dans notre foi? Qui a aujourd’hui l’assurance dans l’exaucement de la prière: "Que ton règne vienne", il dit: "Oui, Seigneur, que ton règne vienne dans notre pays?"!

PRIERE: Père céleste, nous t'adorons parce que tu as levé Jésus, le Fils de l'homme, vers le ciel, et tu as fait de lui le Seigneur des seigneurs et le roi des rois. Aidez-nous à reconnaître sa résurrection d'entre les morts et sa place à ta droite, ouvertement et avec sagesse, pour que l’étincelle de la vie pénètre dans les cœurs de nombreux auditeurs.

QUESTIONS:

  1. Quelle est la relation entre la foi et le témoignage?
  2. Comment la foi et le témoignage se progressent-ils pratiquement, selon la clarification de l'apôtre Paul?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 24, 2012, at 08:31 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)