Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 082 (Founding of the Church at Philippi)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Igbo -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 2 - Des nouvelles au sujet de l'évangélisation parmi les païens et la création d'Églises d'Antioch à Rome -- Par le ministère de l'apôtre Paul qui a pris le départ par le Saint-Esprit (Actes 13 - 28)
C - Deuxième voyage d'évangélisation (Actes 15:36 - 18:22)

4. La fondation de l’Église de Philippes (Actes 16:11-34)


ACTES 16:29-34
29 Alors, le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra précipitamment, et se jeta tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas ; 30 il les fit sortir, et dit: Seigneurs que faut-il que je fasse pour être sauvé? 31 Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille, 32 et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison. 33 Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens. 34 Les ayant conduits dans son logement, il leur servit à manger, et il se réjouit avec toute sa famille, de ce qu’il avait cru en Dieu.

Le geôlier demanda de la lumière, sa demande est un signe que cet homme a vécu dans les ténèbres, mais maintenant les paroles de l’apôtre éclairent un peu son cœur et son intelligence. Il réalisa immédiatement que cet éclairage vient de l’Esprit de Dieu, et il se jeta aux pieds de Paul, qui sauva sa vie. Peut-être qu’il les prit pour des dieux ou des anges. Le fait que Paul et Silas restèrent en prison, alors que la porte de la prison était ouverte, l’amour sincère et vrai qu’ils lui montrèrent, ils protégèrent aussi sa vie, pour lui, tout cela relève de l’impossible et de l’inimaginable. La bonté du Seigneur Jésus-Christ est la plus grande révolution spirituelle dans le monde.

Paul n’exploita pas la frayeur du geôlier pour s’enorgueillir, bien plus, il montra clairement que lui aussi, il est un homme comme lui, mais un homme transformé et renouvelé par la grâce de Jésus-Christ. Quand le geôlier effrayé et tremblant entendit ces paroles de Paul, il les prit avec lui (Paul et Silas) et vit leurs plaies, qui montrent combien ils ont souffert à cause du nom de Jésus, il eut peur de la colère de Dieu, car il faisait partie de ceux qui ont maltraité les serviteurs de Dieu. Il dit avec crainte: Que faut-il que je fasse pour fuir la colère de Dieu et être sauvé? Alors, Paul résuma l’Evangile à ce geôlier inquiet et tremblant en une phrase, et qui est l’une des phrases les plus importantes du texte biblique, il lui annonça explicitement le message de l’Evangile de la vérité dans sa totalité et en quelques mots: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta maison. Cette parole lui donna une grande espérance, le Seigneur ne l’a pas châtié, il ne l’a pas frappé en lui envoyant la foudre du ciel, mais il lui ouvrit la porte de la grâce qui est en Jésus-Christ. L’apôtre expliqua à tout ceux qui étaient là, hommes et femmes, esclaves et prisonniers, ainsi qu’aux jeunes, que Jésus est le Seigneur qui a le pouvoir de faire trembler la terre, de pardonner les péchés, de donner le salut aux pécheurs, de ressusciter les morts, et de donner à ceux qui se repentent, l’Esprit-Saint pour habiter en eux, l’Esprit qui libère l’homme pécheur du pouvoir du péché.

Paul a pu avec quelques mots semer la bonne nouvelle dans les cœurs vides de ses auditeurs, qui acceptèrent sur le champ le Seigneur Jésus, comme leur sauveur et leur Seigneur. Ils réalisèrent que Dieu était avec ses apôtres, et qu’à travers eux, c’était lui qui parlait à la foule, leur tendant la main de la réconciliation. La lumière de l’Evangile remplissait tous les cœurs. Le geôlier les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et leur donna des habits propres, comme il leur demanda de le baptiser, comme symbole de sa soumission totale au Seigneur de l’amour, Jésus-Christ. Et cet officier retraité, et responsable de la prison, voulait se libérer de tous les vestiges de sa vie passée, et ouvrir la porte de sa maison à l’Esprit de Dieu. Il demanda aux apôtres de le baptiser, ainsi que tous les siens le même jour. Il réalisa l’importance et la nécessité d’obéir au commandement du Seigneur, et que toute lenteur dans l’application de ses commandements est un péché, sa réponse à l’appel de Dieu a été une repentance totale immédiate et une entière soumission au Seigneur vivant.

Et quand les baptisés furent remplis de l’Esprit-Saint, ils commencèrent à chanter les louanges du Seigneur, et comprirent que le Seigneur les a visités dans leur prison obscure. Alors, ils conduisirent les apôtres chez eux, leurs préparèrent la chambre, et leurs servirent le repas, ils se réjouirent ensemble, car le Seigneur a lavé leur conscience de tous les péchés et les a gratuitement sanctifiés, eux qui étaient des pécheurs, vivent aujourd’hui dans la lumière de Dieu, dans l’obscurité de ce monde. Quelle belle image! Un festin au milieu de la nuit. Le Christ a éclairé les croyants qui étaient dans les ténèbres, et a rempli leurs cœurs de sa joie parfaite. Tout cela a été le fruit de l’endurance des souffrances et l’obéissance à la foi en Paul et Silas, et les prières de Lydie, de Luc et de Timothée pour les prisonniers.

ACTES 16:35-40
35 Et quand il fit jour, les préteurs envoyèrent les licteurs pour dire au geôlier: Relâche ces hommes, 36 et le geôlier annonça la chose à Paul: Les préteurs ont envoyé dire qu’on vous relâche; maintenant donc sortez, et allez en paix. 37 Mais Paul dit aux licteurs: Après nous avoir battus de verges publiquement et sans jugement, nous qui sommes romains, ils nous ont jetés en prison, et maintenant ils nous font sortir secrètement! Il n’en sera pas ainsi, qu’ils viennent eux-mêmes nous mettre en liberté. 38 les licteurs rapportèrent ces paroles aux préteurs, qui furent effrayés en apprenant qu’ils étaient romains. 39 Ils vinrent les apaiser, et ils les mirent en liberté, en les priant de quitter la ville. 40 quand ils furent sortis de la prison, ils entrèrent chez Lydie, et, après avoir vu et exhorté les frères, ils partirent.

Le gardien de la prison a attendu avec un Cœur inquiet la dernière décision des deux premiers responsables de la ville, car il libéra les deux prisonniers sans leur autorisation et les invita chez lui, il se réjouit quand il entendit l’ordre de les mettre en liberté. Il alla tout joyeux pour voir Paul, et lui faire connaître leur décision, et le pria de quitter la ville avec Silas, afin de ne pas être agressés.

Mais Paul refusa de sortir secrètement de la prison avec Silas, en demandant, non pour lui-même, mais pour toute l’église, qu’ils ne sont pas des voleurs, mais des citoyens romains, qui ont été maltraité et frappés. Ils furent traités comme des esclaves, et mis en prison sans jugement, ce qui est totalement contraire aux lois romaines. Et dans un état juste, comme l’état romain, cela signifie qu’une erreur fut commise par les juges, ce qui pourrait les mener tout droit au jugement et à la prison, et aussi poursuivre les responsables en justice.

Paul demanda que les préteurs viennent eux-mêmes les mettre en liberté, tout en demandant des excuses, et qu’ils les accompagnent comme des hôtes d’honneur dans les rues de la ville. Paul ne cherchait pas à se venger, car en tant que croyant il avait déjà pardonné aux responsables, mais il voulait justifier la jeune église, et la montrer comme un mouvement respectable, et dont les adeptes n’ont pas à se cacher dans des grottes, des cavernes et des caves.

Les préteurs effrayés sont venus rapidement voir Paul, pour discuter humblement avec lui, ils vinrent l’apaiser, et le mirent en liberté, en le priant de quitter la ville, pour éluder des problèmes avec les maîtres de la servante devineresse, qui fut libérée du pouvoir de Satan par la grâce du Seigneur.

Paul ne donna pas beaucoup d’importance à leurs paroles, et retourna à la maison de Lydie, la marchande de pourpre, où les disciples étaient réunis pour prier ensemble. Lydie, la première européenne convertie à la foi chrétienne, était avec des frères dans sa maison, et cela suggère que c’est-elle qui leur a annoncé la bonne nouvelle du Seigneur Jésus-Christ, et aussi le responsable de la maison. Paul avait annoncé la bonne nouvelle de Jésus-Christ aux Philippiens pendant une période qui n’était pas courte, et il fonda une église vivante. L’apôtre des païens et Silas rencontrèrent les disciples dans la maison de Lydie. Les disciples consolèrent et encouragèrent Paul et Silas souffrants à cause du nom de Jésus. Le Seigneur garda la vie de ses serviteurs, et il était avec eux dans les moments difficiles. Les deux apôtres quittèrent le lieu en prenant avec eux Timothée, et laissèrent Luc, pour prendre soin de l’église de Dieu. Dorénavant, Luc va utiliser le pronom "eux " pour dire qu’il n’est plus avec Paul et Silas.

PRIÈRE: Seigneur, nous te louons, toi qui es saint, car ta parole sauve et transforme les humains. Nous croyons également que tu sauves entièrement nos familles. Purifie nos cœurs de toute iniquité par ton sang précieux, et nettoie totalement notre pensée par l’illumination du Saint-Esprit, afin que les membres de nos familles voient ton amour, et désirent ta paix. Amen.

QUESTION 82: Pourquoi le versé 31 du chapitre seize est considéré comme les paroles les plus importants de la Bible?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:31 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)