Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 008 (Matthias Chosen)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Igbo -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 1 - La fondation de l'Église de Jésus Christ a Jerusalem, la Judée, la Samarie et la Syrie -- Sous la direction de l'Apôtre Pierre guidé par le Saint Esprit (ACTES 1 – 12)
A - L'émergence et la croissance de l'Église primitive à Jérusalem (Actes 1 - 7)

4. La sélection d’un apôtre à la place du Judas le traître (Actes 1:15-26)


ACTES 1:21-26
21 Il faut donc que, parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu avec nous, 22 depuis le baptême de Jean jusqu'au jour où il a été enlevé du milieu de nous, il y en ait un qui nous soit associé comme témoin de sa résurrection. 23 Ils en présentèrent deux: Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. 24 Puis ils firent cette prière: Seigneur, toi qui connais les cœurs de tous, désigne lequel de ces deux tu as choisi, 25 afin qu'il ait part à ce ministère et à cet apostolat, que Judas a abandonné pour aller en son lieu. 26 Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres.

Les apôtres n’avaient des questions philosophiques sur la raison pour laquelle Judas livra son Seigneur Jésus. Mais ils croyaient que Dieu est juste dans son jugement, et ils ne regardèrent pas en arrière assez longtemps, mais ils s’avancèrent et ils ne se tinrent pas perturbés dans leurs sentiments. Ils réfléchirent sur leur devoir de prêcher tout le monde, et que par la prière ils voulurent demander de Jésus le chiffre complet pour leur cercle apostolique, afin que ces délégués ne diminuent pas lors du déversement du Saint-Esprit en eux.

Et l'exigence de choix, de désigner un tel homme comme apôtre, c’est son accompagnement à Jésus dès le départ, afin d'être un témoin oculaire de son œuvre et ses paroles, et qui avait expérimenté personnellement celui qui est ressuscité d’entre les morts. Ainsi il apparut que les douze disciples n’étaient pas les seuls qui marchèrent avec Jésus, mais aussi un bon nombre de ses adeptes. Jésus a envoyé aussi soixante-dix disciples à la Galilée, et les avait délégués pour le service. Alors, ils étaient stricts quand ils déterminèrent les conditions pour le service apostolique, afin que la désignation soit limitée à un certain nombre parmi ceux qui furent illuminés sous la bannière de discipolat chez Jean Baptiste et ils suivirent ses paroles et confessèrent leurs péchés à lui, en attendant l’action du royaume de Dieu. En fait, un bon nombre de disciples de Jean furent eux qui ont entendu l'appel tel que: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. Ils ont abandonné leur maître du baptême d’eau pour le pardon des péchés et ils ont suivi le nouveau maître qui les baptisera de l'Esprit Saint, et les affermira dans la joie de la nouvelle alliance.

Peut être nous pensons que celui qui a suivi Jésus continuellement est devenu un bon être humain plus sage que tous les autres, mais la conduite des disciples démontre le contraire. Nul ne peut appliquer la foi véritable, l’amour chaleureux, et l’espérance croissante sans l'Esprit Saint. Les disciples attendirent les paroles de Jésus, mais leurs cœurs ont été restés hautains. Il ont vu sa gloire après sa résurrection, mais ils n’en avaient pas encore la vie éternelle, parce que l'Esprit Saint n'était pas encore survenu en eux. Certains interpréteurs de la Bible voient que le choix d’un remplaçant de Judas a été un acte humain hâtif non du Dieu, car Dieu a choisi à ce moment là Paul comme apôtre et qui a reçu le service et l’autorité de Judas pour prêcher aux nations.

Mais les douze disciples ne pensèrent pas à prêcher les bonnes nouvelles au monde au début, plutôt, de renouveler les douze tribus de leur peuple. Alors, l’apôtre Paul a agi en harmonie avec le reste des apôtres et il appela à faire une grande réunion pour les adeptes de Jésus, en demandant de tous de nommer les candidats. Après, ils ont mis le choix final entre les mains du Seigneur qui connais les cœurs. On voit que Pierre n’a pas agi comme un évêque qui a une autorité absolue, il n’a pas aussi mené le choix d’une façon démocratique où la majorité décide, mais tous ensembles s’approchèrent de Dieu en demandant de lui le jugement divine et une intervention directe.

Et pour écouter la voix du Dieu, ils utilisèrent avant le déversement de l’Esprit Saint le tirage au sort. Mais après, quand ils ont choisis les sept diacres, ils donnèrent à l’église tout le droit de choisir. Il est arrivé à Antioche que le Saint Esprit lui-même a choisi Barnabas et Paul pour le ministère de l’évangélisation. Au moment où les anciens étaient entrain de prier et jeûner en demandant l’action du Christ et son instruction.

En effet, l’histoire des actes des apôtres est en vérité l’histoire du Christ qui est ressuscité d’entre les morts et ses actes comme une réalisation de l’extension du royaume de Dieu. Nous ne vivons pas donc dans l’église sous l’autorité de la papauté ni sous un gouvernement dictature socialisme, mais plutôt, sous la direction du Christ qui est réalisée par la puissance de l’Esprit Saint qui est en œuvre dans les cœurs des croyants.

Puisse nous ne dépendons pas, dans la désignation des ministères dans l’église aux diacres et les anciens et ceux qui les aident, juste sur notre intelligence, notre volonté et notre compétence, mais premièrement et filament sur la prière, pour que Christ lui-même choisisse ses serviteurs, non selon leurs possessions et leurs dons naturels ou leurs niveau social, mais selon sa volonté seule. Alors là commencera l’œuvre du Seigneur, et ses serviteurs seront remplis de l’Esprit Saint. Il ne s’agit pas des attestations théologiques, ni la relation avec les partis ou les écoles confessionnelles, qui assurent la réussite d'un pasteur ou un ancien ou un évêque, mais c’est sa rencontre avec le Christ qui est ressuscité d’entre les morts et sa vocation directe pour lui. Celui qui sert le Seigneur sans cette vocation est en danger de tomber en enfer.

Les onze apôtres ne voulurent pas distribuer les ministères et la délégation de Christ indépendamment, en sachant que nul ne connaît les cœurs ni l'humeur ni les dons ni la fidélité dans les moindres choses.

En effet, cent vingt hommes ont prié ensemble, pour que le Seigneur choisisse un des candidats pour le service de la grâce, et pour le rendre compétent d’exercer son ministère, parce que si le Fils de Dieu n'interviendrait pas dans la désignation du serviteur de l’Evangile, tout son service sera en vaine. Alors,

Ils en présentèrent deux pour cette position dont on ne connaît pas assez d’information ni on a connu comment le sort a été tiré. Mais ce tirage au sort n’était pas tombé sur le premier qui est connu, mais sur Matthias qui est inconnu, et qui a été appelé par ce choix pour sa responsabilité comme membre dans la sélection apostolique. Jésus avait remplis ce remplaçant dans les jours qui suivaient avec son Saint-Esprit et il a affermi sa participation au royaume de Dieu, cependant, nous ne savons pas d’autre chose sur Matthias qui a été choisi.

PRIÈRE: Seigneur, nous te remercions car tu appelles des gens qui sont incompétents pour le ministère, et tu les prépares, tu les délègues, tu les équipes et tu les fais prospérer. Si nous trouvons grâce à tes yeux, ne nous rejettes pas, mais brises notre orgueil et renouvelles nous pour te servir, nous qui sommes petits dans ta force pour glorifier ton nom. Amen.

QUESTION 8: Quelles sont les conditions pour servir Christ?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 08:50 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)