Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 099 (Fundamental Principles of Preaching)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul? -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 2 - Christ enseigne et exerce un ministere en Galilee (Matthieu 5:1 - 18:35)
C - Les douze disciples sont envoyes precher et servir (Matthieu 9:35 - 11:1)
3. Les methodes pour repandre le royaume des cieux (Matthieu 10:5 - 11:1) -- Deuxème série des paroles de Jésus

a) Les principes fondamentaux de la prédication (Matthieu 10:5-15)


MATTHIEU 10:11-13
11 Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous s'il s'y trouve quelque homme digne de vous recevoir; et demeurez chez lui jusqu'à ce que vous partiez. 12 En entrant dans la maison, saluez-la; 13 et, si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle; mais si elle n'en est pas digne, que votre paix retourne à vous.

Au cours de son ministère, Christ a toujours suivi la direction de l’Esprit de son Père. Avant d’entrer dans un village ou une ville, il priait pour que Dieu lui montre chez qui séjourner. Il savait que les meilleurs ne sont pas bons en eux-mêmes. Ceux qui sont dignes de le recevoir ont reconnu la méchanceté qui sort de leur cœur et souffrent à cause de leur nature corrompue. C’est ainsi qu’ils sont devenus dignes du royaume de Dieu et de recevoir ses ambassadeurs. Au début de votre ministère, demandez à Dieu de vous conduire chez le repentant et non chez ceux qui sont satisfaits de leur égoïsme ou chez les riches arrogants. Celui qui a soif de connaître la grâce de Dieu acceptera l’évangile de paix. Le pauvre vous donne une part de son pain, mais le riche, le juriste, le fort et l’arrogant pense n’avoir nul besoin de vous. Lorsqu’un homme tombe dans le désespoir et regrette, il est mieux préparé à accepter le salut, car votre Seigneur a travaillé son cœur pour vous permettre d’y apporter sa paix.

«Informez-vous s'il s'y trouve quelque homme digne» qui craint Dieu et qui connaît un peu Jésus. Le meilleur est encore loin de mériter la faveur de l’offre de l’évangile, mais certains sont plus prompts que d’autres à donner un accueil favorable aux apôtres et à leur message et ne piétineront pas ces perles sous leurs pieds.

Le Seigneur vous aidera à trouver ceux qui ont soif de justice, et à ne pas aller d’abord chez ceux qui vous invitent simplement pour gaspiller du temps et vous engager dans de vaines discussions. Christ nous recommande de nous centrer sur ceux qui sont déjà conduits par l’Esprit du Seigneur. Christ a ordonné à ses disciples de s’informer, de chercher les personnes dignes et non pas les riches, ni l’homme le plus important du village, mais le meilleur homme.

Avec un frère, vous pouvez partir visiter ceux qui vous entourent. L’idéal serait que le frère qui vous accompagne soit un habitant de la région qui connaît bien les gens et les situations.

Demandez à Christ d’ouvrir une maison dans chaque quartier de la ville pour la prédication, ce qui pourrait en amener beaucoup à la foi par sa puissance. Votre maison est-elle devenue un centre pour le service actif et une source de paix pour les alentours?

A l’époque, la salutation habituelle était: «Que la paix soit avec vous!» Cette phrase a été reprise dans l’évangile. Ici, elle désigne la paix du Père et du Fils, la paix du royaume des cieux que les disciples pouvaient donner à tous ceux qu’ils saluaient. Celui qui hésite à prononcer cette bénédiction sur autrui devrait se rappeler que Christ nous dit que cette façon de prier convient à chacun, puisque l’Evangile a été offert à tous. Christ connaît les cœurs et les caractères de tous les hommes et il connaît les personnes qui bénéficieront de cette salutation. Si la maison en est digne, elle récoltera le fruit de votre bénédiction. Dans le cas contraire, vous n’avez commis aucun mal et vous n’en perdrez aucun avantage. La bénédiction vous reviendra, comme les prières de David pour ses ennemis non reconnaissants l’ont fait (Psaume 35:13).

C’est notre devoir de servir tous les hommes avec bonté, de prier de tout notre cœur pour ceux que nous connaissons et de nous comporter de la bonne manière envers ceux que nous rencontrons, et ensuite de laisser Dieu décider de l’effet que cela aura sur eux. Celui qui répond à l’Esprit de Dieu profitera de la salutation et recevra une bénédiction divine, mais celui qui endurcit son cœur à la paix et à la miséricorde de Dieu subira le jugement pour l’avoir renié.

MATTHIEU 10:13-15
13 Si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle; mais si elle n'en est pas digne, que votre paix retourne à vous. 14 Lorsqu'on ne vous recevra pas et qu'on n'écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds. 15 Je vous le dis en vérité: au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là. (Genèse 19:1-29; Actes 13:51)

Si les habitants ne sont pas prêts à accepter l’évangile de Jésus, ne continuez pas à frapper à leur porte ni à insister, car l’amour de Dieu ne force personne. Sa puissance pénètre le cœur de ceux qui aspirent à la paix et à la vérité, qui s’ouvrent à elle volontairement et non par la force. Notre foi ne connaît aucune saisie par la force, ni soumission, mais la conviction et la responsabilité.

Lorsqu’un homme, une famille, une ville ou une nation rejette Christ et ses apôtres, superficiellement ou lentement, séparez-vous-en tranquillement pour ne pas partager le jugement qui leur est réservé. Quiconque rejette l’évangile de Christ avec sa paix rejette Dieu lui-même.

Le jour du jugement vient, où tous ceux qui refusent l’évangile devront certainement en rendre des comptes, même s’ils s’en moquent pour le moment. Ceux qui ne veulent pas entendre la doctrine qui les sauvera devront écouter la sentence qui causera leur perte. Leur jugement est réservé jusqu’à ce jour. Mais continuez à prier pour eux, même s’ils vous rejettent vous et votre Seigneur.

Lors du jugement, la condamnation de ceux qui rejettent l’évangile sera plus sévère et terrible que celle de Sodome et Gomorrhe. Il est dit que Sodome a subi la vengeance du feu éternel. Mais cette vengeance se manifestera d’une autre manière sur ceux qui méprisent le salut. Les habitants de Sodome et Gomorrhe étaient très mauvais. Leur plus grave faute était de ne pas avoir reçu les anges qui leur avaient été envoyés, mais d’avoir cherché à abuser d’eux et de n’avoir pas prêté attention à leurs paroles. Leur condamnation sera pourtant moins horrible que celle que subiront ceux qui ne reçoivent pas les ministres de Christ et ne prêtent pas attention à leurs paroles. La colère de Dieu contre eux sera encore plus forte. En refusant l’offre de la vie éternelle, ils ont choisi la mort. D’après ce récit, l’iniquité d’Israël, à qui Dieu a envoyé ses serviteurs les prophètes, est plus abominable que l’iniquité de Sodome. Son iniquité est encore plus grave maintenant, vu qu’il leur a envoyé son Fils, l’Esprit incarné de sa parole.

Avant de laisser tomber le désobéissant, réfléchissez-bien. Demandez-vous si vous n’êtes pas la raison de son hésitation et de sa désobéissance, par un malentendu ou à cause de votre dureté ou précipitation. Prenez le temps de vous placer devant Dieu et de réfléchir, de vous repentir pour ne plus offenser personne. Et si nécessaire, allez demander pardon afin de ne pas porter la responsabilité d’une âme perdue.

Christ confirme par ces paroles le fait du jour du jugement et affirme que son évangile est le seul moyen d’échapper à ce jour terrible. Celui qui s’oppose aux gens de l’évangile ou les rejette se place sous la colère de Dieu au jour du jugement.

PRIÈRE:. Père saint, ton Fils nous a appelés à être des ouvriers de paix. Aide-nous à nous conduire avec sagesse. Pardonne nos actes stupides. Donne-nous des amis et des frères sincères avec lesquels nous puissions répandre ton évangile dans chaque quartier de notre ville. Que l’eau vive coule à travers nous vers le désert aride.

QUESTION 101: Qui acceptera la paix de Dieu?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 09:25 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)