Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 019 (Worship of the Magi)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Chinese -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 1 - Partie préliminiaire au ministère de Christ (Matthieu 1:1 - 4:25)
A - Naissance et enfance de Jésus (Matthieu 1:1 - 2:23)

3. Visite et adoration des mages (Matthieu 2:1-11)


MATTHIEU 2:1-2
1 Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem, 2 et dirent: Où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer.
(Cf. Nombres 24:17)

Bien que la venue du Seigneur Jésus ait été attendue par toutes les nations, elle a pour ainsi dire passé inaperçue, c’est une honte. Jésus est né dans l’ignorance et la discrétion. Il s’est dépouillé de sa gloire et il est venu dans ce monde en parfait inconnu. On aurait pu s’attendre à ce que le Fils de Dieu soit reçu en grande pompe, avec toute la gloire qui lui est due et le respect dû à son rang. Les couronnes et les sceptres auraient dû immédiatement tomber à ses pieds, les rois et les princes du monde auraient dû être ses humbles serviteurs. Les Juifs attendaient un Messie de ce genre, mais la réalité est bien différente. Il «était dans le monde, et le monde ne l’a point connu» et «il est venu chez les siens et les siens ne l’ont point reçu» (Jean 1:9-11).

En 587 av. J.-C., les Juifs étaient captifs en Mésopotamie. Ils ont partagé leur connaissance de Dieu et les prophéties qui annonçaient l’envoi du Fils de David dans le monde pour apporter la paix aux hommes. Cette nouvelle est parvenue aux nations de l’Orient. Ces nations n’ont pas oublié le personnage de Daniel, un grand prophète, qui avait servi, il y avait bien longtemps, sous le règne de Nebucadnetsar et de ses successeurs. Il avait exercé une influence sur la destinée de cette nation.

Certains Juifs ont sans doute étudié les secrets de l’univers à l’Ecole d’astronomie de Babylone appartenant aux Chaldéens. Ils ont observé le rapprochement et la conjonction de Saturne et Jupiter le 29 mai de l’an 7 av. J.-C. Ces deux planètes ont créé une étoile très brillante; ces astrologues pensaient que cette conjonction désignait le moyen pays, que Saturne symbolisait la protection des Juifs, et que Jupiter était l’étoile des rois. Par conséquent, ils ont observé ces planètes et compris que Christ, le roi des Juifs et Maître de l’univers, était né.

Les astrologues arrivent à Jérusalem en provenance de l’Orient, à la recherche du roi des Juifs. Ils se rendent à Jérusalem parce que c’était la capitale. Ils auraient pu penser: «Si un tel roi est né, nous en entendrons parler jusque dans notre pays, et il sera alors assez tôt pour lui rendre hommage.» Mais ils étaient si impatients qu’ils ont entrepris ce long voyage afin de le trouver.

Leur enthousiasme nous apprend que ceux qui cherchent vraiment à connaître Christ, ne tiendront compte ni des souffrances ni des dangers sur leur route. S’ils le cherchent de tout leur cœur, ils le trouveront.

Les astrologues ont calculé que cette conjonction de Jupiter et Saturne, les plus grandes planètes de notre système solaire, apparaîtrait deux fois au cours de la même année et formerait en chaque occasion une étoile brillante. Devant cet événement unique, ils ont décidé d’envoyer une délégation de l’Ecole à Jérusalem pour y être le jour de la seconde conjonction, à savoir le 3 octobre, et y rester jusqu’à la troisième conjonction le 3 décembre de l’an 7 av. J.-C. La délégation chercherait à connaître le lieu de naissance du nouveau roi des Juifs qui allait changer le monde. Ces voyageurs n’ont pas craint les chaleurs torrides de l’été. Ils sont partis de l’Euphrate vers la Syrie en longeant les fleuves Oronte et Litani pour atteindre le sud de la Jordanie. Puis ils ont affronté le désert et sont arrivés à Jérusalem qui couronne le sommet des montagnes.

Les mages ne demandent pas si un roi est né, mais carrément: «Où est né le roi des Juifs?» Ils ont cette ferme assurance dans leur cœur.

Ils s’attendaient à trouver le peuple aux pieds du nouveau roi, en train de l’adorer, et recevoir rapidement une réponse. Ils posent la question à tous ceux qu’ils rencontrent, mais personne ne leur donne de réponse satisfaisante. La même ignorance existe aujourd’hui dans notre monde, et malheureusement aussi dans nos églises. Nous n’en sommes pas conscients. Ceux qui, à nos yeux devraient nous conduire à Christ, sont eux-mêmes des étrangers pour lui.

Un ange a annoncé la naissance de Christ aux bergers, et une étoile l’a annoncée aux philosophes païens. Dieu a parlé à ces deux catégories de personnes de manière à ce qu’ils puissent comprendre. La manière de communiquer de Dieu n’est pas limitée.

PRIERE: .Dieu puissant, je te remercie parce que tu es Maître des étoiles et du soleil. Tu as créé les mondes et ils t’appartiennent. Tu parles aux païens dans des rêves et des visions et tu as donné ta Parole incarnée au monde pour nous permettre de connaître ta volonté. Crée en moi le même désir de voir ton Fils que celui qui habitait les sages qui se sont hâtés de partir à sa rencontre.

QUESTION 21: A quel moment a eu lieu la première conjonction de Saturne et Jupiter à cette époque?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 08:32 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)