Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Acts - 069 (Founding of the Church at Lystra)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- FRENCH -- Georgian -- Hausa -- Igbo -- Indonesian -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Somali -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek -- Yiddish -- Yoruba

Previous Lesson -- Next Lesson

ACTES - Dans la procession triomphale de Christ
Etudes des Actes des Apôtres selon Luc
PARTIE 2 - Des nouvelles au sujet de l'évangélisation parmi les païens et la création d'Églises d'Antioch à Rome -- Par le ministère de l'apôtre Paul qui a pris le départ par le Saint-Esprit (Actes 13 - 28)
A - Le premier voyage d'évangélisation (Actes 13:1 - 14:28)

5. La fondation de l'Église de Lystre (Actes 14:8-20)


ACTES 14:8-13
8 A Lystre, se tenait assis un homme impotent des pieds, boiteux de naissance, et qui n'avait jamais marché. 9 Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu'il avait la foi pour être guéri, 10 dit d'une voix forte: Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d'un bond et marcha. 11 A la vue de ce que Paul avait fait, la foule éleva la voix, et dit en langue lycaonienne: Les dieux sous une forme humaine sont descendus vers nous. 12 Ils appelaient Barnabas Jupiter, et Paul Mercure, parce que c'était lui qui portait la parole. 13 Le prêtre de Jupiter, dont le temple était à l'entrée de la ville, amena des taureaux avec des bandelettes vers les portes, et voulait, de même que la foule, offrir un sacrifice.

Il y a eu lieu dans la ville de Lystre, trente kilomètres au sud-ouest d'Icone une merveille étrange, parce que Jésus guérit un homme paralysé par les paroles de l'Apôtre Paul. Des années avant cet événement, Pierre a guéri un paralysé au nom de Jésus-Christ devant la porte du temple, qui était boiteux de naissance. A cette époque là cette guérison a causé le rassemblement du peuple dans la cour du temple, et un sermon efficace fut prêché par Pierre. En conséquence, Pierre fut guidé à l’audience devant le Sanhédrin.

De même c’était passé à Lystre avec Paul, où l'apôtre a prêché au public y compris un homme paralysé de naissance. Ce pauvre a compris l'orateur, et croyait en la puissance du Christ. Et quand ses yeux et celles de Paul se croisèrent, l’apôtre comprit la volonté du Jésus, et fixa les regards sur le boiteux, et lui ordonna de se tenir debout sur-le-champ sur ses pieds et de marcher. En effet, la force du Christ a fait son œuvre par les paroles de l’apôtre Paul, sans que l’orateur prononce le nom de Jésus, et sans que l’apôtre tienne la main du boiteux comme Paul l’avait fait autrefois parce que le patient a entendu l'Evangile et crut en les bonnes nouvelles du salut, alors, sa foi l’a sauvé.

Lystre était une ville païenne dont les gens ne connaissent pas Dieu l’unique et le Saint devant lequel tous les gens sont pécheurs. Mais ces païens crurent en nombreux dieux et esprits, et crurent qu’ils pourraient être incarnés et vivre parmi eux. Comme ils ont déifié facilement certains gens fameux, parce que les esprits de l'enfer et les gens égarés ne vivent pas indépendamment les un des autres.

Quand les gens ont entendu Barnabas et Paul, et virent la guérison du malade, ils pensèrent que des bons dieux ont visité leur ville. Ils appelèrent Barnabas Jupiter (Zeus), parce que ses qualités sont identiques à les siennes en l’esprit de la paternité, la bonté, le calme et la sérénité, comme si il est le père des dieux. Ils appelèrent aussi Paul Mercure (Hermès), le messager des dieux, qui se caractérise par l'activité, le mouvement, le discours et la lutte, et comme il y avait dans al ville un ancien temple du dieu Zeus (Jupiter), le prêtre de ce temple se précipita vers les agriculteurs et ramena deux gros taureaux, et décorés avec des fleurs, il les conduisit à les immoler. Il appela les gens dans la ville de venir en groupe au banquet de la joie, qui se tient en l'honneur des dieux. Ces banquets qui avaient lieu dans les temples ont été caractérisés par l’ivrognerie, la vanité et l'adultère, parce qu'ils croyaient qu’en présentant toutes leurs énergies dans la joie et la pornographie ils auront des bénédictions divines comme récompense.

Paul et Barnabas ne comprenaient pas le crie de la foule en leur dialecte au premier temps, même ils étaient loin d'eux comme révérence, mais dès que les apôtres comprirent l’objectif de l’énorme sacrifice, ils furent paniqués et dégoûtés, ils coururent dans la foule et déchirèrent leurs vêtements en expression de leur colère et leur jalousie pour Dieu. Paul se tint debout sur une pierre élevée, en criant: "arrêtez-vous! Vous avez tort, nous ne sommes pas des dieux pas du tout, mais nous sommes des êtres humains de chair et d'os comme vous, vous vous trompez, Zeus et Hermès (Jupiter et Mercure) ne sont pas venus chez vous, c’est de l’idolâtrie et des fantasmes inexistantes. Tous vos dieux sont futiles sans force et sans vie, ils sont des morts inexistants.

Mais nous vous prêchons Dieu seul, le Saint et le véritable qui a crée les cieux et la terre et tout ce qui est en eux, et tout ce que vous voyez. Même nous sommes tous la création du bon Dieu, qui ne force personne de faire sa volonté, mais il laisse les récalcitrants aux désirs de leur cœur pour se ruiner et en dépit de l’égoïsme des peuples, Dieu accomplit son histoire avec les êtres humains, et il aime l'entêtement, et leur offre aujourd'hui encore, la pluie, le soleil, la chaleur, le froid et la moisson. Dieu le seul qui nous donne la provision et le banquet et la joie et ce n'est pas Hermès et Zeus (Jupiter et Mercure) ni aucun autre esprit, parce qu'ils sont tous futiles. Ainsi les deux apôtres ont parlé avec les individus et les masses et les ont empêchés d'offrir le sacrifice. Alors, le prêtre fut irrité et les masses furent attristés ceux qui ont pensé à la joie dans la communion avec les dieux et retournèrent déçus à leurs domiciles comme si une foudre est tombé du ciel sur eux. Toute la ville parlait des deux apôtres et leur évangélisation étrange sur Dieu l’unique.

QUESTION 69: Pourquoi Paul appela-t-il tous les dieux des vanités?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on September 27, 2012, at 09:24 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.140)