Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- John - 075 (The Jewish council sentences Jesus to death)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Bengali -- Burmese -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- Hausa? -- Hindi -- Indonesian -- Kiswahili -- Kyrgyz -- Malayalam -- Peul -- Portuguese -- Russian -- Serbian -- Spanish? -- Tamil -- Telugu -- Turkish -- Urdu -- Uyghur? -- Uzbek -- Vietnamese -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

JEAN - La lumière luit dans les ténèbres
Etudes de l'Evangile de Christ selon Jean

PARTIE 2 - La lumière luit dans les ténèbres (Jean 5:1 - 11:54)
C - Le dernier voyage de Jesus a Jerusalem (Jean 7:1 - 11:54) La seperation des tenebres de la lumiere
4. La resurrection de Lazare et ses conséquences (Jean 10:40 – 11:54)

d) Le sanhédrin juif condamne Jésus à mort (Jean 11:45-54)


JEAN 11:45
45 Plusieurs des Juifs qui étaient venus vers Marie, et qui virent ce que fit Jésus, crurent en lui.

Lazare a vécu à nouveau après sa mort. Il a mangé, bu et parlé. Les gens l’ont vu vivant sur la route et à la maison. Plusieurs furent étonnés de la majesté de Jésus et reconnurent qu’il était le Messie, le Fils du Dieu vivant. Ainsi, le nombre de disciples augmenta et les gens accouraient à la maison de Marie pour voir Jésus avec Lazare.

JEAN 11:46-48
46 Mais quelques-uns d'entre eux allèrent trouver les pharisiens, et leur dirent ce que Jésus avait fait. 47 Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens assemblèrent le sanhédrin, et dirent: Que ferons-nous? Car cet homme fait beaucoup de miracles. 48 Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront détruire et notre ville et notre nation.

Certains de ceux qui avaient assisté au miracle se dépêchèrent d’aller tout raconter aux Pharisiens. Ils ne croyaient toujours pas. Il est fait allusion à leur jugement dans la parabole de «l’homme riche» auquel Abraham a répondu: «S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader même si quelqu’un des morts ressuscitait» (Luc 16:31). L’Esprit de Dieu ne peut pas transformer des cœurs de pierre qui refusent de se confier en Jésus, même si les plus grands miracles sont accomplis devant leurs yeux.

Au sanhédrin, les Pharisiens exerçaient une forte influence dans les affaires religieuses. D’ailleurs, les grands prêtres durent céder face à leur insistance. 70 membres furent priés de discuter du problème. Les Sadducéens, qui niaient la résurrection, accueillirent favorablement la convocation du sanhédrin. Les membres étaient indécis et confus, puisque Jésus n’avait commis aucun péché spécifique nécessitant une arrestation. Cependant, il y avait un réveil chrétien parmi le peuple, et des dizaines de milliers de pèlerins arrivaient dans la capitale pour la Pâque. Au cours des débats qui suivirent, les membres du sanhédrin appelèrent Jésus un simple homme, pas même un homme de Dieu ni un prophète. Malgré ce reniement, ils ne pouvaient pas ignorer ses puissants miracles.

Au cours de la procédure, la peur assombrit l’atmosphère du sanhédrin. Ils craignaient que la puissance impériale ne remarque cette affaire et intervienne. Le rassemblement des foules autour d’un homme qui accomplissait des miracles à la manière du Messie, présageait le risque d’une rébellion. Dans ce cas, les Romains interdiraient l’accès au temple, la demeure de Dieu. Puis les services au temple seraient interrompus ainsi que les sacrifices, les prières et les bénédictions.

JEAN 11:49-52
49 L'un d'eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit: Vous n'y entendez rien; 50 vous ne réfléchissez pas qu'il est dans votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. 51 Or, il ne dit pas cela de lui-même; mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation. 52 Et ce n'était pas pour la nation seulement; c'était aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés.

Réalisant que la réunion dégénérait, le souverain sacrificateur Caïphe se leva et commença à attaquer les chefs de la nation, les accusant d’ignorance et de manque de réflexion. En qualité de président du sanhédrin, il avait le droit de prendre la parole. Il avait été oint d’huile, symbole de sainteté, mais il était un anti-Christ. Il aurait dû être rempli du Saint-Esprit, et Dieu aurait parlé par lui en tant que chef de la nation. Pourtant il suivit ses caprices et commit une erreur. En supposant que le rôle de prophète était lié à sa position de sacrificateur, il traita tous les hommes d’ignorants.

L’esprit qui parlait par Caïphe fut dévoilé, parce que Satan parlait en lui, apparemment attaché aux buts de Dieu, mais en vérité opposé. Il était évidemment préférable pour le peuple que l’Agneau de Dieu meure à leur place, afin qu’il puisse échapper à la colère de Dieu et avoir la vie éternelle. Mais le porte-parole de Satan proposa une telle solution pour des raisons politiques: «Que Jésus meure pour nous délivrer de la colère romaine.» Avec cette prédiction diabolique, les paroles de Christ furent justifiées, à savoir le diable est le père spirituel de beaucoup de Juifs, parce qu’il est un menteur et le père du mensonge.

En dépit de cette mentalité diabolique, Jean vit que Caïphe exprimait un mauvais but, qui était implicitement une vérité divine. Caïphe devait présenter la mort de Jésus comme une délivrance pour tous, sans réaliser les implications de ses paroles «autoritaires». L’ignorant était Caïphe parce qu’il ne croyait pas en Jésus, même si le Saint-Esprit l’avait conduit à prononcer une phrase sur la mort expiatrice de Christ. Il ne parvint pas à saisir le sens de ses propres paroles, parce qu’il voulait en fait le contraire.

L’évangéliste Jean perçut la signification de cette déclaration dans le contexte du salut du monde. Jésus n’est pas mort pour expier les péchés de son peuple uniquement, mais des croyants de toutes les nations. Tous ceux qui se confient en lui sont les enfants de Dieu, car en faisant confiance au Sauveur, ils reçoivent la vie éternelle avec ses forces et ses qualités.

Le but de notre foi ne se limite pas à notre salut personnel, mais vise l’unité de tous les enfants de Dieu en Christ. Son amour est le symbole et la puissance du Christianisme. Son nom rassemble ses disciples. Quand ils sont en communion avec la tête, ils sont liés les uns aux autres. Réveillons-nous et allons à lui. Nous découvrirons de nombreux frères et sœurs qui font aussi partie de la famille de Dieu, une parenté plus intime que celle du monde.

JEAN 11:53-54
53 Dès ce jour, ils résolurent de le faire mourir. 54 C'est pourquoi Jésus ne se montra plus ouvertement parmi les Juifs; mais il se retira dans la contrée voisine du désert, dans une ville appelée Ephraïm; et là il demeurait avec ses disciples.

La prédiction de Caïphe choqua certains membres du sanhédrin qui tenaient pour Jésus, mais la majorité fut satisfaite, croyant que Dieu avait parlé par Caïphe pour prononcer le jugement contre le trompeur et sauver la nation. Par un consensus, le sanhédrin accepta la sentence et la suggestion de Caïphe d’exécuter Jésus. Les plus honnêtes ont sans doute essayé de protester, sans succès. Caïphe le rusé les avait amenés à accepter le projet de tuer Jésus, le plus discrètement possible afin d’éviter le soulèvement de la foule.

Jésus entendit parler de ce complot et en était peut-être conscient par inspiration divine. Il quitta la région de la juridiction du sanhédrin et se rendit avec ses disciples dans la vallée du Jourdain à l’est de Nablus, dans l’attente de l’heure de son sacrifice et de sa résurrection.

Le champ de bataille était maintenant clair. Sa dispute avec les prêtres depuis la purification du temple et sa dispute avec les légalistes depuis la guérison un jour de sabbat avaient maintenant atteint leur apogée avec la résurrection de Lazare. Ainsi, les chefs du peuple avaient résolu de tuer le bienfaiteur aussi vite que possible.

La lumière brille dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont point reçue.

Cher frère, avez-vous vu que Christ est la lumière? Son Evangile a-t-il éclairé votre esprit et renouvelé votre cœur? Possédez-vous sa vie éternelle? Son Esprit vous a-t-il conduit à la repentance et à la confession de vos péchés et a-t-il créé la foi en vous pour bénir et vous rendre saint? Ouvrez votre cœur pour laisser l’Esprit de Christ vous attirer, soumettez-lui votre vie et votre avenir, afin de ne pas consentir à juger Jésus de concert avec ses ennemis. Rejoignez le nombre des disciples et apprenez à connaître le Saint pour pouvoir confesser: «Nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.»

PRIERE: Seigneur Jésus-Christ, merci de ne pas avoir nié la vérité à l’heure du danger; tu as toujours glorifié ton Père céleste. Pardonne ma faible foi et mes négligences. Aide-moi à vivre pour toujours dans ta communion avec le Père et à te servir sans cesse. Que ma vie te glorifie.

QUESTION:

  1. Pourquoi le sanhédrin juif a-t-il tué Jésus?

QUESTIONNAIRE - 4

Cher lecteur, envoyez-nous 15 réponses correctes sur les 17 questions ci-dessous. Nous vous enverrons alors la suite de cette série d’études.

  1. Comment Jésus a-t-il prouvé aux Juifs qu’ils n’étaient pas les enfants d’Abraham?
  2. Quelles sont les qualités du diable que Jésus nous présente clairement?
  3. Pourquoi les Juifs ont-ils voulu lapider Jésus?
  4. Pourquoi Jésus a-t-il guéri l’homme né aveugle?
  5. Pourquoi les Juifs ont-ils nié la possibilité de la guérison de l’homme né aveugle?
  6. Qu’a réalisé ce jeune homme petit à petit au cours de son interrogatoire?
  7. Que signifie le fait de se prosterner devant Jésus?
  8. Quelles sont les bénédictions que Jésus accorde à ses brebis?
  9. Comment Jésus devient-il le Bon Berger?
  10. Comment Christ conduit-il son troupeau?
  11. Comment Jésus a-t-il proclamé sa divinité?
  12. Pourquoi Jésus a-t-il parlé de la gloire de Dieu, même si Lazare était mort?
  13. Pourquoi Jésus a-t-il avancé victorieusement pour délivrer Lazare?
  14. Aujourd’hui, comment ressuscitons-nous des morts?
  15. Pourquoi Jésus a-t-il eu l’esprit troublé et pourquoi a-t-il pleuré?
  16. Comment la gloire de Dieu s’est-elle manifestée dans la résurrection de Lazare?
  17. Pourquoi le sanhédrin juif a-t-il tué Jésus?

Envoyez vos réponses, sans oublier d’écrire lisiblement votre adresse sur la feuille des réponses ainsi que sur l’enveloppe, à:

Waters of Life
P.O.Box 600 513
70305 Stuttgart
Allemagne

Internet: www.waters-of-life.net
Internet: www.waters-of-life.org
e-mail: info@waters-of-life.net

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on April 03, 2012, at 10:35 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)