Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 151 (Jesus First Prediction of His Death and Resurrection)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul? -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 2 - Christ enseigne et exerce un ministere en Galilee (Matthieu 5:1 - 18:35)
D - Les Juifs incredules et leur inimitie envers Jésus (Matthieu 11:2-18:35)
3. Ministere et voyages de Jésus (Matthieu 14:1 - 17:27)

l) Jésus annonce sa mort et sa résurrection pour la première fois (Matthieu 16:21-28)


MATTHIEU 16:21-23
21 Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, qu'il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour. 22 Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t'arrivera pas. 23 Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.
(Matthieu 12:40, Marc 8:31-33, Luc 9:22, Jean 2:19)

Après la confession de Pierre, Jésus brise en quelque sorte l’espoir secret des disciples. Ces derniers espéraient qu’il établirait un état politique chrétien et contrôlerait tous les royaumes du monde. Il leur dit ouvertement que son peuple le renierait, que les anciens le rejetteraient et conspireraient contre lui. Il souffrirait beaucoup et subirait une mort atroce. Sa mort approchait, et les disciples devaient abandonner leurs espoirs et attentes bien humains.

A partir de ce jour, Christ parle régulièrement de ses souffrances. Il en avait déjà fait allusion en disant «Détruisez ce temple» et «le Fils de l’homme sera élevé». Mais maintenant il devient plus précis. Il n’en a pas parlé jusqu’alors, parce que les disciples ne pouvaient pas encore supporter l’annonce de quelque chose de si étrange et si triste. Maintenant qu’ils ont plus de connaissance et sont plus forts dans la foi, il commence à leur présenter la réalité. Christ révèle petit à petit son esprit aux hommes et met en lumière ce qu’ils peuvent supporter et sont prêts à recevoir.

Cette révélation, c’est comme une bombe le jour d’un mariage. Après le témoignage de Pierre, que Christ a accepté sans hésiter, les disciples pensaient que Christ allait renverser le gouvernement romain. Au lieu de cela, ils apprennent la nouvelle choquante que Christ va souffrir et mourir.

Jésus poursuit sa prophétie et leur révèle le secret de sa puissance et la grandeur de sa victoire. Il ne mourra pas comme les autres hommes, mais ressuscitera vraiment d’entre les morts et apparaîtra physiquement. L’enseignement sur la réalité de son royaume se confirmera.

La gloire de Christ était cachée, et ses plans spirituels n’étaient pas facilement visibles pour des esprits humains. Pierre n’a pas reconnu la nécessité des souffrances de Christ, parce que lui, comme les autres, n’a pas compris que la mort expiatrice inévitable de Christ pour les hommes était le seul accès à Dieu. La confession que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, est la clef donnant accès au ciel. Christ révélait que la croix est la porte dans laquelle on enfile la clef pour entrer au ciel.

Pierre prend Jésus à part. Il est contrarié. Bien qu’il l’ait appelé «Seigneur», il se met à lui faire des reproches, en disant: c’est impossible que tu penses à la mort; nous croyons à ton triomphe sur le monde, alors comment peux-tu te défiler et parler de manière pessimiste d’une défaite et de mort? Pierre n’a sans doute pas bien écouté la fin du discours de Jésus sur sa résurrection. Il a vu l’abîme de la mort comme un tombeau ouvert balayant tous ses espoirs. Il fait pression sur Jésus pour qu’il n’aille pas à la croix, mais qu’il l’évite.

Satan avait tenté Jésus par trois fois dans le désert. Cette fois, il se sert de Pierre, le porte-parole des disciples, tout fier d’avoir été béni par son Seigneur. Le diable cherche à utiliser Pierre pour empêcher Jésus d’aller à la croix. Mais Jésus discerne immédiatement la voix du tentateur, le repousse d’un ton sévère et le chasse en disant: «Arrière de moi, Satan! Tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.»

Toute pensée non fondée sur la croix est sans valeur. Celui qui n’accepte pas la croix comme le seul moyen d’accéder à Dieu est perdu.

Ce jugement contre Pierre nous montre que l’Eglise n’est pas bâtie sur sa personne ou son caractère, mais sur l’Esprit de Dieu à l’œuvre au travers de son témoignage courageux. Jésus veut purifier et approfondir la connaissance des apôtres afin qu’ils comprennent que le Fils de Dieu est venu pour mourir. C’est par sa mort qu’il a bâti son royaume avec des pécheurs rachetés, car sans le sang de Jésus-Christ, il n’y a pas d’accès à Dieu.

PRIERE: Nous t’adorons, saint Agneau de Dieu, car tu n’as pas choisi le chemin facile, mais tu as choisi la mort atroce de la croix. Tu n’as pas écouté la voix tentante de Satan au travers de Pierre. Pardonne-nous nos péchés, délivre-nous de notre pensée humaine et ouvre nos yeux pour que nous reconnaissions ton salut à la croix, et ta mort comme la victoire de Dieu sur nos péchés. Merci pour notre justification. Nous te glorifions pour le salut de ceux qui croient en toi. Accepte notre vie en reconnaissance pour ton amour.

QUESTION 153: Qu’a voulu dire Jésus en appelant Pierre «Satan»?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 09:58 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)