Waters of Life

Biblical Studies in Multiple Languages

Search in "French":
Home -- French -- Matthew - 193 (Parable of the Great Wedding Feast)
This page in: -- Arabic -- Armenian -- Azeri -- Bulgarian -- English -- FRENCH -- Hebrew -- Hungarian? -- Indonesian -- Latin? -- Peul? -- Polish -- Russian -- Spanish? -- Uzbek -- Yiddish

Previous Lesson -- Next Lesson

MATTHIEU - Repentez-vous, car le royaume de Christ est proche!
Un cours d'études de l’Evangile de Christ selon Matthieu
PARTIE 4 - Dernieres œuvres de Jésus à Jerusalem (Matthieu 21:1 - 25:46)
A - Dispute au temple (Matthieu 21:1 - 22:46)
5. Quatre paraboles de Jésus (Matthieu 21:28 - 22:14)

d) La parabole du festin des noces (Matthieu 22:1-14)


MATTHIEU 22:1-14
1 Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en paraboles, et il dit: 2 Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. 3 Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir. 4 Il envoya encore d'autres serviteurs, en disant: Dites aux conviés: Voici, j'ai préparé mon festin; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces. 5 Mais, sans s'inquiéter de l'invitation, ils s'en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic; 6 et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent. 7 Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville. 8 Alors il dit à ses serviteurs: Les noces sont prêtes; mais les conviés n'en étaient pas dignes. 9 Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. 10 Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. 11 Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n'avait pas revêtu un habit de noces. 12 Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Cet homme eut la bouche fermée. 13 Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 14 Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.
(Luc 14:16-24, Jean 3:29, Matthieu 21:35, 24:2, Apocalypse 19:8)

Puisque Christ connaît les pensées des hommes, il sait comment leur répondre. Cette parabole représente l’offre de l’évangile et les différentes réponses qui lui sont données. La parabole des vignerons représente le péché des chefs qui ont persécuté les prophètes. Elle montre aussi le péché du peuple, qui négligeait en général le message, tandis que leurs chefs persécutaient les messagers.

Jésus raconte qu’un roi a organisé le mariage de son fils pour donner un exemple du mariage spirituel de Dieu pour son Fils. Les invités représentent l’époux. Tous les hommes sont invités à s’unir dans la foi au Fils de Dieu. Cette union de foi engendre joie, plaisir, supplication et reconnaissance. La nouvelle alliance est comme un heureux mariage, pas une guerre sainte pleine de larmes et de sang versé. Christ nous invite au bonheur.

Ceux qui organisent une noce choisissent les invités. Les invités de Dieu sont les enfants des hommes. «Seigneur, qu’est-ce que l’homme» pour que tu prennes garde à lui! Les premiers invités étaient les Juifs. Là où l’évangile est annoncé, cette invitation est encore donnée. Les ministres sont les «serviteurs» qui sont envoyés avec l’invitation (Proverbes 9:4-5).

De cette parabole, nous voyons que les invités sont vraiment appelés et invités au mariage. Cette invitation est envoyée à tous ceux qui entendent l’annonce de l’évangile. Les serviteurs qui apportent l’invitation n’ont pas une liste précise des invités. Ils n’en ont nul besoin puisque tout le monde est invité. Personne n’est exclu à part ceux qui s’excluent eux-mêmes. Tous ceux qui sont invités au repas sont invités au mariage. Ils sont invités aux noces afin de pouvoir aller à la rencontre de l’Epoux, car c’est la volonté du Père que tous les hommes honorent le Fils (Jean 5:23).

Dans l’évangile, il n’y a pas seulement l’offre gracieuse, mais aussi la persuasion gracieuse. Nous persuadons les hommes en les suppliant. «Nous faisons donc les fonctions d'ambassadeurs pour Christ» (2 Corinthiens 5:11, 20). Voyez comme le cœur de Christ tient au bonheur des pauvres âmes! Il pourvoit à leurs besoins et tient en plus compte de leurs faiblesses et manques.

Comme les invités n’ont pas pris la peine de venir, le roi a envoyé d’autres serviteurs. Mais les prophètes de l’Ancien Testament n’ont pas eu l’avantage, ni Jean-Baptiste, ni Christ lui-même (qui leur a dit que le royaume de Dieu était proche). Enfin, les apôtres et les ministres de l’évangile ont été envoyés après la résurrection de Christ pour leur dire que les noces étaient prêtes et les persuader d’accepter rapidement l’offre.

Si nous répondons à l’évangile («Voici, j'ai préparé mon festin; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt»), le Père est prêt à nous accepter, le Fils à intercéder pour nous et l’Esprit à nous sanctifier. Le pardon est prêt, la paix et la consolation aussi. Les promesses sont prêtes comme des sources d’eau vive. Les anges sont prêts à nous servir, la providence à agir pour notre bien et les cieux, enfin, sont prêts à nous recevoir. C’est un royaume préparé «prêt à être révélé dans les derniers temps» (1 Pierre 1:5).

Dieu a envoyé ses prophètes et messagers d’abord aux Juifs, puis au monde entier. Leur service n’est pas obligatoire, ni pénible, mais volontaire et joyeux. Ils ne se fatiguent pas. Ils ne cherchent pas leur propre gloire, mais celle du Seigneur. Leur message est: Tout est prêt pour le repas du Fils de Dieu. La chose étrange dans ce mariage, c’est que l’époux est aussi le sacrifice. Il est mort pour justifier les invités. Dieu a tout prévu pour la fête au ciel. Le salut a été achevé et est disponible pour chacun. Nous vous encourageons au nom de Dieu à accepter l’invitation: «Venez, car tout est prêt.»

Une autre chose étrange, c’est que la plupart des invités ne sont pas venus. Sans excuses valables, ils ne voulaient simplement pas être avec Dieu. Ils ne l’aimaient pas, mais s’aimaient eux-mêmes et voulaient être indépendants de son amour.

La raison pour laquelle les pécheurs ne viennent pas à Christ et n’acceptent pas son salut n’est pas qu’ils ne peuvent pas, mais ils ne veulent pas (Jean 5:40). Cette attitude augmente leur misère. Ils pourraient être heureux s’ils venaient, mais ils ont choisi de refuser.

Pour bien des gens, les affaires et le profit des entreprises du monde les empêchent de venir à Christ. Dans la parabole, chacun a donné une excuse. Les gens de la campagne doivent s’occuper de leur ferme. Les citadins doivent servir dans leurs magasins. Ils doivent acheter, vendre et faire des bénéfices. Il est vrai que le paysan et le marchand doivent être vigilants en affaires mais pas jusqu’au point que le travail les empêche de suivre Christ.

Le Saint est affligé puisque son amour est juste. Celui qui refuse sa grâce se sépare de sa lumière. Voici la colère de Dieu: laisser les incroyants se détruire par eux-mêmes. Connaissez-vous la colère divine? Lisez les journaux avec un regard spirituel. Vous apprendrez alors à discerner la colère de Dieu.

Après le refus des invités, Dieu invite les impurs, les étrangers, les méchants et les malades à son banquet. Son propre peuple n’a pas accepté son invitation, ainsi il invite tous les pauvres aux noces de son Fils. Notre grand Dieu vous invite en personne, viendrez-vous? Acceptez-vous d’être pauvre, misérable et boiteux?

Dieu offre le vêtement de justice à tous ceux qui acceptent son invitation. Vous êtes-vous revêtu de la robe de la grâce de Dieu et vous êtes-vous paré des bijoux du Saint-Esprit? Sans ce vêtement qui efface toute méchanceté, vous ne serez pas digne d’assister au banquet. Celui qui pense pouvoir venir à Dieu sans le vêtement de grâce de Christ sera chassé dans le feu éternel. Ce ne sont pas que les flammes et la soif qui tourmentent ceux qui sont en enfer, mais aussi la peur et la séparation éternelle d’avec Dieu dans les ténèbres profondes.

Christ nous a tous invités à ses noces, mais seuls quelques-uns ont répondu à l’invitation. Ce sont les élus de Dieu. En faites-vous partie, vêtu du vêtement blanc de sa justice?

PRIERE: Nous te remercions Père, parce que tu nous as invités, nous les mauvais, à prendre part aux noces de ton Fils. Nous ne sommes pas dignes de cet honneur, mais le sang de Jésus-Christ nous purifie de tout péché, et ton Saint-Esprit nous pare d’amour, de joie et de paix afin que nous puissions vivre avec toi et te louer avec tous ceux que tu as purifiés dans le monde. Aide-nous à prendre contact avec les solitaires, les pauvres et les désespérés pour les inviter aux noces de ton Fils et réjouir le ciel.

QUESTION 195: Quels sont les sept faits étranges que l’on découvre aux noces du Fils de Dieu?

www.Waters-of-Life.net

Page last modified on October 08, 2012, at 10:24 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)